Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2008

GP GRANDE BRETAGNE 08

18/07/08 - Versailles - 21h

seb drapeau.jpg

Qui ?

Mais qui donc ?

A Versailles, qui va devenir le roi de cette 4ème saison de Formule dé, célèbre "jeu de merde" selon l'ex-gloire des circuits 2P2Z ???!!

couronne-imperatrice-eugenie_1196285782.jpg

Après moults difficultés pour organiser cette finale, confirmée seulement le matin même, rappelons que 5 pilotes jouent encore le titre :

prétendants copie.jpg
  1. KIKINEN ( 31 points ): Sans aucune victoire en 2008, leader du classement pilote depuis le 3ème des 7 GP, il est le mieux placé pour conquérir son premier titre après plusieurs saisons chez Bonnini Bozzolo en demi teinte.
  2. MONTEGRO ( 29 points ): La surprise de l'année ! Pour sa seulement deuxième saison, le leader de la jeune écurie Grad Bull fait une fin d'année de toute beauté et se pose comme le challenger à surveiller !
  3. ALONSI ( 26 points ): Le champion du monde en titre, dominé par son équipier, peut encore devenir le premier double champion de l'Histoire mais semble en retrait dans sa propre écurie...
  4. BIQUETTE ( 24 points ): Malgré sa légende de plus mauvais pilote du monde, son eternel air d'apprendre les règles de base, Biquette est bien là, capable de coups d'éclat venus d'un autre monde !
  5. BRICOLO ( 23 points ): La terreur des circuits, bien que le plus éloigné des prétendants au titre, c'est lui qui part le plus haut sur la grille de départ et qui est le mieux placé pour prendre des gros points. Sa confiance en lui fait trembler tout le paddock, il a bien l'intention de doubler lui aussi son nombre de titre pilotes !
21h45, Maud a presque terminé le service des spaghetti pour faire le plein de sucres lents, et aboutir au sacre rapide du meilleur.
maud pâtes.jpg

Chez les constructeurs, Bonnini Bozzolo dispose d'une avance quasi insurmontable et arrive confiant à Silverstone, Grad Bull a les dents qui rayent le tarmac et rêvent de réaliser le hold up de l'année sur les 2 tableaux... Lucky Carpet rêve d'un doublé, seule façon de gagner ce championnat. Ferrero déçoit en ne pouvant plus gagner le championnat malgré un nombre de victoires impressionnant cette année mais tout autant d'abandons. Quant à Belgium et la débutante Breizh, on se bat à couteaux tirés pour ne pas finir dernier !

La grise de départ :

  1. Brouillon
  2. Demilton
  3. Schymu
  4. Bricolo
  5. Boutsein
  6. Brouillard
  7. Bourais
  8. Van Des Poules
  9. Alonsi
  10. Kikinen
  11. Montegro
  12. Biquette

Les 4 premiers du championnat partent tout au fond, seuls Brouillard et Van De Poules sont en durs. Le feu vert libère des pilotes matures, aucun accrochage n'est à déplorer, seul Boutsein se fait remarquer par un super envol.

erwin.jpg

Dès le premier virage, un trio de tête se dégage, composé de Brouillon, Demilton et Schymu. Ils ont l'esprit un peu plus tranquilles et en profitent pour détaler comme des lapins !

Au fond, Kikinen et Biquette restent plantés devant le premier virage.

 Alonsi, qui préfère moins asssurer que son équipier fait un bon début de course et rejoint déjà le groupe de tête en venant éclater une dent au pauvre Brouillon, habillé de vert pour changer, n'ayant toujours pas retrouvé ses vêtements Breizh habituels...

alonsi rejoint.jpg

Brouillard les rejoint aussi mais artificiellement, puisque c'est juste parcequ'il a oublié de ralentir en entrant dans le virage...

Bourais fait de même, mais en s'emplafonnant 4 caisses d'un coup ! Idem pour Biquette, la course commence à ressembler à un parking de Auchan Saoudien un samedi après midi...

bouchon.jpg
Parking%20Ferrari.jpg

Kikinen, en proie au doute, préfère assurer et entretenir sa dernière place sous les huées du public...

VDP candélorote à tout va et glisse sur des débris dans un triple axel brillamment noté par le juge Anglais...

candeloro.jpg

Devant, Demilton est l'auteur de la plus belle action de cette première mi-temps en aspirant Schymu pour rentrer seul en tête dans Stowe ! Une prise de pouvoir digne de cette mi-juillet en plein feu d'artifice !

demilton premier.jpg

Bourais réédite l'exploit de passer la ligne droite du Hangar d'un coup d'un seul ! La deuxième place est envisageable !

bourais.jpg

Grâce aux photos de l'agence de prese KunzInfos, Kikinen sauve un de ces pneus et peut continuer d'assurer tranquille...

Mais les Bonnini s'enfoncent, Alonsi loupe le tournant Club et reste pris en sandwich entre les 2 virages... Orage ou desespoir ?

Montegro, copiant la tactique Kikinenienne, assure plutôt que de tenter, c'est le "tournant du virage !"

formation.jpg

Devant, Bourais, en délicatessen avec ses freins, lâche prise et laisse tomber la chasse au Demilton... Lucky Shar-Pei est à la recherche d'un Midas pour un forfait freins à 39 Euros avec 16 ou 18 points de contrôle, ils ne se rappellent jamais...

bourais stop.jpg

Kimi, assureur désormais réputé, ramarre les derniers de façon fort délicate en amplafonnant une pauvre Breilh, comme d'hab...

axa.jpg

Bricolo passe de 7ème à 3ème au prix d'une 6ème digne d'un futur champion ! Et d'un mec qui va devoir freiner fort !!

bricolo.jpg

Kikinen se fait dans le froc, il pète les pédales, il perd les plombs, il ne sait plus où se mettre, mainfestement le cerveau a des ratés...

cerveau copie.jpg

Les Moquettes Heureuses se remettent doucement. Acarien tenter, gagner peut pas ! Comme dit Madame Scala Junior, "C'est pas en faisant rien que t'arriveras à faire quelque chose" !

VDP explose son moteur, sa course et sa saison, dans la grande ligne droite. Il sera longtemps l'unique victime de cette course !

Demilton est paisible leader, voguant vers la seconde victoire GradBull en 2 ans, mais surveillant avec inquiétude les performances du multiple vainqueur Schymu qui le file discrètement sur le trottoir d'en face... L'air de rien, les GradBull parviennent à réaliser l'incroyable car les Bonnini sont en train de moisir en 9ème et dernière position et prennent rendez-vous pour un double détitrage chez le dentiste !!

vilo dents.jpg

Boutsein, joli 3ème, se fait une chaleur en glissant sur les débris amoncelés dans Magotts, pas le moment de perdre les points qui assurent de ne pas finir dernier !!

Chez Breizh justement, la scission d'avec la vieille écurie de merde Strozzek est consommée, puisque Brouillard ressort des stands en pneus tendres, contre l'avis traditionnel du sénile et odorant ZZlippio l'étron.

En tête, Demilton explose une durite ! Mais avec le sourire puisque Schymu n'en profite pas pour amoindrir son retard.

seb pomme.jpg

Derrière eux, fatiguants, Boutsein, Brouillon et Bourais se chamaillent toujours pour le podium ! Bourais toujours sans frein, estime qu'il doit aller faire vérifier le parallélisme de ses Shakras...

Mais c'est le drame ! Demilton a loupé une marche. C'est le faux pas tant redouté !

Laredoute copie.jpg

Glavio Kunzatore suinte de terreur, Toto arrive !!!! Dans le tout dernier enchainement de virages, Schymu rejoint Demilton ! Dans une sixième estampillée Ferrero car personne d'autre ne l'a osée !

rejoints.jpg

Biquette, dernier à égalité avec Kikinen, fait le show en se mettant sur 2 roues...

biquette 2 roues.jpg

Abandonnant de nouveau ses espoirs de podium, Bourais dérape sur des débris et laisse Brouillon filer en toute majesté vers le premier podium de sa carrière. Affranchissement !

dam.jpg

Kikinen, fait erreur sur erreur malgré des temps de reflexion qui usent la patience des autres concurrents...

Et c'est la dernière ligne droite, tous les titres sont encore en jeu : Demilton joue sa première victoire, la première de GradBull cette année mais aussi tout bêtement le titre écurie, car les Bonnini se dirigent vers un zéro absolu qui frise les -273,15 degrés Celsius...

seb lunettes.jpg

Schymu ressort mieux du dernier virage, il est en tête mais son accélération est un peu mollassonne et il laisse la porte ouverte à Demilton qui donne tout ce qu'il a !

Mais la GradBull est à bout de forces, et ne parvient pas à s'intercaler entre la Ferrero et la ligne d'arrivée !!! Schymu remporte encore la mise et sauve celle de Bonnini...

Derrière les 2 animateurs de la course, Brouillon confirme son podium devant Boutsein et Bourais qui freine avec ses baskets...

Montegro finit 6ème  et doit attendre l'arrivée des derniers concurrents pour savoir s'il inscrit son nom au palmarès des Champions du monde !! Car au fond, les caves se rebiffent ! Et le dernier point à distribuer va valoir son pesant d'or !

"Y'a pas de Tenue de route avec 18 ?" demande Kony. Question absolument incompréhensible pour les profanes. Et aussi pour les habitués, on vous rassure... 4 ans d'expérience  feront toujours la différence comme on dit chez Nikolla, la bonne pâte avec rien que des noisettes dedans.... Quelle eternelle jeunesse ! C'est fou comme les années n'ont aucune incidence sur sa compréhension... Pas la moindre ride sur le cortex, rien ne rentre !

Et pourtant, c'est le paradoxe, Biquette nous gratifie d'un passage en 5ème de folie dans Club ! Et se pose en candidat au dernier point...

Kikinen, mort vivant, ombre de Louis Maime, bourrine et ose la 6ème "à la Ferrero" pour essayer de dégoter ce petit point qui pourrait changer sa vie, il double tout le monde et repasse Alonsi qui lui ouvre grand la porte. Mais il en fait tellement pour conserver l'avantage qu'il ressort du dernier virage en mettant un pneu de trop hors trajectoire et c'est la sortie de piste, la sortie de course, la sortie de titre, la sortie d'Histoire !

A court de freins, comme de coutume chez Lucky Barquette, Biquette ne dépasse pas non plus le dernier virage !

Et c'est donc sur la tête de Montegro que se pose la couronne et la gloire, pour les siècles des siècles ! Sans la moindre victoire, c'est l'apologie de la régularité, toujours dans les bons coups, dans les premiers rangs pour surgir et attrapper le bouquet ! Le dépucelage de palmarès dès la seconde saison, devant les plus grands pilotes, Toto, Vilo et ... peuvent être vaincus contrairement à ce que croyaient Kony et Dam !! Lucky Quartet qui finit finalement quatrième, Ferrero ayant sauvé le podium constructeur grâce à cette victoire de dernière seconde !! Quant à Breizh, ce beau podium reste insuffisant pour éviter de finir en queue de peloton, Belgium ayant fait une presque aussi belle course ! Mais quelle belle saison, les résultats sont suffisamment étriqués pour le prouver !

