Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2006

LE GRAND LIVRE ROCHARD 2006

Vous voulez revivre la grande épopée Rochard 2006 ? Vous êtes un fan de cette écurie charismatique ? Vous avez vibré au talent de ses pilotes ? Alors les éditions Atlas ont créé pour vous ce recueil retracant l'histoire de cette formation qui aura marqué l'histoire de Formule dé. Pour seulement pas trop cher, voici résumé vite fait les 11 GP exceptionnels des plus grands perdants du monde.

Les Verts, Jean Alesi, Poulidor, Domenech, tous ces grands losers, ces valeureux deuxièmes seront désormais encore devancés par les plus beaux derniers de tout le temps.

Mais comment une telle descente aux enfers a t'elle pu s'ourdir ? Quelles furent les clés de ce brillant désastre ? La malchance ne suffit pas, il faut un vrai talent et beaucoup de travail pour perdre devant une concurrence si peu relevée ! Pénetrons les secrets de l'équipe la plus déssoudée de l'univers !

Avant de feuilleter ce grimoire, un grand merci à Genre-Nez, Illustrateur de Jenny, qui a su donner vie et fière apparence à toute la famille Rochard du temps de leur splendeur.

medium_jr1.jpg

Tout commenca dès le début. La suite vint immédiatement après, précédent de peu la fin. Mais retournons quelques mois auparavent. Au baptème de l'écurie. La présentation de la nouvelle voiture, de ses armoiries, du logo...

medium_logo_rochard_geant.jpg

 

En présence de la famille Rochard au grand complet : Eul père, eul fils et leurs délicieuses épouses...

medium_OK_famille_rochard.jpg
L'ambition était bien élevée, elle disait s'il vous plait et ôtait son chapeau dans les eglises. Née sur les cendres d'une écurie Championne du monde, le Garage Rochard Racing était parvenu à associer un vice champion du monde et un jeune loup d'Odang-Longg dans la Sarthe, à savoir Alonsi et Bourais. André Naline, d'origine communiste, la perle venue du froid, avait réussi des tests d'intersaison audacieusement qualifiés de probants.
La concurrence se réduisait à Ferrero, la seule écurie survivante de la saison précedente, et qui n'avait réussi que des coups d'eclat de seconde zone, des podiums certes mérités, mais pas de victoire sonnante et rebutante...
Quant à la néophyte Rageohead, cet amalgame incongru d'un pilote vieillissant et d'un jeune louveteau essayant encore de réussir son code... non, ca n'était pas bien sérieux.
Puis la saison commenca... Laissons parler les chiffres :
-
-
-
-
ELKHART LAKE : Naline 4e (AB CARR), Alonsi 5e (AB MOT)
 Bourais parfait sa condition physique et, se jugeant insuffisamment préparé, préfère renoncer à cette ouverture de saison. Alonsi entame à merveille l'année puisqu'il abandonne après seulement 7 coups de dés, trahi par son moteur... Heureusement pour le moral que Fisichyellow chez Rageohead s'est vautré comme une merde dans les autres voitures dès le 5ème coup de dé... Naline, bien que menant son premier GP, abandonne sur accrochage.
-
-
-
-
JAPON : Bourais 4e, Alonsi 5e
Premier GP d'eul fils, a la bourre... Pas grand chose pour se réjouir, Suzuka, c'était mieux à l'époque PROST SENNA... disons que les 2 voitures rallient le drapeau en noir et blanc, c'est de l'objectif de super Aguri mais on s'en contente !
medium_OK_fils_bolide.jpg
FRANCE : Alonsi 5e (AB PNEU), Bourais 6e (AB MOT)
Une belle course qui fait chaud au coeur !!!! Bourais était pourtant en tête avec une avance respectable mais il explose son moteur dans le 180. Alonsi abandonne dans l'indifférence d'un général puisque tous les autres concurrents avaient déjà passé l'arrivée.
-
-
-
-
CANADA : Alonsi 2e, Bourais 6e (AB CARR)
Bourais en retard... C'est son propre coéquipier qui abat Bourais d'un coup d'aileron dans le dos alors que les Rochard se morfondaient au-delà du podium sachant qu'il n'ya que 6 voitures. C'est à cette course que Bourais commence a en avoir plein le cul de ce sport de merde. Alonsi parvient à glaner une seconde place mais sa voiture n'aurait pas tenu un virage de plus.
medium_OK_fils_casquette_rochard.jpg
ITALIE : Naline 1er, Alonsi 3e
Enfin un résultat digne de ce nom, Naline remplace Bourais au PLV. Du coup, les Rochard marchent du tonnerre de Zeus ?!!
-
-
-
-
BELGIQUE : Alonsi 1er, Bourais 6e (AB CARR)
2eme victoire consécutive de l'écurie qui engrange des gros points mais retour de Bourais qui continue sa tournée mondiale de vautrage dans le sable avant la fin...
medium_OK_pere_beret.jpg
MONTEREY : Bourais 3e, Naline 5e
Eul père absent, c'est la jeune génération Rochardienne qui tient les rênes et Naline qui rechausse les oeillères... Un podium récompense les efforts fournis.
-
-
-
-
HONGRIE : Alonsi 3e, Bourais 4e
2nd GP consécutif sans abandon, c'est une première mais les résultats sont désormais ceux d'une écurie de second plan...
medium_OK_fils_profil.jpg
SAN MARIN : Naline 5e, Alonsi 6e (AB CARR)
Alonsi se fait doublement harponner dès le 3ème coup de dé et établit le nouveau record de précocité, Naline aggrave le tout avec une ministrale 5e place. Bourais eut-il fait mieux ???
-
-
-
-
EUROPE : Bourais 1er, Alonsi 2e
A la catastrophe succède le triomphe. Bourais sans complexe mène de bout-tambour. Alonsi le suit docilement et complète ce doublé. Quelle journée historique pour notre sponsor Le Trèfle Parfumé !!!
medium_OK_fils_couronne.jpg
PAYS BAS : Alonsi 5e (AB TDR), Bourais 6e (AB CARR)
Au triomphe resuccède la catastrophe... Alors que le titre de vice-champion se joue entre Rochard et Rageohead (Les titres sont depuis logtemps inaccessibles !), les 2 Rochard prennent l'ascendant sur leurs rivales dans le premier quart de cette double course. Et là, c'est le drame historique : Bourais abandonne sur accrochage et Alonsi sur ses débris dans la foulée. La honte suprême s'abat sur Rochard pour les siècles et les siècles.
medium_OK_pere_et_fils_copie.jpg
Remarquons donc pour conclure et tenter de trouver une explication humaine à cette réussite titanesque que l'écurie Rochard a essuyé la bagatelle de 9 abandons sur 22 résultats. Qui peut en dire autant ?