A l'arrivée de cette course de la pierre argentée :

  1. Schymu
  2. Demilton
  3. Brouillon
  4. Boutsein
  5. Bourais
  6. Montegro
  7. Brouillard
  8. Alonsi
  9. Bricolo
  10. Biquette
  11. Kikinen
  12. Van Des Poules

Le classement final des conducteurs de voitures de course 2008 :

  1. MONTEGRO      32
  2. Kikinen            31
  3. Alonsi              27
  4. Biquette          24
  5. Demilton          24
  6. Bricolo             23
  7. Schymu           23
  8. Bourais            21
  9. Brouillon          21
  10. Boutsein           21
  11. Van Des Poules  14
  12. Brouillard            12

Le final des constructeurs 2008 :

  1. Bonnini Bozzolo        58
  2. Grad Bull                 56
  3. Ferrero                    46
  4. Lucky Carpet            45
  5. Belgium One Point     35
  6. Breizh Racing            33

 

 

07/06/2008

GP FRONCE 08

 

 23/05/08 - Villemomble - Silviodrome en phase d'agrandissement - 20H00

villemomble logo.jpg

Le silviodrome a mis les p'tits plats dans l'écran : Un spot Philips Living Colors trône dans le salon, permettant d'éclairer la pièce dans n'importe quelle couleur. Et Silvio a choisi : blanc. Moi, ca me fait marrer...

monochromebywhiteman.jpg

  Comme de costume, les cucurrents se bougent pas trop pour arriver à l'heure, le stress, la pollution, les obligations professionnelles ou familiales etc..

Pourtant, le plateau finit par être au complet. C'est donc l'occasion en or d'étrenner enfin le tracé fait main par les p'tits doigts boudinés de Dam Kony et Slipio en hommage à la grande et néanmoins en cours carrière d'Olivier Scala, vous savez, le grand champion des temps modernes...

vilobrascroisés.jpg

Qu'ils soient ici remerciés pour l'accomplissement de ce chef d'oeuvre, reconnu par l'Unesco comme 12027ème merveille du monde. Mais qui rentre dans mon classement à moi directement en 7ème place.

vilobravo.jpg

Dès 21h, la grille se grouille :

  1. Kikinen
  2. VanDePoule
  3. Alonsi
  4. Brouillon
  5. Biquette
  6. Brouillard
  7. Bricolo
  8. Bourais
  9. Demilton
  10. Montegro
  11. Boutsein
  12. Schymu
    grille.jpg

C'est le moment de remarquer que la moitié des pilotes du championnat sont nés à la même époque, et que manifestement, c'était l'année des B. Chez les B&Bozzolo justement, le zéro pointu du dernier gp permet de nourrir de fervents espoirs de repartir avec au moins une couronne devant le regard de sa maman portebonheur ...

vilo mum.jpg

Grande luckidité chez Lucky carpet : " On n'a rien à perdre ! Et pas grand chose à gagner..."

lucky serrés.jpg

Chez Lard Dubl, l'accoutrement de Glavio met en valeur son côté ragga reggae, rasta, ringard et gai.

seb sourire.jpg

Kimi part en durs, dans l'indifférence générale sauf chez Ferrero, qui est la seule écurie dotée d'un cerveau assez gros pour comprendre que le favori a un peu les pétoches et qu'il va assurer plutôt que de jouer le panaché...

vilo songeur toto.jpg

Dès le feu vert, longue vie à votre auto, les Belgium démarrent fort devant et faible derrière, histoire de bien maîtriser le peloton !

erwin bonbon.jpg

Chez Strozzek, le vrai thym, on fait preuve de cordialité en découvrant que Nico pensait que Silvio ramenait l'écurie et vice-versa... Donc si quelqu'un a retrouvé des Breizh, qu'il en informe immédiatement le numéro Azur* en bas de page, car l'écurie n'a plus ni bagnoles, ni stand, ni espoir de bien figurer...

nico silvio.jpg

Du coup, les Strozzek 2009 sont lancées dans la course Pluto que prévu, elles brillent de millefeuilles, même si elles ont peu d'espoir de participer à la prochaine campagne !

strozzek 2009.jpg

 Le tracé passant par des endroits mythiques de ma jeunesse dorée, c'est à la foot curve (Une fois, ici, j'ai mis un super but à Bestion en pleine lucarne sur un centre de Silvio...) que se produit le premier accrochage inaugural : Bourais essaie de polir une Strozzek, mais pas moyen de faire mieux, elles sont trop neuves...

foot curve.jpg

Sur Dos pas tr... pardon Brouillard, Demilton fait également un régime carrosserie. Et ca marche !

 La pelote de tête se compose des Bonnini, de Biquette et de VDP.

Brouillon passe sur des débris sans coup faire rire... Par contre, il enchaine avec une entrée fracassante dans la strappazzon curve (C'est là que j'ai découvert Silvio sur sa terrasse à une date qui restera à jamais indéfinie...) qui était pourtant transformée en parking géant vu que la moitié des bagnoles sy'entassait au ralenti... Il y perd une bonne partie de son plumage qui n'a dégal que la pizza 4 fromages qu'il nous sert...

silvio pizza.jpg

Schymu, à qui en général tout réussit, vient sans surprise s'immiscer dans le dernier atome d'air frais disponible... Et éclate la gueule de Brouillon qui s'arrete là dans un grand éclat de joie ! Une belle action Ferrerocéros...

epingle.jpg
nico.jpg

Du coup, Brouillon laisse une place vacante dans ce virage très recherché pour sa douceur de vivre, proche tous commerces, agences s'abstenir... Demilton s'applique immédiatement à la dévaquiser en prenant rapidement rendez-vous chez sa notaire et en glissouillant sur une tenue de route huileuse...

notaire sexy copie.jpg

Schymu, surnatural born killer, se fait prendre à son propre jeu par son équipier ! C'est cruel les Ferrero, elles se bouffent même entre elles quand il n'y a plus de proies de leur trempe... M'enfin ca court vite, Schymu parti dernier pointe déjà son aileron en 5ème position !

toto.jpg

Devant, Alonsi bourrine et tape le fluet Biquette qui en pâtit. Comme Guesch.

gueschpatti.jpg

 Bricolo, excité par l'odeur du sang, vient achever avec une férocité non dissimulée le jeune Demilton qui finit sa course dans l'herbe, la nuque brisée... C'est toujours les petits et les faibles qui trinquent...

seb songeur.jpg

Bourais, dont l'état de forme fait peine à voir parvient pourtant à s'arracher pour nous éxécuter une figure de haut niveau artistique : A la sorite de la Chabrol Curve ( On a fait des beaux barbec' chez lui qu'ont fini n'importe comment... le lancer de pot de moutarde avec point de suture est un grand souvenir...) superbe pirouette et redémarrage en sens inverse !

dam dort.jpg

Bricolo, prince des ténèbres,  opère maintenant un sacrifice sur la personne de Brouillard qui s'en sort seulement gravement bléssé.

totomum.jpg

A l'épingle du premier appart (On était bien aussi au Raincy...), Kimi paye le prix des durs et ne passe pas, il laisse filer le trio de tête toujours soudé autour de Biquette, VDP et Alonsi.

vilo tronche.jpg

Biquette, surpris par la facilité de cette course, prend une avance décisive en franchissant l'avant dernière ligne droite d'une bouchée. Son moteur fume, mais moins que le moral de ses poursuivants...

kloy pizza.jpg

A l'autre bout du circuit et du classement, Montegro laisse Boutsein loin derrière lui. Souvenez en vous-en, parce que le destin de ce Montegro est cousu de fil doré...

D'ailleurs, il se met encore en exergue en passant Bourais qui voit s'éloigner la perspective d'un doublé qui n'était déjà plus possible que dans les communiqués de presse de Lucky Naïve Carpet...

lucky beaux.jpg

Schymu explose lui aussi à la face du monde. Son moteur. Le plus grand prédateur a trouvé plus fort que lui au sommet de la chaine alamentable : La fiabilité.

toto triste.jpg

Le premier tour s'achève. tout comme les espoirs de Brouillard qui voit la porte du Foot Curve se refermer derrière les roues d'Alonsi et VifcommeunePoule. Ca se joue à un pouillème près et l'amertume du vieux briscard est encore plus forte que dans un verre de Chimay au stand Belgium !

silvio juju.jpg

En revanche, Enkikinen se refait et rentre de suite dans ce virage pour remettre une pression sur le compte de Biquette !

vilo moche.jpg

Ca bouge devant puisque Montegro passe de la 9ème à la 4ème place, en passant du premier au second tour, en passant de figurant à vainqueur possible, en passant d'aimable participant à champion du monde potentiel !

seb zyeux.jpg

Chez Breizh, Slipio Ppalmarezz fume à force de se tactiquer le manche seul dans son coin...

silvio profil.jpg

Au fond, loin, Boutsein glisse sur une tenue de route. Sans dommage. Faut bien passer le temps.

Kony, très cognitif, se précipite yeux clos vers une victoire totalement incompréhensible pour le commun des mortadelles.

kony yeux clos.jpg

Kikinen loupe la dernière occasion de pouvoir lui contrecarrer le plan. Mais il est vrai qu'il vise autre chose qu'une victoire, il a rendez-vous chez son couronniste à la fin de la course... Et comme les Bonnini sont 2 et 3ème, ca sent le prix de gros !!!

vilo sucette.jpg

Alonsi perd un ponton suite à une caresse de l'ambitieux Montegro. Ce qui aurait pu signifier l'abandon si les directeurs adverses et magnanimes ne l'avaient gracié lors d'un jet de dé légèrement cassé. Inutile de dire qu'ils s'en mordent maintenant les coudes...

groupe.jpg

Biquette, grand spécialiste Intercontinental de la déchatte de qualité, met à mal son moteur pour franchir la ligne. Bizarrement, son moteur tient... Et c'est la victoire du Poulos qui nous en fait au moins une par an malgré son air de ne pas y toucher...

kony oeil dé.jpg

Alonsi rejoint Kikinen dans le denier virage du Lycée Clémenceau (Avec un brillant Bac S à la clé en 1993 !!), au prix lui aussi d'une alerte moteur, mais il est dit qu'Alonsi verrait la ligne à cette course !

alonsi.jpg

Minuit, l'heure du crime de lèche-majesté, ce n'est ni Toto ni Vilo qui gagne : C'est Kony !

kony bouche.jpg

C'est alors que Montegro va jouer l'empêcheur de titrer en rond ! Comme si de rien n'était, le voila qui déboule à donf, rattrappe les Bonnini dans le virage, redémarre comme une balle en laissant Kikinen se dépétrer en quatrième vitesse, et se mange une tranche d'Alonsi à la réaccélération pour finir inattendu deuxième, malgré un courageux passage sur des débris...

Silmarils copie.jpg

Les Bonnini, enrhumées, se concertent pour éviter le fiasco et Alonsi pile pour laisser passer Kikinen. c'est la panique dans la pas doc ! tout le staff quitte le stand Bonini dépité.

kueche.jpg
Car la menace Montegro au classeur pilote est désormais franchement tangible !

Brouillard, qui nous fait un second tour à montrer dans toutes les écoles de Poisse, têtaqueute dans un grand cri de misérabilité...

silvio dépité.jpg

VDP qui a été dans les hideurs tout au long de la course termine péniblement.

erwin bof.jpg

Et Bricolo parachève la cata chez Ferrero en abandonnant sur sortie de route à 2 cases du crapaud à damier... C'est du jamais vu en 4 saisons (Tiens, comme la pizza...)

crapaud.jpg

Ah oui, au fait, Bourais franchit enfin la ligne, dans les points, mais ca il s'en fout, il veut juste dormir.

dam dort 2.jpg

Alors :

  1. Biquette
  2. Montegro
  3. Kikinen
  4. Alonsi
  5. VDP
  6. Bourais
  7. Brouillard
  8. Boutsein
  9. Bricolo
  10. Schymu
  11. Demilton
  12. Brouillon

L'ordre national des Pilotes :

  1. Kikinen             31
  2. Montegro          29
  3. Alonsi               26
  4. Biquette           24
  5. Bricolo             23
  6. Bourais            17
  7. Boutsein           16
  8. Demilton          16
  9. Brouillon           15
  10. Van Des Poules  14
  11. Schymu             13
  12. Brouillard           10

Il ne reste plus qu'une course, 5 pilotes sont encore dans la course au titre. Et c'est une GradBull qui vient titiller les Bonnini !! 4 d'entre eux partiront derniers à la dernière course... Autrement dit tout est possible, même pour Bricolo qui est le seul à pouvoir raisonnablement espérer marquer encore 10 points... Ca va être sérré, tactique et ca peut nous donner un Seb ou un Kony champion !!!!

  1. Bonnini                       57
  2. Grad Bull                    45
  3. Lucky Carpet              41
  4. Ferrero                       36
  5. Belgium                      30
  6. Breizh                        25

Là encore, seules les Grad Bull peuvent emmerder les Bonnini malgré une avance confortable. Les Lucky peuvent mathématiquement encore faire quelque chose mais ca serait miraculeux. Un peu comme leur victoire du jour ?! En tout cas, elles sont devant les Ferrero, qui l'eut annoncé ? Au fond, rien n'est fait non plus, le niveau est relevé, les Breizh ne seront peut être pas dernières pour leur première saison !!

 

 

 

* 01 23 45 67 89 (Breizh Hotte laïne)

05/04/2008

GP du CANADA 08

04/04 Toto 29+1 jour

Versailles - 20H00

988455163.jpg

 

Personne n'a du régler sa montre à l'heure d'été parce que y'a personne à Versaille à 20h00... Silvio (seul absent du jour...) dirait "d'mon temps, ca se passait pas comme ca, on perdait des places sur la grille pour 5 minutes de retard !!!"

788738536.jpg

Mais les écuries déboulent peu après, juste après l'arrivée du spectateur du jour, j'ai nommé Raph, bien décidé à choper Dam pour une fois qu'il sort de son appart' ! Et il a bien fait de venir le Raph'à tout faire !

38656914.jpg
848622507.jpg

D'abord parce qu'il va orchestrer la commande des pizzas de main de maître...

465040767.jpg

Ensuite, parce qu'il va pouvoir assister à de grand moments Lucky Carpet au moment de la mise en grille... Le grand Fabien Damier, enfournant une bouchée de céréales dans un geste auguste, déclare après avoir mis 10 minutes à régler sa monoplasme en configuration pneus tendres : " Je pars en durs !". Du coup, son équipier Biquette, docile comme une petite chèvre, sussure "Moi aussi...". Puis "Oh puis non !"... De la pure stratégie Teprakikul !!!

338720670.jpg

Mais il est déjà 21h20, tout le monde se grille et c'est parti !

  1. Bourais
  2. Biquette
  3. Boutsein
  4. Schymu
  5. Brouillard
  6. Van De Poule
  7. Demilton
  8. Brouillon
  9. Alonsi
  10. Montegro
  11. Kikinen
  12. Bricolo
385000272.jpg

Cette première ligne toute tapissée de chance, témoin de la médiocrité des RockyMoviett au GP précédent, leur permet d'augurer un résultat titanesque dont elle nous tartine le blog depuis trop longtemps... Le 26 janvier pour être précis, soit plus de 2 mois ! Doublé, doublé, on n'entend que ca dans leur stand ! Et en effet, elles vont vite se faire doubler...

1526083015.jpg

 Mais les premiers incidents épargnent le haut de la grille pour s'acharner sur les mécréants du fond : C'est d'abord Kikinen, avant dernier, qui cale. Puis Bricolo, dernier, qui ne se démarrde pas mieux... 2 des prétendants au titre se handicapent dès le premier jet de dés !!

196348010.jpg

Au premier virage, ce sont les 2 Belgium War Point qui se font leur guéguerre interne et des bouts de Van de Pull restent déjà sur la piste.

939908027.jpg

Les Lux et Lucky font honneur à leur rang mais commencent déjà à avoir du mal à contenir la Ferrero de Schymu, pourtant bien inoffensif cette saison... Elles sont toujours devant mais Konypoulos della Vega Di Consuelo Del Spider En Carton Como Lindadesuza confesse "C'est stressant de partir en Paul-Position". Pôv petit leader...

1096839997.jpg
632020804.jpg

Chez GraveBull, on essaie de nouvelles tactiques pour annihilier la concurrence, comme par exemple tenter de fourrer une Ferrero dans sa pizza pour coiffer la couronne en criant "j'ai la fève !"

40088826.jpg

Chez Rectum One Point, on l'a dans l'os, puisque les 2 frères ennemis recommencent leur petit jeu et VDP se prend un bout d'sein dans la tronche pour la dernière fois. Il abandonne, victime de son optimisme : Il n'avait mis que 2 carrosseries, il a tenu que 2 virages !! A la question "Pourquoi t'en mets que 2 ?", il répond " De toutes facons, avec 3, je n'aurais été que jusqu'au 3ème virage..." Quel bon sens !

1036753848.jpg

Chez Bonnini Bozzolo, la besace de points d'avance est trop lourde, ca se traine, ca ne tourne plus, et Alonsi perd des carrosseries en venant se frotter à une RudeBull...

1040750595.jpg

D'ailleurs Flavio Kunzatore, sur de lui, déclare " J'ose jeter le dé en te regardant dans le blanc de poulet !"

321187189.jpg

Pendant ce temps, la maîtresse de saison, rassasiée de pizza, et ayant terminé son rôle de pitbabe, retourne à son repassage en pensant à autre chose puisqu'elle revient peu après "Si j'ai pas le fer, ca va pas le fer !"

1107521580.jpg

Ce qui est justement la phrase Maud-dite à ne pas prononcer en présence des Modizzi Maudzolo : Son écurie prégérée va s'éteindre dans les 3 minutes qui suivent !

2064401535.jpg

C'est tout d'abord Kikinen, entêteur du Shampouinnat, qui se plante une arête d'Alonsi dans les gencives et qui s'arrête là, parvenant à récupérer la prochaine pôle à la barbe et au nez de l'épave de VDP qui gît un peu plus loin...

424838076.jpg

Puis c'est Alonsi qui glisse aussi sur des débris, ceux de VDP, et qui met en exergue la piètre fiabilité des Fragili-Rosollo en concluant là les 45 minutes de présence des orange...

1168678462.jpg

Vilo Bozzolo se décide donc à se reconvertir en dénicheur de talents et s'attaque immédiatement à lancer la carrière du jeune Raph, surdoué de la trajectoirisation, vainqueur de sa première course en deuxième division à Monaco, et qui viendra bien bousculer le désordre sur l'établi dès 2009 !!!

954793416.jpg
1269439306.jpg

Les 2 championnats sont relancés et les survivants se disent que c'est bien le moment de repenser à gagner cake chose cette année !!!

507038588.jpg

Ce début de course est une véritable catacombe ! Ca laisse le temps à certains d'usiner le soleil et à Brouillard d'en sortir pour passer la ligne droite d'un coup et conquir la 3ème place.

1563377498.jpg

Ca y'est, les étoiles s'étiolent chez KakiCarpet, Brouillard les submerge et Schymu les précède...

Montegro pousse fort et remonte de fort belle façon sur les pelotes de tête.

1226374317.jpg

 Brouillon s'accroche dans son style comme son nom l'indique au pauvre Bourais qui glissouille lentement dans le classement...

451652840.jpg

La dernière ligne droite est en vue pour Schymu qui mène après une heure et demie de course. Elle est en revanche interminable pour Biquette dont le moteur a le vertige : 7 cases en 4ème, 11 en 5ème, il ne monte plus dans les tours...

1147500602.jpg

Mais l'expérience de Biquette parle "Si tu savais à quel point la victoire se joue à quel moment !"

1834645788.jpg

Le moteur de VDP fait preuve de beaucoup plus d'allant en résistant au rythme infernal imprimé par Wiwin et ses voitures jaunes. Ses pneus vont devoir être forts eux aussi puisqu'il néglige l'allant des stands...

1938807083.jpg

Le premier virage du second tour est le théatre d'une belle marmelade : 4 voitures, dont les 2 Raki-Anisett, s'entassent pour discuter des avantages de la seconde place par rapport à la troisième...

719448196.jpg

Le débat continue au virage suivant et tous les avis concordent : C'est mieux 2ème !!!

Brouillard et Demilton s'accrochent. Ils sont tous deux punis :  Demilton y laisse des plumes et Brouillard des brumes !

1133957010.jpg

Ce faisan, comme disent les chasseurs dans le Bouchonnois, ils créent un véritable écran de débris qui prend toute la largeur de la piste ! Bricolo y passe sans enconcombre.

1218063113.jpg

A force de tout faire ensemble, les Carpettes se frottent et Biquette y laisse des poils. Il aurait bien besoin que son coéquipier lui fasse l'aspiration...

1372131090.jpg

Brouillon fait la fierté des Breizh en abandonnant cranement à la face du monde dans une enviable 4ème position. Dommage, le cidre brut du podium était envisageable...

2075222428.jpg

Devant, les tapis chanceux brillent de mille-feuilles et repassent Schymu encroûté en tête. Comme quoi, tout est possible...

1360911217.jpg

Mais pas pour longtemps, Biquette, premier, sort de la route avec les honneurs qui lui sont dûs... Comme quoi tout n'est pas possible.

1596938637.jpg

Chez Belgioum One point, on croit avoir des Eurovisions : Boutsein passe en tête alors que Bourais reste planté devant le virage ! Ca sent la première victoire !!!

1915142955.jpg

Montegro, gros porc tuniste, double Bourais au ralenti sans état de Dam...

1956393114.jpg

La lutte en tête est âpre, Schymu reprend l'avantage, tandis que Bourais se fait vengeance tout seul avant que Montegro remporte la belle. Puis c'est Boutsein qui reprend le commandement, costaud.