07/07/2006

Crashtess Denise

 

medium_crashtest_Denise.jpg

Voici la miss Formule Dé 2007 mise en jeu pour la saison prochaine.

Si ca, ca fait pas venir de nouveaux mâles désireux d'en découdre pour prouver leur supériorité...

Denise a déclaré : "Mon type d'homme c'est les grands blonds et les p'tits roux ! Ca me rappelle un caniche royal et un teckel que j'ai eus quand j'étais étudiante au Texas, hi hi hi ! "

24/06/2006

TRY TRY TRY

Seb Kunz s'est offciellement declaré candidat à la gestion d'une auto ou d'une écurie pour la saison prochaine. Je propose donc au grand conseil des anciens de le convier à la future course d'intersaison au ErwinStadion.

Qu'il en soit ainsi.

 Vive les vacances, vive l'insoussiance. Tain, ca marche plus de mettre des vidéos... celle là, c'était celle qui marche sur le GP de Hongrie. Retour du blog en 1944...

Abondants, tant de porcs saluent.

18/06/2006

GP des Pays Bas - double Zandvort

17/06/06 - 11h pour le barbecue - Chantier du Strozzekring à la Ville du Momble

Pour le bouquet de la saison, l'affluence  est incroyable, ce Jépé si particulier attire de nombreux curieux, sympathisants ou autres égarés, pré-retraités en guoguette... On attend également la venue de grandes stars pays-Basques comme François Hollande, Dave ou le dalaï-Gouda.

medium_vieux.jpg

Le tracé 2 fois plus long que la normale rapportera 2 fois plus de points au concurrents ! Si les couronnes sont dorzédjà attributées, Ferrero veut assurer la 2ème place de Schymu chez les pilotes et Rochard aimerait bien finir devant Rageohead juste pour leur fermer leur tronche.

 Après une légère collation, frugale,  d'environ 3 heures en plein soleil uniquement constituée d'éléments diététiques comme la smirnoff ice, la chip gout jambon fumé ou la chipotemoila, les pilotes se sentent bientôt prêts à découdre.

medium_fruits.jpg

Certains concurrents ont apporté des porte-bonheurs pour terminer la saison en fanfaron, Bourais avec un porte clé vivant

medium_leobleu.jpg
Alonsi avec la déèsse Blanche neige de Castille
medium_blancheneige.jpg
Et Dos Patronnesse, avec une offrande à la fête des paires.
medium_ramdechjudith.jpg
La grille de démarrage est établie dès 14h30 :
Bricolo
Schymu
Dos Pas Tres
Fisichyellow
Alonsi
Bourais
Ce circuit étant équipé de la plus grande ligne droite de tout l'étang, absolument tous les concurreux partent en pneus tendres, même Dos Pas Tres qui tient à signifier que c'est pas pasque ca fait un an qu'on lui dit tous de lâcher les durs...
 