1003356357.jpg

L'arrivée est en vue et la tension monte d'un cran.  Schymu fait hennir les chevaux et repasse Boutsein à la xélération.

1668226804.jpg

Montegro et Bourais se battent comme des chiffonnades, ils s'accrochent mais la redLubb tient bon et Montegro reste devant !

Demilton parachève le triomphe de Fred Boule en passant lui aussi un Bourais dépité, amoindri, perclu de crampes et qui finit quasiment sur civière...

7496667.jpg

Pour finir, Schymu ne flanche pas, redore son blouson et remporte la 3ème victoire des Fer Heureux en cinq courses cette saison !

1986038041.jpg
  1. Schymu
  2. Boutsein
  3. Montegro
  4. Demilton
  5. Bourais
  6. Bricolo
  7. Brouillard
  8. Biquette
  9. Brouillon
  10. Alonsi
  11. Van de Poule
  12. Kikinen

Les pilotes repartent de leur cabane au canada classés ainsi :

674551662.jpg
  1. Kikinen   25
  2. Bricolo   23
  3. Alonsi   21
  4. Montegro   21
  5. Demilton   16
  6. Brouillon   15
  7. Boutsein   15
  8. Bourais   14
  9. Biquette 14
  10. Schymu   13
  11. Van De Poule   10
  12. Brouillard   8

Dans les écuries, ca sent le cheval pour Bonnini qui a marché dans le crottin des 2 pieds... Ferrero et GradBull se rapprochent tandis que LuckyCarpet a manque une belle occaz'...

215702744.jpg
  1. Bonnini Bozzolo   46
  2. Grad Bull    37
  3. Ferrero   36
  4. Lucky Carpet Colors   28
  5. Belgium One Point   25
  6. Breizh Racing   23
1567336075.jpg

 

 

 

03/02/2008

GP BARAGNE 08

26/01/08 Sous l'tas nase de Baragne (comme "dizagne") - à Versailles-le-roi /// 20h30

08619e276b926410454cd29d1a17fabb.jpg

Les lieux ayant été envoutés tout l'aprémidi par Maitre Ben Hinibod Zoulou, les concurrents sont accueillis dans une étrange ambiance orange que ne renierait pas le promis à un grand avenir Baille-roues.

Toutes les écuries sont représentées malgré les absences de Dam qui préfère essayer de conclure avec sa femme en l'emmenant au cinéma, et Nicoroulix parti se ressourcer dans ses forêts druidiques.

 Cela signifie donc la réapparition de Silvio Strappazzon, dit Slipio, 2P2Z, toupitouzi, napudnez, ex joueur de hand du vendredi soir, plus grand palmarès de tout les temps si l'on oublie Toto et Mohamem... Un mec qu'était sensé être trop occupé toute la saison, tous les ouikends, et qui pour l'heure aura autant joué que Fabien Damier. Mais quand on est équipé d'un tel Napalm-à-resse, on ne se commet pas avec la plèbe. Bref, il est là et on va voir ce qu'on va voir !

1975ac721fe0b1cf8f4afe36035e77c9.jpg
En exclu, une première image de la Strozzek 2009 qui marquera le grand retour de l'écurie dans la chasse aux palmes d'Arès :
a5f2eecf6bb6c3b4f038949591ff779b.jpg

Mais pour l'heure, le multiple champion Drummond (Vous a t'il déjà parlé de son Malparès ???) doit se servir des vaillantes Breizh à tout faire sauf vaincre.

e76f3b14885328176008483f6cd3ef9d.jpg

 Avec une toute petite heure et demie de retard, et quelques pizzas dans les reservoirs, la grille se vautre au pied du feu rouge.

  1. Ralonsi
  2. Gris colo
  3. Braillard
  4. Débilethon
  5. Braillons
  6. Gisquette
  7. J'suis mou
  8. Don Diegro
  9. Kikidetoulékikinen
  10. Boursin
  11. Van De Poupoule
  12. Boudais

Buzz haldrin et Gros Solos démarrent en trombe atomique, Alonsi décalque ses camarades dès les premieres hectocases.

 Boutsin Marie Christine démarre en bombe artisanale et se fait éventrer le ponton en faisant des essais dans son garage...

b1ab98fa9a37ca02967bf13601f3b403.jpg
7973b84418a556b84df78a03f0bbc6f5.jpg

Alonsi, tout grisé par son départ assure son freinage au delà du raisonnable et se fait avaler goulument par Bricolo ! A l'aspi, Demilton et Brouillard passent devant cette première ligne, et Montigrou fait de même en bouffant tous ses freins dans un grand panache de carbone... la grille vole en éclat !

Mais comme dirait Kony, "qui fait le ménage récolte sa monture !"

53784d20088d072e195e0731b030a270.jpg

Vice de Poule nous fait son coup d'éclate en gagnant 3 places d'un coup grâce à une suite d'aspirations des plus inspirées...

Les FredBull sont les grandes gagnantes du jour avec les première et troisième place !!!

e2d1ac039f415d58358f3594bb456368.jpg
Ca sent le grand jour !!!

Bisquette, ce homard, nous fait un premier virage à sa sauce, et rentre en le défonçant sauvagement, du coup il en ressort comme un mollusque torché...

bed012404387c18b3e3493d90bdc721a.jpg

Chez GradBlood, non content de réussir en piste, on s'évertue à dissoudre la concurrence jusque dans les stands en tabassant le motorom de Belgioum à maintes reprises...

Silvio, également appelé l'Homme au Palmarès chez les peuplades primitives, tient à mettre toutes ses chances de son côté et en tout cas à éviter les dés dont Konipoulos s'est servi. C'est la raison pour laquelle il se sert de temps à autre de ses propres dés. Et oui, c'est dans les détails qu'on construit un si beau Ralmapès.

 Néanmoins, suffit la déconnade, il est déjà tard. Ferrero passe aux choses, sérieux, et repasse tout le monde. On le reverra pas de sitôt...

Chez RFO, on est donc premier mais aussi dernier... les gardiens du Tropou rient.

Le second virage approche... et comment dire, vous voyez la maison à Silvio ? Bah c'est plus petit. Si si.

81b411a13e444238d9da556ba9bf623f.jpg
Et là, y'a 12 bagnoles qui s'apprêtent à s'y caser. Forcément, ca se passe mal parce que y'a foule.
b020cf6551687087a7414587b95ae39c.jpg

Gisquette est le premier à morfler, géné par les gens qui freinaient pour pas rentrer dans le peu de ceux déjà rentrés... Y'a une densité Tokyoîte dans cette archi-pelle.

C'est l'effet accordéon bien connu d'Yvette Horner.

a2a54966470b82a63091505ac5eebed7.jpg

Et de sa soeur Tinate. Tinate Horner...

f0beb515a518a2409bcf307ddde6c5d2.jpg

Brouillard, évidemment en pneus durs pour cause de Larmapès, en profite pour les attaquer jusqu'à la moelle et crinière.

Beaucoup de molloplaces ressortent de ce virage 2 en miteux état... Patience, plus que 7 virages et c'est les stands...

Pendant ce temps, au Kunzwana, Glavio Briamor fait du skinotic. On est confiant chez Grad Bulldog !

427ace8e731b560b539fdfddba46f5ff.jpg

Kony, sans son altéré ego, ne sait plus à quel rien se vouer, et attend un message d'Yves 1 pour savoir ce qu'il doit faire.

6e9f8ba2ef1af84973a6c2d0621c524f.jpg

Schymu, lui décroche la timbale et s'accroche la guimbarde...

 90 minutes se sont déjà ecroulées et Big Jim Clak rentre déjà dans le troisème virage, l'ancêtre n'est plus ce qu'il n'a jamais été !

Brouillon Cube tient le ryhtme de Chimou mais perd une carrosserie pour cela, il reste encore quelques améliorations à prévoir.

a9ffad89f0c65090cb24e83c84d1902c.jpg

Chez Wiwin Wan Poyn, on tente de donner des conseils à TradBulbe pour les déconcentrer : "Plus t'es ici, moins t'es là bas". Mais rien n'y fait, elles restent scotchées au podium !

Les 2 Bolino qui se sont rejointes ne cessent de s'entrechoquer sans accident pour le moment et pour le plus grand plaisir de Gian Luigi Bonnini, végétez prestige...

0b3e0ba0bae36b34f86ccd781f41672d.jpg

9+3=14. Les ingénieurs de GrandBulbe sont formels,

9e9c5e9bb94d1ce57f6ae562ff70a349.jpg
les voitures sont trop lentes. Mais suite à un savant calcul des insistances dirigeables, les autos sont autorisées à rentrer dans le virage.
c5d4d7a211b2d4774e4ac6734d487e67.jpg
On se demande bien comment Glavio recrute ses ingénieuses ???
8311c20fe5405391ef920b851830e057.jpg

Brou-Yard se fracasse contre Piquette mais c'est pour la bonne cause puisqu'il le dépasse.

Boutsin, bon dernier, glissouille vaguement sur une tache d'huile pour faire le spectacle et passer scout que scout à la télé...

c3981b8e0ed5ab777895c7755c4505b7.jpg

Au dernier virage, Kikinen sort de La Nonima (Célèbre boîte de nuit Baragnienne), et rejoint les Garde-chioull pour foutre un peu le bordel dans leur appropriation du pot d'Yeum. Son compère Alonzzi est relégué loin derrière...

Biquette dans le broiha général mais pas l'indifférence, réussit un grand coup et rentre dans l'avant dernière épingle comme dans le chas d'une... aiguille. Pas épingle, bande de sultans maraboutés !

Montegro, content de son premier tour, décide de tout changer et troque ses tendres pour des durs...

Biquouse, bien amoché, prend une longue pause dans les stands, pour refaire entièrement sa caisse, repeindre les murs, agrandir le cocpit, et mettre de la mosaïque sur son capot moteur.

73a29b2df9e05e3f37221901c24d2923.jpg

Devant, les Boudini Grocageot ont discrètement bouté les 2 DarkBull hors du podium et s'y sont installées confortablement, sans toutefois compromettre le cavalier seul de Bricolo qu'on oublierait presque tellement il déroule sereinement...

Mon Dieu que cette course est longue !!! Heureusement, la vieillerie Jim Black propose un début de solution en clakant juste avant la ligne. Il était temps d'abréger ses souffrances, le pauvre n'avait toujours pas passé la ligne après 3 heures de course !!!! On espère au moins que Damien a eu une soirée plus fructueuse...

91beb7f4dc50d58b9f94cbdeb2ccf2be.jpg

Chez les locaux, Alonsi eructe de joie, il recolle à Kikinen grâce à une cinquième de derrière les fagots, c'est qui le champion bordel !!??

Par contre, chez Jo-le-palmarès, course de merde, les streizhek touchent le fond. Un moment deuxième, scribrouillard est 9ème...

Alonsi est à la limite dans tous les compartiments de reglage sauf les carrosseries. De l'exterieur tout va bien, mais dedans la JVTVLSP 08, y'a que du vide !!!