medium_grille.3.jpg
Dès le premier virage, les Rochard s'accrochent, Bourais, redevenu fidèle à lui-même, commence à perdre un morceau de carrosserie...Déjà qu'il finit rarement les courses normales, ce Gp d'endurance commence mal, on sent de suite qu'il va passer ces 24 heures durement. Il est au bord du goulot...
Parties en première ligne, les Ferrero sont à la parade comme on dit quand on a Laffite. Elles poussent déjà leur moteur au max, confites dans leur fiabilité insolente...
medium_ferrero.jpg
La course est un résumé de la saison : Les Ferrero lointes devantes, Les Rageohead et les Rochard les unes sur les autres.
medium_troupeau.jpg
Bourais pousse pour s'accrocher aux Fer-héros mais mal lui en prend, son moteur commence à montrer des signes de faiblesse, on a à peine atteint le quart de la course que sa bagnole est de plus en plus mal en pis...
Bricolo fait le show, il est en représentation et enchaine tous les virages à fond de 6ème en soignant son bronzage camionneur.
Schymu, chevalier du déclin, est moins en verveine et butte sur le fameux virage qu'est chiant à passer mais qu'a pas de nom.
Incident moteur pour Alonsi, les 2 Rochard sont devant leurs ennemies favorites mais leurs voitures sont déjà réduites à l'état de Massa-Chaussettes.
Du coup, chez Rage, on perd les plombs et on passe en 5ème là où une 4ème serait dangereuse... mais que voulez-vous quand une tactique est historique, il faut s'y plier...
medium_rage.jpg
Seul Bourais arrive à suivre les Ferraillero, il ferraille d'ailleurs avec Schymu pour la seconde place si près que la rouge perd quelques pigments. Derrière DPT n'a plus de pigments, il est transparent.
Enhardi, Bourais se refrotte à Schymu.
Et là, c'est le drame.
Le Tourneur du Championnat.
Le destin qui bégaie.
Le destin qui bégaie.
Et le 136ème abandon de Bourais.
Après un simple demi-tour de circuit.
Chez Rochard, ca sent pas la tulipe.
medium_dam.2.jpg
Au même endroit, Fisichyellow abime sa motorisation mais peu qu'importe, le moral fait son grand retour chez les Ppoulozz !
Et cette case des Bermudes n'a pas fini de faire jazzer à Montreux car Alonsi part en glissade sur les débris de son équipier et fracasse sa monoplace, ses espoirs, son ex-titre, le suspense de cette journée et le concept d'écurie partagée en une seconde!
medium_alonsi.jpg
 
medium_vilo.2.jpg
Le championnat a choisi d'honorer Rageohead et de la mettre profond à Rochard pour des siècles et des siècles. Ah Merde. C'est la victoire de la connerie sur la chance comme aurait dit Nigel à Nelson.


medium_rochardmerde.jpg
medium_rochardgueules.jpg
-
-
-
-
-
-
-
-
Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée de nos programmes mais le reporter a quitté le circuit en foulant aux pieds sa casquette Rochard, son T-shirt "Bourais champion" , et son drapeau "Alonsi Gror ever !"
Alors donc, les rageohead courent après les Ferrero.
Voila, voila...
C'est passionnant.
Sinon, le Portugal mène 1 à 0 face à l'Angola.
Mais rien n'est perdu, il reste une mi-temps !
En gros, pendant un tour, il se passe rien.
Eul fils déclare "On a payé notre tribune à la sportivité". Ouais, ben t'avais qu'à assurer, dugenou !
Heureusement, les 2 Ferrero loupent leurs derniers virages, et Fisico, le renard des techniciens de surface, fond sur l'occaz et recollent aux désormais championnes !
medium_retour.jpg
Les Ferrero sont putréfiées comme des statues devant ce retour inattendu ! Elles jettent leur dernière force dans la Bataille et la Fontaine. Mais Kamikyellow est en 6ème là où les Ferrero se trainent en 5 voire 4 à saluer la foule...
Logiquement, c'est Fisico qui empoche avec superbe cette dernière victoire synonyme de gloire éternelle
Derrière, comme dans toute écurie rouge qui se débecte, les consignes d'écurie entrent en jeu pour que Schymu conserve sa seconde place au championnat et Bricolo est donc contraint de ralentir pour respecter la jantodisation.
medium_victoire.jpg
Arrivée:
Fisichyellow
Schymu
Bricolo
Dos, Pas Tres
Alonsi
Bourais
Pilotes définitivement :
Bricolo      89
Schymu     78
Fisichyellow    76
Alonsi           61
Dos Pas Tres     51
Bourais           41
Naline            23
De La Rocha       13
Ecuries pour toujours:
Ferrero       167
Rageohead      140
Rochard            125
Remise de la coupe dans sa gueule à Ferrero qui gagne tout
medium_remise.jpg
medium_podiumfinal.jpg

15/06/2006

GP DE L'EUROPE

10/06/06 - 9h30 - Sur le Nûrdringdring, pas loin d'Orly-les-avions.

Tous les pilotes sont là et se préparent au choc des gitans ! Le jeune Léo et sa maman ont fait le déplacement depuis leur table à langer pour encourager le mâle dominant de la famille.