Loin devant Bricolo redonne un espoir à ses mangeurs de miette en mettant sa victoire en Persil par un test moteur. Mais ca passe et le podium reste complètement Scala.

Heureusement, Kikinen vient mettre du piment de cayenne dans cette course un brin longuette en enquillant de plein gré la 6ème au lieu de la 5ème... Quelle grossière connerie digne des plus jeunes ! Evidemment, il rentre un peu fort dans le dernier virage alors qu'il n'avait qu'à assurer sa seconde place... Déconnexion de cerveau en direct !

Derrière, Veine de Moule s'accroche avec Biquéquette et c'est l'abandon de la seconde groggy carpet !!!!

2c0deaec8fa0159feaf0df7a620dcbf9.jpg
Comme Dam le lui avait demandé, Kony a assuré un méga resultat : C'est la première ligne assurée pour le prochain Crampe-riz !!! La Déchatte Medal est immédiatement attitrée à Kony malgré un niveau général assez relevé. Mais l'ensemble de sa carrière parle pour lui...

Kikinen, de par sa grosse pantalonnade dépasse Bricolo et prend la tête mais... en tête à queue. Il évite l'abandon de justesse mais pas de justice car il l'aurait bien mérité ce beau nabot bozzolo !!!

Du coup, les Lard Double n'en croient pas leurs visières et voient une occasion de mettre du beurre dans leur pinard !!

2h du mat', on n'en peut plus et enfin Bricolo finit comme il a commencé ou presque : Premier. Pour la deuxième fois en 4 courses cette saison !

Kikinen, reparti dans un fauteuil moulant, arrache la seconde place. Par contre, Montegro ne laisse aucune graisse à Alonz en Asi et lui vole la troisième place de fort belle manière, déscalaïsant ce podium...

Dans l'amerespace, Schymu the last and the beast, tetaqueuse et teste son moteur mais rien n'y fait, il ne parvient pas à abandonner avant Coup d'sein qui vise une bonne place de grille à la prochaine entrevue.

 Le duel final sera pour Brouillon qui enrhume Demilton juste avant la ligne pour que GlavioKunz ne puisse trop se la péter ! Parce qu'il se la pète quand même pas mal maintenant que les résultats suivent... Et que PalmarèsMan n'a rien montré...

Exténués et préssés de rentrer pour pouvoir aller faire du gateau dans à peine 5 heures, les pilotes ont blanchi la ligne dans cet ordre :

  1. Bricolo
  2. Kikinen
  3. Montegro
  4. Alonsi
  5. Brouillon
  6. Demilton
  7. VanDePoule
  8. Brouillard
  9. Schymu
  10. Boudsein
  11. Biquette
  12. Clak
491483776.jpg

A l'élection du plus beau pilote :

  1. Kikinen               25
  2. Alonsi                 21
  3. Bricolo                20
  4. Brouillon             15
  5. Montegro            15
  6. Biquette             13
  7. Demilton             11
  8. Bourais               10
  9. VDP                    10
  10. Boudsein             7
  11. Brouillard             6
  12. Schymu               3

Pour la plus jolie houature :

  1. Bonnini           46
  2. GradBull          26
  3. Ferrero            23
  4. Lucky Carpet    23
  5. Breizh              21
  6. Belgium O.P.    17
1064143694.jpg

zbibibi bouboubou bou bibibou. Hin hin.

 

 

 

 

 

 

17/01/2008

GP de Sue Zouka

21e8b53fafc50ac801c0479e68d310ee.jpg

Con nichon Ha à tous!
 Après le début de saison bonninesque, tout le monde espère tirer son aiguille de la botte de foin pour recoller au riz thaï de service (mais oncle Benz Benz Benz ne colle jamais!). C'est pourquoi toutes les équipes sont présentes à Issy les Moulineaux à part l'ex ancien palmarès par procuration de Breizh Ar Braz qui rate une fois de plus la remise de médaille historique.

Pendant que Belgium One Point accueille successivement LCC, Bonnini, et Libérez laBretagne racing au 132 de la rue surnommée, Grad Bull poireaute comme une courge devant le numéro 20 de la même rue. Les légumes semblent avoir transmis leur QI à leur consommateur qui sait désormais s'entourer de haute technologie pour palier ces désagréments.

873977de3d4f296d46bd59fc848677c2.jpg

Après l'installation pinderienne du chapiteau Grad Bull, les hostilités sont dé clanchés.

 Grille de départ fléchée :

  1. Volailler
  2. Allais vite
  3. A des problèmes instestinaux
  4. Téton
  5. Prétentieux
  6. En fait trop
  7. 'ai rien vu
  8. Chien finlandais
  9. Rature tout
  10. En avant
  11. Caprin femelle
  12. Rémi
6b0f369ad111b43f59f3c92843908cd2.jpg

Belgium idéalement placée semble capable de marquer des points si la médaille de la déchatte veut bien changer de cou.

f6e4a5fb49dd757185222abb50e9450a.jpg

A 21h00, le départ est inévitable. Chez Fucky carpet, Bourais part à fond, Biquette part au fond.

RAS au premier virage qui ne pose aucun problème aux 12 participants. Schymu énervé de n'être que la grenouille, et pas le boeuf qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être est en tête dès le deuxième virage.

d3dea13e03b5bff4b3264cf9de34e337.jpg
Bourais tente de prendre l'avantage en lui lançant son propre aileron...sans succès, mais avec 1 point carrosserie en moins. Chez pas Lucky du tout Carpet Color, on a comme une impression déjà vu...
3d387e207ee0d9080e50b1c6a47d62e2.jpg

Boutsein, Schymu et Bricolo décident de protester contre les aides au pilotage en érigeant un mur à l'entrée des "S curves". Aucune GB ne rentrera ce coup ci...

Les 2 Belgium échangent leur places de 1er et 5eme...bizarre. Y aurait il des consignes d'écurie en Belgiumie? 

Bricolo désorienté, s'emplafonne le mur qui l'empêche de ne pas être dernier. C'est pas toujours facile de rénover un palmarès! Le bon résultat s'envole avec les débris de Bricolo.

Pendant ce temps, Vend des Poules tente de transformer Brouillard en purée de pois, mais y laisse des plumes.

9e4986fc0f763aa8029c46c7d0e7a666.jpg
Alonsi qui n'a besoin de personne pour abandonner se contente de quelques débris pour relancer le championnat.
c2198358110cd0397592764042fe5052.jpg
Toutes les écuries soufflent sans trop le montrer. Le pire de l'un fait le bonheur des autres.

A la fin de la série du 2eme virage, personne n'en croit ses yeu : Bourais est en tête et en tier.

f788241a98e7bb54eb81f280b26cba70.jpg

A la Degres curve, Bourais et VDP décident d'arrêter les sucreries en larguant le dernier ambassadeur de Ferrero (celui qui réussit si bien ses soirées). Comme dirait Alain Gilet Empétré :"les saisons se suivent et ne se ressembles pas". Y'a de la rebellion dans la Yheararchie.

Kikinen est l'auteur d'un geste sans précédent, jamais encensé dans aucun palmarès quel qu'il soit (ou fût). Il se place au milieu de 5 autres voitures : 5 accrochages...5 et sauf!

582249b1d776e4adfe6f34f6d2fda380.jpg
Cette performance est immédiatement homologuée par la bière Guiness des records.

VDP prend la tête d'un cou en faisant l'exter dans la "Belgium plein de points" Curve. Demilton égare ses poids sur les pontons de Kikinen. Il aura fallu 6 lancers de dé au fameux et fin landais pour réaliser ce que Bourais éxécute d'un seul geste...perdre 1 point carrosserie.

aafc3eea06b16854d126f04d9f667fd0.jpg

Bourais n'en crois pas grand chose, il rentre d'un coude un seul dans la spoon Curve. C'est louche! Malgré l'hyper espace du dessous du tunnel japonais, et sur un rappel de Ferrero - écurie légaliste- Demilton en fait trop (ou pas assez) et éclate une carrosserie.

Rémi Bricolo presque tout tripatouillase son moteur qui ne le supporte pas...

909df7e67a4c151f8d2701d9ec265c62.jpg
Les 2 premiers vainqueurs de GP en 2008 sont les premiers à abandonner.

Damien fait Georges Heusais en faisant semblant de comprendre les conseils de Toto Coup tout New.

En tête, le moteur de Bourais qui n'avait pas connu d'aussi hautes températures depuis la saison 2006/2007 baffoue délibérément la loi anti tabac et fume en public.

9b92ebb1a9d15f5ab1654cea169208b7.jpg
Les indiens One Point attirés par ces signaux déterrent la vache de l'air, et reprennent le sentier de naguère : Sus au podium! Et avec 2 voitures! 

Chez LCC, la tactique, les réglages, et la vision de la course restent à peaufiner, mais la lucidité de leur propos est confondante :"Le moindre de nos geste est dû au hasard"

"Moteur" aussi pour Boud'sein qui se lance dans le film porno en maculant la piste (si tu avances quand je macule...)

Les 2 Breizh, dernières consolident leur malheur en restant juste devante le virage en cuillère grâce à un judicieux choix de pneus durs, sans doute inspiré par la lecture d'un certain palmarès... Chez Belle Giomme, on est rassuré. Erwin :"Moi, j'suis en mou!"

4c267248c00ec6e0a38fa0ab61c4a4b2.jpg

 6eme! Kikinen, sur qui tous les efforts de Bonnini se concentrent rattrape les One Point Boys. 2 des autos de chez Grad Bull font partie des merdes qui se trainent. Heureusement, le reste, ça va.

Biquette construit peu à peu son palmarès en osant un coup historique : il tente une 6eme à la Aldo Maccione pour recoller la tête et se troue en rentrant over fort dans le dernier virage. Le geste est beau, note artistique 8 -petit apparté : LCC demande de récompenser le plus beau geste de chaque course par la médaille "couille-poil" en espérant remporter ce trophée à chaque course.

21615b9e2bed61c0f010b27d4ac4c993.jpg
Kony qui n'assure pas déclare : "J'assume!"

Pendant ce temps, à l'autre boue du circuit, ça s'enlise. Demilton tente la même folie, et ne rentre même pas dans le virage...

Du cou, Biquette se retourne, manquant de peu le torticoli, mais pas le tête à queue. LCC est ravie puisque l'abandon est évité. Kikinen laisse parler son coté fétichiste en ramassant les débris d'Alonsi, récoltant au passage un frôlage d'abandon.

Soudain on s'exclame : "Dam est rentré!" Toto :" Dans quoi?"

Beau couille à couille entre Kikinen et Boud'sein pour la 3eme place. Devant, Bourais s'évade. Les dés sont avec lui comme jamais! Même le dé noir semble l'avoir oublié.

Derrière, le Breizh sont tranquilles, comme à la panade.

b79c8d1f9af71748628ced2025bd5bcf.jpg
Si Silvio voyait ça, son palmarès se retournerait dans sa tronche.
73ba6b1b82eec7cf1892e5ebc6025883.jpg

Les 4 premiers hésitent entre la joie d'être devant, et le stress de conduire une épave.