medium_leo.2.jpg
La grillade de départ :
Alonsi
Bourais
Dos Pas Tres
Schymu
Bricolo
Fisichyellow
Les Rochard profitent de leur pathétique course précédente pour briller de millefeuille, Dos est enfin de retour après quelques travaux sabatiques, et les Ferrero décident de courir avec des antidivulviennes Portugesh pour rééquiibrer les forces en présence.
medium_grille.2.jpg
10h20, c'est le grand démarrage, sans tour de chauffe ni rien, Dos pas Tres continue sa démonstration comme quoi on peut être champion du monde en pneus durs une année puis jouer comme une merde toujours en durs l'année suivante. Les autres, pas cons, optent pour les pneus qui vont vite...
Départ de canon pour Boulais, il passe devant Alonsi dès la première courbe, il est dans son fief, il connait les lieux par coeur, à croire qu'il s'est entrainé avant que les autres n'arrivent ???
Les Rochard en tête sont prises au dépourvu, ca faisait si longtemps ! Que fait-on quand il n'y personne devant à doubler ??? Et ben on bouchonne à la Rochard pour les laisser revenir ! Et ca marche ! Schymu passe en tête alors que Dos rate la marche...
medium_rochard_bouchon.jpg
Les rageohead, tiraillées par les tensions au sein d'une écurie au bord de l'explosion ( et qui devrait disparaitre dès la semaine prochaine ) s'accrochent et Fisico perd de sa superbe et de son aileron avant.... Mais ranafout' puisque leur tactique est de bourriner tout le monde, elles sont donc parties blindées comme des panzers.
Alonsi perd pied mais pas confiance en son équipier et le laisse poursuivre la lutte finale contre la petite Ferrero de Schymu en tête. Bourais est chaud comme l'A13 et offre un véritable récital de pilotage dans la Ford Kurve comme on dit en Europe. Il récupère le leader'd Chips, à savoir Poncherello.
medium_leader_d_chips.jpg
Bourais en tête, DPT empétré à vouloir jouer les durs, la baston se joue pour la seguonde place et je vous prie de croire que ca fait rage. Sacré paquet !
medium_paquet.jpg
Au levant, Bourais fait une course de Thierry Champion ! Au couchant, DPT entame une remontée tonitubante, c'est maintenant que les durs vont tout ecraser sur leur passage : Il passe de la 6ème à la 3ème place comme ca, en claquant des dents, sans réflechir, ce qui est toujours sa marque de fabrique.
Pour la première fois de la saison, les 2 Ferrero sont dernières ! C'est le tournage de la saison !
Fin de la première boucle, nos 6 inséparables amis entrent dans les ordres suivants :
Bourais, conquérant.
Fisic, sur de lui.
Schymu, confiant.
Alonsi, motivé.
Dos pas Tres, en pleine remontée.
Bricolo, qui se demande s'il portera sa couronne à l'envers comme les rappeurs ?
Aux stands, on a le bonheur de voir un dépassement maschymuvelique dont Alonsi fait les fraises. medium_stands.2.jpgEt la surprise de voir débouler le seul qui n'était pas invité, vous aurez deviné, il s'agite de ce cher Dos qui nous fera toujours bien poiler avec ses pneus durs qui durent pas plus que des tendres ! Bon, là, il rentre à cause de son manque de frein mais peu importe le ressort comique, ce qui compte c'est de s'éclater. A la sortie des stands, ce cher Dos parachève son sketch en chutant au bord du premier virage. L'embellie est finie.
Pour rochard, en revanche, c'est l'heure de la revanche ! Les 2 sont devant. Schymu ne suit le rythme que grâce à l'aspi de Fisichyellow qui voit ses espoirs s'amenuiser mais qui ne veut pas laisser trop de lauriers aux Rochard... C'est la débrandade de morue chez l'ex Portugesh...
medium_debrandade.jpg
2nd accrochage entre Rageohead, le sort est équitable, c'est Dos Pas Douze qui s'en prend dans sa tête. Du coup, chez Rage, les voitures passent plus de temps à essayer de s'eviter qu'à trajecter correctement car les carrosses sont en miettes, 2 thons.
Mais on garde la foi, on espere coiffer tout le monde au rateau !
Tel épris qui croyait s'éprendre, Bricolo, qui voulait achever fisikojaune, se prend un chtar dans sa belle voiture dorée qui claque sa mère ma parole aie aie aie comment qu'elle est jolie.
Bourais qu'a du finir son stock de déchatte continue d'assurer à mort et déroule comme une bête seul devant, à la plus grande joie de ses supporters surexcités.
medium_mag.jpg
Vengeance de Forcejaune qui rentre dans la déterminante RTL Kurve grâce à l'aspi de Bricolo. Le montant de la valise ??? Mais j'en sais rien mon bon Fabrice !!!
Puis, exploit tactique, médaille d'or de la circonvolution cérébrale, Palme de la synapse,  Fisico parvient à passer en cinquième la BT Kurve et donc à ressortir en 6ème pour remonter tout le peloton ! Seul Bourais est tranquille, mais le doublé Rochard est menacé par ce retour du diable Flaubert.
Chez Ferrero, on plie déjà les gaules : Bricolo abandonne au moment où Schymu rentre à 320 cases à l'heure dans la dernière épingle, privé de boîte de vitesse... autant dire que cette épingle est son cul de sac. Quelle course de merde pour les grands gagneurs de cette saison !! Ca smell les vacances...
medium_abandon_ferrero.jpg
Fisico se voit déjà saccager le triomphe Rochard, pour rester en tête au niveau championnat mais malgré ses efforts, Alonsi lui repasse devant les moustaches à l'aspiration juste sous l'agitateur de drapeau carrelé noir et blanc !
medium_arrivee.jpg




 
Le doublé Rochard est donc bel et bien effectif ! Première ligne et doublé, sans faute de Bourais, Rochard repasse devant Rageohead ! Ferrero reste confortablement vautré en tête mais la compéition sera à son concomble pour la dernière épreuve de double Batavie !
medium_damcontent.jpg
Cette course historiquement légendarisable :
Bourais
Alonsi
Fisichyellove
Dos pas Dix
Schymu
Bricolo Bob
Chez les chauffeurs:
Bricolo           77
Schymu          62
Fisik               56
Alonsi             53
DPT                41
Bourais           35
Naline            23
De La Rocha    13
Chez les monteurs:
Ferrero           139
Rochard          111
Rageohead     110
Comme on dit dans le Vercors : C'est chaud !