Biquette se chamaille avec Schymu, semant au passage quelques débris...Brouillard se divertit en glissant sur quelques miettes laissées par l'un des innombrables pilotes le précédant.

0h10, victoire de Bourais

3018a31fe6b585fade7a9c42a136cf18.jpg
qui remercie immédiatement la nouvelle recrue de LCC, maître Tatabemba qui fait revenir la vistoire comme une chaise derrière son maître. marabout.gif Les 2 pilotes locos sont respectivement 2eme et 3eme déquintuplant le nombre de points de l'équipe.

Kikinen est 4eme devant le fight club pour la 5eme place entre Montégro, Biquette, Schymu et Demilton. Montegro aspire Schymu qui, tout émoustillé se fait dépasser.

9560f8e43ea44fab56e68d438833f422.jpg

La grille d'arrivée :

  1. Bourais
  2. VDP
  3. Boutsein
  4. Kikinen
  5. Montegro
  6. Schymu
  7. Biquette
  8. Brouillon
  9. Demilton
  10. Brouillard
  11. Bricolo
  12. Alonsi
Au championnat pilotes : 
  1. Kikinen 17
  2. Alonsi 16
  3. Biquette 13
  4. Brouillon 11
  5. Bourais 10
  6. Bricolo 10
  7. Montegro 9
  8. VDP 8
  9. Demilton 8
  10. Boutsein 7
  11. Brouillard 5
  12. Schymu 3
2f362c32053b38926c8a5a0299618911.jpg

L'aisée curie :

  1. Bonnini 33
  2. LCC 23
  3. Grad Bull 17
  4. Breizh 16
  5. Belgium 15
  6. Ferrero 13
9b651a8196ca28998b1b85910d344337.jpg

24/11/2007

AUSTRALIE 08

16/11/07 - vendredi 20h - Villemomble chez Ferrero, la cuisine est presque finie.

20255784533f49aa219a3b5fc5db3ae5.jpg

 

Jour de grève, trop de sarkonneries, le GP aura t'il lieu ? C'est la question alors qu'à 20h, seuls 4 participants sont présents... Ferrero, le seul à avoir les clés. Bonnini, malgré un démontage-rechargeage-remontage de batterie de FJR. Lucky Carpet au complet, transis de froid après 20 minutes à la porte du bagne aux laids puis sur le parking...

2346e818c196d94336ce3557f4226f71.jpg

Sur la route, dans un véhicule mis à dispositon par PSA, Belgium Breizh et Gradbull (déscooterisé...) tentent de rejoindre le tuturodrome. Ceci sera réalisé en seulement 2 heures... dans une ambiance de sérénité et de bien être apaisé.

072418fbf8685b153b24638ffe8d648e.jpg

 Finalement, dès 21h30, les 3 disparus rejoignent les 4 rois-mages. Le circus est au complet, et ils peuvent se repaitre de pizzas 4 fromages à peine froides..

ba94f892f9baea4700e0b28f1174aec0.jpg

Chez Nouvini Bouzzolo, un nouveau sponsor à fait son apparition, assurant les liaisons téléphoniques de fixe à fixe entre les voitures et le Murray des stands.

ce9ddfa1969a59d31fc47b6ad099593c.jpg

10 minutes seulement seront nécessaires pour retrouver les Lucky Carpet dont la peinture était encore en train de sécher sur le canapé, sous les doudounes. On reconnait bien là l'organisation légendaire des 2 vioques... Le sens de l'observation de Kony est si aigu qu'il ne parvenait même pas à distinguer la table basse. Lamentable !

5be2b28ef642e896cbfa3c1310b11728.jpg

Jolies couleurs cependant le plus dur est de réussir à faire rentrer dans le crâne de Kony le nom de son pilote.

57f8337653dc79f3630afab9369bad10.jpg

Après cette première partie assurée par les humoristes de Kady Olivett, la grille s'ébroue dès 22h sur un tracé ayant ouvert la première saison de FD en 2005, souvenirs, souvenirs :

  1. VDP
  2. Bricolo
  3. Bourais
  4. Schymu
  5. Boutsein
  6. Brouillard
  7. Biquette
  8. Montegro
  9. Brouillon
  10. Demilton
  11. Kikinen
  12. Alonsi
    5625482ba3f3e882c554c6d95435b5d0.jpg

Le premier fait d'armes est à mettre au compte (de fait...) de Biquette (Ah oui c'est ca le nom de mon pilote !!!!). Il rentre dans le premier virage grâce à ses pneus tendres, plus accrocheurs. Sacrée jouissance car c'est la première fois pour Kony en 4 ans qu'il parvient à un tel exploit ! Comme quoi tout arrive.

Les Bonnini, parties de Tutofon-Lèz-Perpett dans le val d'Oise, ont l'ambition de ramener un point, et jouent la tactique d'équipe pour bourriner dès les premières cases et fendre à qui mieux mieux.

451554563d0eac58c054cff4b139bd6d.jpg

 Chez MacBoule, on est de plein pied dans le XXème siècle, toutes les technologies contribuent à la valeur de l'écurie : Un Télécran flamby neuf permet de suivre la télémétrie embarquée des voitures avec un différé de seulement quelques femtosecondes. C'est beau le futur, chez Gradbull 2000 c'est déjà l'an 2000 !

b83aea9ff21e749d5341c79ebae585fe.jpg

Tout-à-coup, alors que les pneus ne sont pas encore à température, c'est le drame ! A Herouines-sur-Quievrain, une petite bourgade de Belgique, les coeurs se brisent : Van Déboule, repassé en tête après la première chicane, s'accroche et abandonne, victime des économies faites par son patron sur l'épaisseur de carbone des pontons...

39971bacd38e9dda2e740f4a76720a45.jpg
3a3dd7913955c6f700a8daef775c0771.jpg

La meilleure des Belgium ne va jamais bien loin ! Pratique pour les concurrents, on peut les laisser mener sans crainte, elles s'effacent avant la fin. M'enfin 2 heures de bouchons pour s'échouer ainsi au bout de huit minutes et 4 coups de dé...

Gardeboue'll malgré son matos ail-teck, découvre qu'on peut faire 7 cases en quatrième. Comme quoi, l'informatique c'est qu'un outil.

0de7a6fdf39db36a9047279659ea1f90.png

Bourais se fait remarquer pour son premier GP 2008. Après sa Nékicoulite aigue en autriche, il revient en pleine forme et prend la tête de la course malgré les coups de boudoir que lui assène Tricot-lot, il y perd un peu de carrosserie mais tient ferme.

Boutsein se fait attaquer la carrosserie aussi, mais il résiste mieux que son équipier, on respire chez Blé-jeune.

Les Boulimie Bout d'zoulou ont une faim d'éthiopien et courent telles un Hailé Guebré Selassié : Elles sont déjà 4eme et 6eme au deuxième tournant...

32d5fac7594f8bdeab1ddb239b1d4744.jpg

La cordialité entre concurrents n'est pas un vain mot puisque Fabien Damier de Boogie Carpet invite Flavio Kunzatore à tenter sa chance au dé : "Dis donc Gradbull, tu ferais pas avancer ton morceau de saindoux !!??". Et il faut rappeler qu'en matière de bagnole en matière grasse, l'ex Urbatech a été un precurseur...

e9d39bbe34e980f5e9493ac063c3599a.jpg

 Mais il a bien évolué depuis puisque sa caisse n'est plus en beurre, mais en cristal. C'est joli, ca brillotte comme de la verroterie, mais par contre ca ne résiste pas à une seconde charge de Bousculo-le-déménageur qui la fait éclater comme du verre ! Ca valait le coup de trépigner depuis des mois pour jouer 20 minutes... Sur le circuit de sa première (seule ?) victoire...

381468c637e19d28a9cb4ea900e11bcb.jpg
4bd744b2ae4bfd15e117cae0bcfd1196.jpg

En fait, chez KakiBraguette, on a un truc infaillible pour différencier les 2 pilotes : Le dessous de la voiture de Bourais est peint en noir. Comme c'est ce qu'on voit le plus de la bagnole, on peut pas confondre !

e2403bdc2f91b5d52a4f1b42778e43fc.jpg

Du coup, la trajectoire se couvre de vestiges nauséabonds, les tactiques consisteront à les éviter soigneusement comme les trop précieuses et effarouchées Bonne-à-nib ou a foncer dans le tas comme une DarkMull ou une Treizh en espérant avoir la chance de ne pas se vautrer... Chez Treizh racing, le mot racing commence à être usurpé tellement elles se trainent seules au fond, on dirait qu'il leur manque un truc, un grigri, une amulette suédoise... (Sur la photo suivante, mon épouse dont je tairai le nom a déclaré " Tiens, il a un faux air de Tom Crouzh". Je vous laisse juges... Faut toujours qu'elle sorte sa scientologie !)

7b858daac648c4bdc8b8d1608534413e.jpg

Devant, Bricolo a poussé tout ce qui le génait et prend ses aises en tête.

6ef7abefe3171beb9b83d96bb9d84548.jpg

Derrière lui, la chasse est tirée par Boursin, vaillante dernière Belge Hum, Montrogro, Bickey et Jalonsie.

Chez Brise Racing, l'écurie qui sent bon, l'espoir renait avec l'arrivée du mentor, on se prend à rêver d'une 8ème place !

ffa2e0c5fdf9a0223037f724c5eaeb6f.jpg

A la clark chicane, le sort décide : Montégro échoue et laisse passer Biquet en lui offrant son aspi de bon coeur. Au virage Ascari, c'est Boutsein qui laisse Biquet et Alourdzi pister Brigolo. Ca se décante.

Chez Lu-Quick-Harpic, les communications radio se font à voix basse mais sont entendues par la totalité des adversaires... Ce qui donne quelques dialogues savoureux :

  • "On n'a pas vraiment assez anticipé."
  • "A quoi ?"
  • "A ce qui va venir !"

2 cerveaux pour une voiture, c'est définitivement le bon dosage pour cette écurie : Ils sont solitaires les uns des autres.

Chez Breizh on touille. L'effet 2p2z tarde à se faire sentir. C'est pas beau de mentor.

Chez Ferreri, en revanche, on la tient (la revanche) car tout réussit à Fricolo qui ressort des stands comme une fusée. "Allo whitney Houston ? Y'a pas de problème !". On se sent même un peu ésseulé, loin de tout...

ba4ce31114ff584ce27b26963c20ca36.jpg

La tactique de Lucky Tapis est enfin révélée : "Surtout ne pas casser !" Bien vu !

La course se poursuir fort paisiblement : Les Breizh à la crème n'arrivent pas à décoller du fond malgré Silvio et son palmarès qu'il nous rappelle chaque fois qu'il parle... Demilton ressort des stands en durs. Tactique intéressante, à surveiller... Bricolo et Biquette se la jouent couillus, passant délibérament sur des débris, risquant la perte ridicule de gros points... Alonsi use de la même tactique pour se défaire de son équipier moins courageux...

d53c7a0e11d3bc22c5e36091a6e58f7c.jpg

Biquette, équipé pour une fois d'un double cerveau qui semble donner satisfaction réalise l'exploit du jour : Il recolle à la Ferrero de tête !

b390cf1904d6770e79188432e261e3e1.jpg

Schymu lui, rattrappe Kikinen pour la 4ème place, ca s'excite !