31/05/2006

Bak touze fiouteur !

je vous laisse deviner qui est quoi :

medium_f170.jpg



1 Brabham
1 Lotus
1 Ligier
1 Tyrrel 1973
1 Tyrrel 6 roues
1 BRM 160
1 Ferrari 1975
1 Ferrari 1979
1 Penske
1 Mc Laren

16/05/2006

GP de cent marins immolés

13/05/06 - 9h30 - Masse lui pas les os.

Les 3 derniers des Mohicans se retrouvent pour le GP le moins garni de tous les temps. La défaillance des moyens de communication nous a laissé espérer la présence de Slipio Da Silva jusqu'à la dernière seguonde mais il est jamais venu... Et Léo retient toujours ses parents en otage...

Donc la discipline se retrouve avec 3 pauvres pilotes devant réussir à gérer 2 bagnoles pour obtenir un semblant de plateau convenable... Merci la règle de l'écurie partageable ! Bientôt De la Rocha ou Naline champion du monde  ?

medium_que3.2.jpg

Ferrero arrive après le gong bong, schymu est donc balourdé derrière Naline. Le grillage de départ, fabriqué par Urba Tech comme il se doit, est ainsi composé de :

Fisichyellow en pôle - Naline - Schymu - Alonsi - De La Rocha - Bricolo

A l'occasion de ce GP qui pourrait signer le triomphe de Ferrero, le Tom Manager de l'écurie déclare devant les caméras du monde entier "Comment qu'c'est bon les magdeleines !". On reconnait bien là son franc parler et sa prise de risque légendaire qui ont bousculé toutes les habitudes du paddock. Un grand coup de vent de jeunesse dans tous ces trentenaires gâteux !

medium_toto.2.jpg

Tous en tendres sauf Naline qui sait pas trop pourquoi.

10h13, c'est pas trop tôt, ca démarre.

Schymu, vénèr par sa rétrogradation fait un départ de boulet ! Faut dire qu'il l'avait annoncé... Il accroche en même temps Fisichyellow qui perd un bout de ponton comme il l'avait lui aussi annoncé ! Bref, vaut mieux fermer sa tronche ou faire gaffe à ce qu'on raconte.

medium_schymudepart.jpg

Première chicane, les 2 rochard équipées de Bonnini JVTVLSP 05 en raison du bon vieux temps s'accrochent. Alonsi en fait les fraises. De La Rocha lui rentre aussi dans l'arrière-cul et le touche-coule ! Oui oui, c'est l'abandon sur double accrochage alors qu'il n'a eu le temps d'enclencher que la 3ème !!!!!! Peut être l'abandon le plus rapide de tout l'étang !!? Seul un Portugesh Colored boy avait réussi a se crasher aussi vite mais c'était parce qu'il était mauvais, pas par déchatte hypetrophiée... Alonsi rend la main alors que Bricolo n'a pas encore franchi la ligne.

medium_alonsistop.jpg

DLR, parti dernier, prend la tête au 2nd virage devant son equipier. La maestris de Poulos parle et elle a des choses à raconter !

Naline veut venger l'honneur de son équipier et fonce sans regarder, il récupère la tête de la course. Schymu l'imite et se fracassedans le troupeau... il perd tous ses freins d'un coup.

Après ce joli coup, Naline va tout rater sans exception. Mais politesse oblige, il aide les Rageohead à le dépasser en fournissant son aspiration aux plus démunis.

medium_vilodepite.jpg

Chez les Red Jo Head, on gère d'une main de fer dans un gant de Nemours, elles ont le cul bordé de rouille.

Naline, dégouté par ses pneus durs qui lui ont permis de foirer chaque virage et d'éxaminer la piste dans ses moindres détails, nanomètre carré par femtomètre carré, passe aux stands quand même pour chausser des gommes qui vont vite et essayer de pas se prendre un tour dans la vue. Chez Rochard, c'est pas Byzance, ni l'Amérique ni même le Pérou ou le nirvana.

A la fin du premier tour, Schymu mène le bal confortablement mais les cavalières rageohead sont groupées derrière, guettant la faute telles le cheval tapi dans l'ombre du ruisseau, prêt à bondir sur sa proie !

medium_trio.jpg

DLR, de santé fragile, se met à tousser du moteur...

Bricolo, pré champion conduit convenablement mais reste sur le barreau, en avantpénultième position.

L'autre Motorhead inquiète également, ca fume aussi... les moteurs sont limite. Les rageoaid s'accrochent au podium et sont obligés de soritr leur Dwaduku au grand jour pour aller chercher la victoire.

Chez Rochard, Naline fait rien de mieux avec des tendres, les antiques JVTVLSP de 2005 ont pris un sacré coup de vieux, c'est moche à voir. Les Denise Fabre de la FD...

DLR fonce : test moteur, quelle anxiosité ! Mais ca passe ! Les soupapes surpapent !

Fisichyellow fonce : test moteur aussi ! Et ca re-passe !le fond des slips rageohead est tout souillé, c'est la roulette Prusse !

medium_konyrouge.jpg

Naline est largué : Schymu est à l'autre buot de la grande diagonale du circuit. c'est l'affront.

medium_diagonale_copie.jpg

En tête, la course s'anime ! Schymu trébuche, Fisik le rejoint ! il ne reste que quelques mètres ! Ca joue tactique car les 2 voitures sont mal en pointe... Ca finit en baston à coup de 3ème vitesse max, en sous régime Wait Rodgers.

Et ce qu'on n'attendait plus arriva : ferrero l'a eu dans l'os ! Fisik remporte la course de fond ! Ferrero est battu à la régulière ! A la Rage-ulière ! Grande victoire du Poulos qui penètre le cercle très fermé ( Et oui, sinon c'est un arc ) des vainqueurs 2006. Cercle ne comptant pas de Dos Pas Tres par exemple, juste pour dire...

medium_konyligne.jpg

Dans l'autre duel Rageohead/Ferrero, c'est pas aussi glorieux : De lA ROcha tetaqueute et laisse le podium à Bricolo qui va vraiment pas taredr à aller commander sa couronne...

medium_taq.2.jpg

Naline croira bien un instant doubler DLR mais non. Allez Rochard, rentre chez toi !

Arrivée :

Fisichyellow - Schymu - Bricolo - De La Rocha - Naline - Alonsi (ab)

medium_cjhamp.jpg

Championnat du monde merveilleux des pilotes:

Bricolo                74

Schymu              58

Fisichyellow         50

Alonsi                   45

Dos Pas Tres         36

Bourais                  25

Naline                   23

De La Rocha            13

 

 

Ecu gris :

Ferrero              132

Rageohead           99

Rochard                 93

Une Ferrero est sure d'être sacrée...

12/05/2006

GP HONGRIE - Surt Ouletwa

08 04 06
GP HONGRIE 2006 sur le King Sun Speedway à Versailles

9h30
Eul fils est arrivé chez eul père eud bon'heur pour paufiner la stratégie : résultat, les croissants et les p'tits pains sont parfaits.
Toutes les écuries ont sorti leur plus beau motorum, le "oukturoadaster" chez Rochard, le "gaspis d'heure" parbriseless 100% fibre de plastoc pour Rageohead, et l'Alfa Monéo Turbo Mazout Pas Cher Fiabilité Italienne chez Ferrero. Le paddock a fière allure.

medium_damroadster.jpg
medium_toto_spider.jpg

Après avoir visité les nouvelles infrastructures flambantes et neuves du KSS, les voitures se placent sur la grille dans une position en quinconce du meilleur effet avec à leur tête Pedro de La Rocha (qui supplée Dos Pas Tres pour la feurst time) puis Alonsi, Schymu, Bourais, Fisico et enfin Bricolo qu'a qu'à arrêter de gagner tous les GP si il veut plus partir dernier...

medium_grille_hongrie_06.jpg

Slipio Da Silva étant retenu au New Villemombeul ring en tant que surveillant des travaux effectués par la Strap & Son Truelle World Company, aucun concurrent ne se risque à partir avec autre chose que des pneus tendres.

Après le blabla habituel "Ca va t'y toi couille de loup ?", "il fait pas chaud ce matin", "C'est la faute du nucléaire, ca détraque tout", " Non au CPE", "T'as vu la nouvelle Murge et ragots, comment qu'elle survire !", "J'avais pas vu le radar", et autres "Ma femme accouche demain" habituels, la course démarre enfin à 10h12 pile come prévu.

Dès le second virage, la course se partage équitablement : 1 voiture de chaque écurie part devant pendant que les 3 autres restent en retrait. C'est la fameuse tactique du lièvre et du renard.

medium_2_groupes.jpg

Au Kanyar 4, comme on dit à Budapest,  Alonsi troque son déguisement de lièvre pour se faire rattrapper par la meute de félins rusés et roux. Schymu et De la Rocha peuvent continuer à se tirer comme des lapins tranquilles.
Alonsi enchaine avec une entrée de virage peu catholique qui lui crame tous les pneus d'entrée. Comme ca, c'est fait. Il parachève sa manoeuvre en empéchant son coéquipier de passer, c'est la grande classe, c'est l'expérience qui parle, prenez-en de la garenne.

medium_vilo.jpg

Tout à coup, la rumeur enfle : "Oh putain, c'est l'occaz !"
Schymu ne rentre pas dans le difficile kanyar 9, comme on dit à Bud Spencer.  Delarocha peut enfin venger tout le FD Circus en déposant une Ferrero ! Et c'est ce qu'il fait dès la première course de sa carrière, la foule est en liesse !