66e15366e97d9635ac1f8521a5d22492.jpg

Le duel des leaders s'intensifie, Biquette résiste, alors Bricolo lui rentre dans sa face de phasme ! C'est son troisième morceau de Lucky Carper du jour, quel bourrin ce bourreau ! Mainfestement le boss de Ferrero, Roger, n'est pas tranquille...

Chez Belgium, la devise de l'écurie est en passe d'être de nouveau atteinte : La rescapée a dégringolé lentement le classement jusqu'à la huitième place synonyme du dernier point à distribuer. One point, one by one, step by step, hou babe ! (Ndlr : Non mais mattez moi la photo de ces nouveaux blaireaux du quartier !!!!!)

7d5f9dc7d0de39d9500f972d8fca6948.jpg

Derrière, Brouillon la met profond à Kikinen et Schymu dans la clark chicane : Il passe 4ème alors qu'il était dernier 3 virages plus tôt !!! La vraie tchim fait enfin parler d'elle, avec tout le palmarès qu'elle trimballe ! D'autant que Brouillard rentre à l'aspi grâce à Demilton, c'est la joie dans le camp retranché de Brezmotorum comme dirait Goscinny... Les conseils du loup à la loutre fonctionnent comme deux gouttes d'eau : Les Breizh des bois remontent !

Demilton nous fait une course aussi pourrave que la première était réussie : Il est dernier derrière son équipier. On se félicite d'avoir bravé les grèves et sacrifié la grasse mat' du vendredi soir...

Pour Ferrero, c'est la fin des Haribo : La victoire est contrecarrée par Biquette, et Chimouille enchaine les déchattastrophes... Non seulement, il sort très fort et tête a queute, mais en plus il explose son moteur dans la pirouette, du grand tard qui vaut à peine mieux que jamais...

Le fameux duel de dernière ligne droite se joue pour la victoire : Mais entre une Ferrero et une Luckycarpet malgré son nom qui cherche à l'indiquer, le sort a toujours le même chouchou. C'est donc sans surprise que Bricolo reprend le record du nombre de victoires... Mais avec Biquette tout près de son p'tit fion !

ed0dae9d5d7c0f9ea19c2a89e82d35ef.jpg

Alonsi assure le podium. En étant parti dernier, c'est une performance de choix qui le conforte comme prétendant à sa propre succession !

Derrière, Breizh et Belgium se rebiffent et veulent des points alors que Kikinen tire la langue. Dans le dernier virage, Brouillon tasse Boutsein et le fait abandonner ! Eclats de joie chez ces croque-morts de Breizh, et déconfiture chez nos-sympathiques-amis-Belges. Et la déconfiture de Breizh aux eclats de joie, c'est carrément bon pour Kikinen qui parfait la moisson de 10 points des Platini-Rochetolleau.

f37342f512e922560458391447fa1c43.jpg

Chez gradloub, on n'est pas étouffé par la classe : Montegro prend son dernier virage tel un etron de compétition juste pour essayer de pousser un peu kikinen dans les espaces verts... Et laisse finalement passer Demilton sous consignes d'ecurie. Mais on emmerde le monde puisque c'est 3 points de plus dans la besace !

1h30 du mat', tout le monde est au bout :

  1. Bricolo
  2. Biquette
  3. Alonsi
  4. Brouillon
  5. Kikinen
  6. Brouillard
  7. Demilton
  8. Montegro
  9. Boutsein
  10. Schymu
  11. Bourais
  12. Van de Poule

Au classement piles hot :

  1. Alonsi       16
  2. Kikinen     12
  3. Biquette    11
  4. Bricolo       10
  5. Brouillon    10
  6. Demilton     8
  7. Montegro     5
  8. Brouillard     5
  9. Boutsein      1
  10. Schymu     0
  11. Clak          0
  12. Bourais       0
  13. VDP           0

Pour les écuries, Bonnini c'est bien devant ! Et ce sont les étonnantes Breizh qui suivent... Tandis que c'est la catastrov pour Belgioume... qui ne repart qu'avec la désormais célèbre médaille de la déchatte que personne ne lui conteste sur cette course !

e6668d6c6ea064bd00fffa66c04c3122.jpg
  1. Bonnini Bozzolo     28
  2. Breizh racing         15
  3. Grad Bull              13
  4. Lucky Carpet         11
  5. Ferrero                 10
  6. Belgium                 1

Allez, bisou !

124a5d34fe2e299744cb4ff618e64df8.jpg

 

 

 

 

14/11/2007

Voila ce qui arrive quand LCC n'est pas au complet

LE PODIUM DU GP D'AUTRUCHE 
76c93fed6420eb49849ef53e94ccd9f5.gif

31/10/2007

Rien ne sert de rire, il faut partir point.

Hé Vilo de Versailles, avant que tu prennes la grosse tete, regarde ça :

5673be517bdd2b7a934b5deb7480d4e9.jpg

MDR... Rendez-vous au prochain GP

la tordue de l'ambassador de chéchell

19/10/2007

AUTRICHE 08

12/10/07 - vendredi 20h30 - Sevres-lez-Bruxelles.

f73735fbd098eeda1f02b4f527e806cf.jpg
6409c534439c5191bc6ea3266c14c112.jpg

Rarement intersaison aura paru si longue... Demandez à ceux qui ont du l'occuper en débattant avec Slipio...

Et pourtant, les Strozzek sont les grandes absentes de cette saison 2008 sur le point de débuter ! Slipio, rital de mes couilles par excellence a décidé de faire passer la famiglia avant sa carrière d'enfileur de couronnes : Il abandonne les molloplaces pour le hand afin de faire plaisir à sa maman. Et pour la maçonnerie pour faire plaisir à son papa. Du coup, tous ses vendredi et tous ses samedi de 2008 seront intégralement pris par ces deux passions dévorantes. Pour peu que Judith ne le convertisse au catholicisme actif, ses dimanche sont également foutus...

883f55fc32df5e1706fc003fe8c1bcbc.jpg

Heureusement, les Strozzyx sont revécues de leur cendres telles le fennec pour nous revenir sous la forme des toutes nouvelles Breizh Racing, dirigées par l'inexpérimenté mais néanmoins surmotivé Nicoroulette. Celui-ci a été formé par son mentor lors d'une séance secrète où tous les rudiments de la tactique strappazzonnienne lui ont été révélés : Mettre des durs et bouriner ! La subtilité est néanmoins reconnaissable dans le coup de pinceau assuré recouvrant les Breizh... du 2P2Z pur 18 caraffes.

L'autre nouveauté de l'année est la disparition des Portugesh Colorz et des Urba Tech comme toutes les années paires. Mais réjouissons nous, leur fusion et transformation en LUCKY CARPET COLOR va assurément décupler leur force par 0,1. Les clowns ne quittent pas le circus ! Le niveau de blague ne souffre d'ailleurs d'aucun affaissement visible puisque seule une gastrobronchite grippale saurait venir à bout de la motivation de Fabien Damier. Et bien sur parvient à nous priver du seul pilote n'ayant rien raté de 2007...

24aa7e5ad7b822b8ea76b671f354a6a6.jpg

Tous ces changements nous privent malheureusement de 2 des plus capés pilotes de l'Histoire... Non pas Batman et Zorro mais Fisichyellow et Dos Pas Tres. Tout de même !

Accueillons donc le retour de Bourais après une moisson de titres américains et le ressuscitement du légendaire Jim Claque comme 3ème pilote Lucky Carpet.

 

aaaa6f8fb9ab273eaf09be7080e1389f.jpg

Saluons l'arrivée de Brouillard et Brouillon chez Breizh. Gageons qu'à la fin de la saison, tout le monde les confondra encore, les dupont et dupond qu'on aurait plutôt vus chez Belgium...

31ac6a10b53f04ddd7c3ceccce4dcff7.png

 

L'autre événement est l'arrivée dans l'allégorie reine du promiseur Lehouis Deux-mille-tonnes, champion G-Pédale en titre, premier pilote noir à parler sans oublier les "r".

cc14a3396da63c9e189acbe31f11e5cc.jpg

 

Les jeux de 20 heures peuvent commencer, tout le monde est là sauf le Maître Caperwin de maison !!!! Inconscient du rôle qui lui décombe, il est parti superviser la construction de son tout nouvel autodrome à Yssilé-Mulino...

0f0280096dc472fcb71dbec460eb51a6.jpg

 

Le choix du grosse preis d'autruche se fait 5 secondes avant le départ dans la plus pure tradition de savante organisation du championchip...

Lorsque Maitre Erwin réapparait, chef Kunz a déjà dégouté les pates à Picsou, les pneus sont al dente, et Kony découvre, frais comme au premier jour : "C'est chaud les réglages !". Kony, si tu lui coupes son neurone, les 2 oreilles tombent...

e60939599effa86445a5ee07aef9d380.jpg

Gorille de départ, étrillée au ressort :

  1. Schymu
  2. Van des Poules
  3. Kikinen
  4. Claque
  5. Montegro
  6. Brouillard
  7. Alonsi
  8. Demilton
  9. Bricolo
  10. Boutsein
  11. Biquette
  12. Brouillon

Comme convenu, le petit scarabreizh se focalise sur les pneus durs...

21h30, Dep Art. Avec une seule heure de retard... Les reflexes reviennent doucement... Tout se passe sans concombre dans la première ligne droite sauf pour Biquette qui paye une belle double aspi par un aileron abîmé.

b31d24cd27083653e85b3061b0b6e23d.jpg
Mais dans l'ensemble, toute la classe est restée sage.

Le championnat 2008 commence vraiment au second turn, l'épingle Remus.

Monstrueusement rikikite, 12 pilotes déboulant dans une cabine téléphonique, y'aura des déçus !!! Et Demilton fait parler sa classe biberon en prenant la tête grâce à une triple aspi digne des plus vieux ! Il se fait déjà remarquer...

De même, à l'autre bout, le bleu Brouillon prouve qu'il l'est : Il est le seul à laisser filer tout le peloton pour pouvoir s'appliquer tranquillement dans le premier virage, on dirait qu'il passe son plateau lent de permis moto !

Evidemment, l'épingle Remus se remplit à vitesse grand X :

c5f03df85dc5e85033aeaa053e64c465.jpg
VDP est obligé de rentrer au chausse-pied et quasiment à l'arret. Alonsi complète le bon départ des Bobino en s'intégrant au premier groupe mais Jim Loïsséclark et Brouillard n'y parviennent pas.

VDP redémarre difficilement et laisse quelques miettes de frites bien croustillantes dans son sillage...