Alonsi tente le fratricide en tendant un piège à Bricolo : Il bouche la route volontairement mais le bientôt champion du monde ne s'en lasse pas de conter et narre toute sa classe en venant freiner tout en maîtrise dans le seul emplacement vacant du virage... Je l'aurai un jour, je l'aurai...

Du coup, les Rochard s'y mettent à deux pour piéger les Ferrero. Mais Schymu n'est pas un reste et lui aussi parvient à se faufiler dans les troudchounes laissés par les gastéropodes bouchonneurs rochardiens.

medium_rochardferrero.jpg

A la fin du premier tour,  dE lA rOCha se retrouve imprégné de l'esprit de Dos Pas Tres, c'est à dire débarrassé du moindre neurone perturbateur... il décide de ne pas observer la raie des stands. Le pari est risqué mais la victoire sera peut être à ce prix ?

Premier incident du GP, il échoit naturellement à Bourais, leader incontesté du chapionnat à l'indice de déchatte. Schymu lui arrache un bout de moustache... bon, pour l'instant il survit, caressant le secret espoir de terminer la course.

Aux stands, les Rochard continuent leur travail d'opération escargot en tassant Bricolo tout contre ses mécanos.

medium_bouchonstand.jpg

Jusqu'ici, c'est la course parfaite pour les 2 Rajah Bled, les virages s'enchainent à la perfection. Sauf que l'un est premier et l'autre dernier. Mais Fisichyellow, avec ses origines Horlogères-Bijoutières Arjodiennes, attendait son heure et voila t'y pas que le réveil sonne ! Il rajoute du charbon ras la gueule dans la cuve, réalise la vitesse de pointe la plus élevée de la course et rattrappe tout le peloton d'un coup.  Au prix d'une alerte moteur certes, je n'en disconviens pas mais merde c'est beau !

                                      medium_totokony.jpg

Cette course est magnifique, Del Ar Ocha en délicatesse avec ses pneus tendres tout mous mène d'une courte tête devant un peloton compact constitué des 5 autres voitures. Jamais les cons Kurent n'ont été tous en posture de jouer la victoire aussi près du but.  C'est le pied.

medium_5defront.jpg

Mais ce moment de joie confraternelle partagée n'a évidemment qu'un temps. Et la sélection naturelle d'Erwin et de Dame Chance fait bientôt son oeuvre avec les mêmes préférences que d'habitude...

Le juge de paix, le fameux kanyar 4, comme on dit à Budweiser, rend son verdict, il est sans rappel : Les 2 Fédéraux passent sans concombres, les Rochard restent scotchées sur leur rocher,  et Fisichyellow nous offre un beau moment de bravoure :  Il parvient à rejoindre les Génnero en poussant son accélérateur à donf , le sourire jusqu'aux lèvres,  mais au prix d'un second test moteur qui suffira à lui briser les pistons en plein vol... le moral jusqu'aux chaussettes.

medium_konyallonge.jpg

En quelques secondes, on vient de passer d'une situation très ouverte à une situation pro-Ferrerugineuse des plus lassantes.

Pour donner le change, Schymu feint de rater le kanyar 6, come on dit à Budin blanc.  Mais il faudrait plus de bomoqueur pour ses adversaires.

medium_tototronche.jpg

D'autant que Delar O Cha regrette un tantinet ses anciens pneus tendres, il loupe son entrée dans le kanyar 2, comme on dit à Budetrézéguet. Bricolo ne fait ni une ni un et le rattrappe.  Il aurait pu abandonner dans cette manoeuvre car sa voiture est abimée mais que voulez vous, quand ca veut passer...

Bourdais qui fait une belle course puisqu'il est en passe de la finir commence à ralentir, il n'a plus l'habitude des courses aussi longues...

medium_damcasquette.jpg

A la surprise générale, Schymu esbaubit son monde en abandonnant dans sa quête effrénée du podium. Les plus grands historiens s'accordent à dire que c'est le premier abandon d'une Ferrero cette saison !

medium_ferreroabandon.jpg

Pour finir, Bricolo accomplit son destin en grattant D E Larocha à l'agonie dans le dernier virage. 5ème victoire en 8 courses cette saison, ca sent la couronne.

medium_podium_hongrie_06.jpg

au final :

-Bricolo
-De La Rocha
-Alonsi
-Bourdais
-Schymu
-Fisichyellow

Les pilotes :

-Bricolo                  68
-Schymu                50
-Alonsi                   42
-Fisichyellow          40
-Dos Pas Tres        36
-Bourais                25
-Naline                  19
-De La Rocha           8

Les Structeurs :

-Ferrero             118
-Rochard             86
-Rageohead         84

TOUT NEW !!!!!! Clique là-dessus mon gars si tu veux que les images bougent ! Attends un peu que ca charge et vis l'abandon de Fisichyellow en direct live, ca c'est l'an 2000 ! Et si demain, à 8h, 8h et demie, c'est pas chargé, pfffuiiit, tu dégages, et on passe chez Matra.



 

22/03/2006

Fan club (Fanus clubus)

Notre fan club représentée par Rouanita Pouta dé la Boca,ici posante, ne peut croire en la défèction du plus grand pilote de formule dé que ce blog est connu.

medium_abg_copie.jpg
Nous espèrons toutes revoir Dos dans les paddocks, ou derrières les paddocks, ou sous les paddocks ou dans mon cul. toute prochaine victoire sera récompenser d'une nuit de folie avec une partie de nos membres et le sien...
medium_abi_copie.jpg
je rappelle que pour être membre il faut être une fille, pas une femme; l'idéal étant 13 ans et avoir de belles dents, une langue souple et savoir eppeler Dos pas Tres la bouche pleine... On t'aime Dos, déconnes Pas ! Fanus clubus

12/03/2006

Grand prix de Monterey, california states about La gouna c'est quoi ?

Le dimanche 12 mars à Indiana this Mons

medium_dsc02347.jpg

plantons le décor,
tous le monde arrive à la bourre sauf Dam, puisque eul'grand prix à lieu chez eul'fils qui prépare l'arrivée d'eul petit aux seins de l'écurie.
medium_dsc02349.jpg


Seul manque à la pelle Alonsi qui creuse sa tombe puisqu'il enterre une vie de garçon...
ferrero ayant "oublié" son écurie courre avec les portugesh colorz. Il sait s'entourer des meilleurs...
tout le monde est tendre.
le grand prix demarrera à 11 h :

La vrille est dans l'ordre suivant :
1. Bourais
2. Fizik
3. Brico
4. Dos
5. Shimu
6. Câline

départ en trombe de Bourrais... on se demande pourquoi faire. Viserait-il une improbable fin de course ?
Dos emporté par ses origines portugaises finit de construire un mur commencé par Shimu et Jacqueline.

Fiziko se place comme un God (dieu américain désignant une célébrité montante dotée de pouvoirs tragiques, d'une grande droiture d'esprit et parfois d'un petit chien : ho my dog !)
medium_dsc02350.jpg


pendant ce temps pour Dos ç'est sec, ça rentre pas.
medium_dsc02352.jpg

l' "Empereur" Toto aura cette illustre phrase à son propos :
"Tu pourras mettre la dos pas la tres"
Brico fait un old eup et prend la tête haut les mains !

toudacoup, c'est le tounant du virage, Bricolo est positif au test moteur. mais ce dernier samba les couilles et coucarache en tête.
medium_dsc02354.jpg


signalons une déchatte passagère pour Nadine China qui reste planté devant le virage dont on à tous oublié le nom.
comme la nature est cruelle, elle se souvient que Dam est responsable du team pour la journée. et là, c'est le drame. les rochars boivent le bouillon et sont à la paine ce que le sel est à la soupe.

Bricolo passe une 6 lanciasement ronde, voire stratos sphèrique. les étoiles le protège...
son avance est tellement considérable qu'il attaque déjà le grand prix de dans 3 semaines...

Shimu et Fizik ne se laissent pas démonter et passe tous deux une 6 atmosphérique. ils bataillent toujours pour la 2 ème place.
Fiziko fait son Dam quelques secondes... mais l'erreur est tellement volumineuse que personne ne doute de sa sincérité, qui ose me dire que ça lui est pas déjà arrivé d'oublié qui faut s'arrêter 2 fois au lieu d'une alors qu'on le savait en arrivant dans ce virage; bref l'opinion est bananianime et le laisse passer sa 3 au lieu de garder la 5.

Dos qui a rate tout ce qui tchoutch révèle sa doctrine :
medium_dsc02362.2.jpg

"moi, c'est le podium où je finis pas ! "
tout le monde se rend alors compte que bourrais à la même...

Dos galère, il se dit, ptain encore une mâtinée d' bâtârd qui s'bouscûle au pôrtillon !
la boucherie ne fait que commencer pour lui...
il ne s'arrêtes pas à Austand alors qu'il est tendre à souhait, ça va saigner, il va être bleu,
à point nomé eul'fils à une 2 ème prise eud'conscience : "j'crois quj'me démerde mal"
medium_dsc02355.jpg

à la mikourse, le classement est le suivant
first : miko
deuz : michou
troiz : fizik
quartz : dos
cinqz : bourais
sixz: martine


Fizik récupère sa 2 ème place.
medium_dsc02364.jpg

l'écart entre Dos et Bricolo est énorme, ça vire à la démonstration.
medium_dsc02365.jpg

Bricolo franchit la ligne à 12 h 40 avec 3 grand prix d'avance sur Fizik qui conforte sa position de "si javais eu un peu moins de déchatte de compèt au dernier grand prix je vous aurais tous niquer !"

Bourais et Shimu sont en lutte pour la 3 ème place, c'est dire à quel point les ferrero c'est plus ce que c'était.
medium_dsc02366.jpg

Bourrais râfle la 3 ème place à coup de 6 au nez et à les barbares de Shimu.
medium_dsc02367.jpg

Sardine suit et Dos donne tout pour rien, c'est l'abandon.


l'arrivée est donc la suivante :

1 Briko 10
2 Fizik 8
3 Bouraik 6
4 Shimuk 5
5 kaline 4
6 Dosk 3

classement championnat pilote :

1 Brico 58
2 Shymu 46
3 Fizik 37
4 Alonsi 36
5 Dos 36
6 Bourai 20
7 Naline 19



classement championnat constructeur :

1 ferrero 104
2 rochard 75
3 rageohead 73