Cette année 2008 nous en rappelle déjà d'autres puisque là où Biquette se vautre devant l'entrée du virage pour la première mais pas dernière fois de la course, Bricolo, lui, passe sans ferir un coup dans le plus pur style Feriro. La nouveauté est que Bricolo sort tellement du virage au coup suivant qu'il est obligé d'hypothéquer son hotel de rue de la Peine pour déjà prévoir l'achat de pneus...

7ba84b7d908d6bdc0e257c73304b4333.jpg

A "Gosser", le groupe de tête regroupe 4 voitures : Alonzizi, troimilton, Kokonen et VanDammePoule. Troimilton roule dans les brancards ! Les Bonnini se régalent, la Belgium se fortifie !

Les Leuquicarpettes veulent fondre sur leurs concurrents. Mais pour l'instant, elles fondent seulement.

Les Effraie-rots sont en embuscade à batailler contre une Lucky Straïkette.

aa12ba2c31b531c771f3be27ddbbf67e.jpg

Chez Breizh, on est chauds comme je ne sais quoi.

232229368b262c5ed02bf45e9405224e.jpg
Brouillard laisse des écharpes de carbone en se faisant frotter par Montegro. Quant à Brouillon, le légume, il commence à faire son retard sur l'avant dernier...

Au virage Niki Lauda (Sorte de Jeanne d'Arc Autrichien en moins réussi comme final), les 2 Bonnini laissent Mimile-Thon sur place ! Gand de Poule ne veut pas subir le même sort et appuie sur le champignon. Halluciné, il pousse son moteur derrière ses derniers retranchements, c'est l'abandon tragique mais il l'a bien cherché !!!!

5d6e1e07437ed1967dee3bd3415dc1f3.jpg
Comme de coutume, la Belgium la mieux placée laisse la piste libre à celle qui se cantonne au fond...

Autre tradition qui persévère : Là où les 2 Ferrero passent, la Lucky trépasse... Pas de doute, les gènes des 2 parents ont infesté les jeunes Kikikrapott...

Seule une GradPull surnage entre les 2 Bonnini et les 2 Ferrero. Biquette, grâce à une belle aspi, récupère la place d'antédernier à Boutsein... Gros duel !

9f2931cf7e7e46145a968e99e1bb1252.jpg

Kikinen lâche prise et laisse le leader price à Alonsi avant même la fin du premier tour. C'est une honte : Déjà des consignes d'écurie dès le premier grand prix !!!

Schymu sent le potentiel et en profite pour recoller à Kikinen, trop occupé à écouter RadioVilo... mais Alonsi continue son tour dans un monde parfait, l'arrêt au stand se passe comme dans un rêve de voyage de noces aux Seychelles.

2aca23c0173fdd19843baa8b86439fb5.jpg

Dans la LuckyRadio, on entend Poulos crier à Jim Baffe "Vas-y ! Du gros, du lourd !!!". Et le pilote enchaine avec un grotesque 12 en cinquième, digne d'une quatrième réussie... Il doit avoir de l'ADN de Pierre Richard !

a9cfab2700a78661271b4e351fe45c71.jpg

Chez Bargloude, on a une mémoire pachydermique, et on applique les leçons : Deuxcent-tonnes empêche Bricolo de parvenir à son stand. La Ferrero perd gros dans l'opération.

Claque se prend une torgnole et perd du capot moteur à l'entrée de la ligne droite.

Les 2 Freizh Racing sont aux portes des points, lentement mais surement, l'oiseau fait Sony.

Kikinen, toujours dans le rêve Mariagi-Seychello, s'éjecte des stands d'un seul coup et rejoint Schymu pour la seconde place.

Les Baise font parler la poutre et profitent de leurs durs pour doubler tous les standistes ! Tel Phileas Fog, Brouillard progresse dans son tour de l'Autriche en 4 ou 20 tours : Il est déjà 5ème !

Michou et Nekinik déroulent à la perfection, mais tout à leur duel ne voient pas revenir Jim Glauque dans une 6ème onirique ! Un coup de master, une manoeuvre à hure hissante, ah ! On savait piloter à l'époque !

6e074f38727522105603588b6081e96c.jpg

Loin derrière, the last Belge in the world s'enlise en solitaire...

Shymu continue sa démo et réussit à rattrapper Alerji en tête sans que celui-ci ne voit le coup venir. Demilton prend une belle option de réservation du podium en laissant derrière lui Claque et kikinen qui commence à sombrer.

La chance, un moment déconcentrée, se resaisit et vient de nouveau se poster sur le capot moteur du champion en huitre : Afonzie coule des Happy days et repasse le pôv choum à Nikiloda malgré un placement moins favorable...

Cloque suit le rythme de Quiquimène, mais semble en ruine car il n'ose l'approcher.

2d1dbc36d23221a379e3ebe04a79b2f8.jpg

Brouillard nous montre quelques contre-exemples : Il accélère avec le pied sur le frein, sa cinquième ne dépasse pas le 12...

Tel Harry Stott, fameux énonceur de phrase connu pour sa célébrité, Glavio Kunzatore déclare "La reflexion paralyse l'action !". Tirade tirée du fameux recueil "Le rendu 3D pour Les Nuls".

a50c8bf808fc066bb3928be11441cdf5.jpg

Dans le chantre mou, Montegro se glisse dans la bataille pour la 6ème place au milieu des Brise et de Barbicolo.

Pendant ce temps, Wiwin, dans son camion jaune, ne parvient pas à rattrapper Biquette qui fait pourtant de gros efforts pour l'attendre, priovoquant l'hilarité généreuse...

7e49fac51d97df103c49450ef67d7951.jpg

Dans la région du podium, claque est victime d'un claquage et tel Ménélik dit bye-bye à Hémilton et Coquine-Haine.

Erwin, pas tourmenté par la compétition, dit "L'Autriche c'est bucolique." Mais chut, ne le réveillons pas...

ChineMou voit rouge à force d'avoir une orange qui lui barre la route de la victoire et tente le coup du toupourletou. Il commence par une cinquième courageuse qui puise loin dans les reserves de sa mécanique de précision. Galvanisé, bétonarmé, il se jette dans la gueule de Loulou et c'est le rirififi !!! Alonsi ayant réservé les meilleurs places, il se retrouve dans la fosse de l'avant-dernier virage et abandonne veau, vache, cochon, victoire, deuxième place, podium...

e20fe24f5f6c2308e1d33f270a240f66.jpg
15f994bf2d088dcb4eef6c6159d7db7c.jpg

En plus Bricolo perd pied pour la 5ème place, ca chie chez l'ambassadeur !!!

Chez Gradbull, les bons résultats des derniers tests d'avant-course ont réveillé l'appetit, et on se ferait un festin d'une belle deuxième place car 2000tonnes veut prendre du poids dans la discipline et fait des étincelles !

Oui mais non, Bonnini continue son voyage avec le GPS programmé sur "doublé". Les obstacles s'évacuent d'eux mêmes, c'est écoeurant ! Et c'est même pas de lô triche !

Trop vieux pour ces conneries, Jam Clic, épuisé par tout ce sport, se retire dans sa maison de retraite à 3 courbes de l'arrivée...

63283d13c2483298ef27bc5e53a1fe0a.jpg
Il abandonne malgré une prometteuse première course.

Bricolo, plein d'admiration pour la performance de son équipier réalise la même opération en forme de soustraction ou de multiplication par zéro... Adieu fauve, hache, torchon et points pour l'écurie. Ferrero fait zéro !!!! On reconnait néanmoins la fourbitude de l'écurie dans le fait que Bricolo abandonne une case derrière Claque, histoire de partir devant à la prochiane réunion.

Cédant à la mode, Biquette têtaqueute entre les épaves de Lucky Lukette et de ferrérite, un vrai bonheur !

Alonsi poursuit sur la même lancée que fin 2007 et remporte une course promise. Kikinen se coulthardise en se disant que c'est peut être son année et se place deuxième. Quel team soudé !

Demilkilo assure un magnifique premier podium pour sa première participation. De la belle ouvrage !!! Ca ressemble à s'y méprendre à de la vraie vie !

fbf6dfe69126c4795d9d60c7cc079c0e.jpg

Le duel de dernière ligne droite est pour Brouillon contre Montegro. C'est pas que les accélérations soient foudroyantes à ce stade de la course, mais ca reste sérré jusqu'au bout et Brouillon fait pas le couillon puisqu'il parvient à maintenir Mon Negro derrière lui ! Beau résultat pour cette vaillante Breizh avec des vrais morceaux de Strozzek dedans !

La fin de Biquette est atroce, il redémarre lourdement ! Mais l'amour propre est astiqué nickel chez les Smicard Pets, et il risque tout pour résister au retour du dissipé Brouillard qui doit pourtant s'incliner...

Endurant, à défaut d'être rapide, Boutsein réalise l'objectif de Belgium One Point, à savior ramener un point !

Il est 1h, Alonsi rentre dans l'histoire à coups de marteau-pilon :

751a87a0233325b72f0243abd37fb996.jpg
Il a remporté au moins une course à chaque saison !
  1. Alonsi
  2. Kikinen
  3. Demilton
  4. Brouillon
  5. Montegro
  6. Biquette
  7. Brouillard
  8. Boutsein
  9. Shymu
  10. Claque
  11. Bricolo
  12. Van Des Poules

Bozzino Biloli frappe dans l'entrée, et fissure le moral des suiveurs... Seuls Bradulk sauve sa tête de l'eau, Breizh sort sa nouvelle tête du lot, les autres se noient (De Cajou).

  1. Bonnini          18
  2. GradBull         10
  3. Breizh Racing   7
  4. Lucky Carpet    3
  5. Belgium           1
  6. Ferrero            0

18/10/2007

STATS AVANT 2008

Après 3 saisons, faisons un premier bilan en guise de prélude à la 4ème année qui débute...

 ECURIES:

  1. FERRERO / Champion 2006 / 7 victoires
  2. BONNINI BOZZOLO / Champion 2005 / 6 victoires
  3. STROZZEK / Champion 2007 / 5 victoires
  4. PORTUGESH COLORZ / 2 victoires
  5. RAGEOHEAD / 2 victoires
  6. ROCHARD / 2 victoires
  7. URBA TECH / 1 victoire
  8. GRAD BULL / 1 victoire
  9. BELGIUM ONE POINT
  10. PERU TEAM

Cette année voit la création de Lucky Carpet Colors et Breizh racing. Sur les cendres de Portugesh Colorz et Urba Tech ainsi que Strozzek. Tandis que Rageohead, Rochard et Peru Team n'auront écumé les paddocks que pendant une trop courte saison...

 

 PILOTES:

  1. BRICOLO / Champion 2006 / 5 victoires
  2. DOS PAS TRES / Champion 2005 / 5 victoires
  3. ALONSI / Champion 2007 / 5 victoires
  4. FISICHYELLOW / 4 victoires
  5. SCHYMU / 2 victoires
  6. KIKINEN / 2 victoires
  7. BOURAIS / 1 victoire
  8. NALINE / 1 victoire
  9. MONTEGRO / 1 victoire

Seulement 9 pilotes sont montés sur la plus haute marche du podium. En 26 courses !

Qui seront les nouveaux honorés en 2008 ?