Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2012

GP SINGAPOUR 2012

Nuit du 8 juin 2012 - Poulossodrome de campagne.

F1 nuit.jpg

Vilo rieur.jpg

 

Peu de convives se déplacent pour ce qui sera la finale de cette saison.

Les Strozzek ne viennent plus depuis plusieurs lustres tandis que les Belgium ont décliné l'après midi même. Quant aux Bastos, nous devrons les joindre pour découvrir qu'elles avaient oublié !

 

Heureusement, 4 vaillantes écuries sont là pour en finir.

convives.jpg

 

Seul le Poulos a une chance d'empêcher le triomphe des Bonnini, espérons que l'avantage du terrain pourra lui donner une once de puissance supplémentaire !

POulos.jpg

 

La gifle de départ est confiée au bon vouloir de petits cubes constellés de chiffres :

  1. Kikinen
  2. Dribble
  3. Brouillon
  4. Vittel
  5. Clak
  6. schumy the maker
  7. Alonsi
  8. Biquette

Grille singapour 2012.jpg

 

Ca démarre mal pour Poulos qui est déjà tout vert, les deux prétendants au titre sont chacun à un bout de la grille : Kikinen devant, Biquette au fond !

 

Love me tender pour tous les pneus.

 

Dribble prend un dépatr en trombone !

Dribble.jpg

 

Biquette, pris d'amnésie subite, foire toute sa course et donc sa saison, dès le premier virage : Il s'oublie complètement ! Il aura tenu environ 6 secondes sous la pression...

Il a non seulement loupé son premier arret mais l'a finalement réalisé comme si c'était le second... Autant vous dire que pour opérer son deuxième freinage, il ne reste plus grand place !

 Et il se prend un Vittel en plein ponton pour parachever ce début de course digne d'un vice-champion !

poulos 2.jpg

 

Kikinen, qui a eu une petite faiblesse au départ envers Dribble, lui repasse devant. C'est le paradis de l'Orange, vu que Alonsi vient de conquérir la deuxième place.

Vilo Alessio.jpg

 

A la fin du premier tour, Biquette fait un arrêt long, décidé à prouver au monde qu'il aura tout foiré dans cette course.

 

Devant, Dribble et Brouillon ont recollé à Kikinen. Mais Dribble a hésité entre deux options et n'en a réussi aucune, les deux autres n'attendent pas leur reste !

schultz.jpg

 

Chez Fucky Corvette, y'a pas que Biquette qui vit un calvaire : Clak est en plein céphalogramme plat ! Il abandonne en déboulant bien trop vite dans Suntec City. Un de moins !

clak.jpg

 

Pour contrer les BonneAnnéeBeauxSolos, il ne reste aux Carpettes que Biquette qui sort seulement des stands, loin de l'avant dernier. C'est pas gagné.

 

Emporté par son élan, Brouillon rentre trsè très très très très fort dans Concert Hall. Suivi de pas beaucoup pire par Kikinen. Dribble n'attendait que ça pour venir leur causer du pays ! Et Alonsi en profite pour ramener sa fraise !

 

Au Carlton Millenium, il ne reste plus que Brouillon pour contester un second double Colibri-Roseaux hauts. Et encore, il tape le rail pour les suivre !

Bonnini breizh.jpg

 

Les East Force One sont encore un peu djeunz pour leur première saison...

Schultz jeuns.jpg

 

Mais Brouillon est un p'tit futé. Il recule pour mieux sauter ! Il va emberlificoter les trop confiantes Connini Cozzolo ! Car il coiffe tout le monde au poteau dans une manoeuvre osée mais magnifiquement orchestrée et fout une tôle au Vilo !

Nico 1.jpg

Vilo vert.jpg

podium.jpg

 

Superbe victoire de Brouillon devant les 2 orange. Qui lui permet de prendre la 3ème place au Championnat sur le fil devant Alonsi. Et de passer deuxième aux écuries juste devant les tronches des Verts. Pas dégueu !

 

Kikinen rafle la couronne pour la première fois de sa carrière avec une avance monstrueuse, et les Bonnini Bozzolo s'emparent de nouveau du titre Constructeurs, pour la 4ème fois.

6 étoiles au torse de M'sieur Vilo...

podium championnats.jpg

Scala.jpg

champagne.jpg

bises.jpg

alessio epaules.jpg

 

Saint Gapour :

  1. Brouillon
  2. Kikinen
  3. Alonsi
  4. Schumy
  5. Vittel
  6. Dribble
  7. Biquette
  8. Clak

 

Les Meilleurs Caisseux 2012 :

  1. Kikinen               62
  2. Biquette              46
  3. Brouillon             36
  4. Alonsi                 34
  5. Vittel                  30
  6. Demilton             23
  7. Van De Poule       23
  8. Montegro             21
  9. Bourais                17
  10. Schumy               16
  11. Sunna                 15
  12. Dos Pas Tres        12
  13. Boutsein               7
  14. Dribble                 5
  15. Clak                    4

 

Les meilleurs constrictors 2012 :

  1. Bonnini Bozzolo                       96
  2. Breizh Racing                          66
  3. Lucky Carpet                           67
  4. Bastos                                    44
  5. Belgium One Point                   30
  6. Strozzek                                 27
  7. East Force One                       21

 

 

 

 

 

 

27/07/2012

BONNINI BOZZOLO ET LUCKY PAS CONTENT DU TOUT !!!

tumblr_m2geq0F4vO1qzbg3jo1_1280.png


Ca va bientôt faire un mois que j' ai demandé s' il y avait quelqu'un !!!

Olive est devenu double champion dans la plus complète indifférence !!!

Tout le monde s'en fout !!!

Personne ne réclame le dernier résumé pour savoir comment la saison s'est terminé !!!

Aucun commentaire sur la saison parcourue !!!

On parle encore moins de la saison prochaine !!!

Olive se déchire pour faire vivre les saisons et le blog autant que moi et en retour : que dalle !!!

Ca commence à me démanger sévère d'aller vider le contenu du blog et de le fermer vu le niveau d'envie, de motivation, d'encouragement et de volonté de tout le monde.

Il faut en permanence courrir après chacun par texto pour savoir qui va venir puisque personne ne communique, ou même ne prévient sur le blog.

Le nombre d' annulation la veille ou le jour même ...

Dernier grand prix, Seb "oublie " de venir !!!

C' est censé être un plaisir que de jouer ensemble !!!

Si ça devient à ce point une corvée de se ramener à un grand prix ou de prendre plaisir à mettre un commentaire, on stoppe tout. Moi je continuerai à jouer tout seul avec Olive à ce jeu où à autre chose.

Je vais donc vous envoyer un texto pour la dernière fois, pour vous prévenir qu'il y a du nouveau sur le blog. Après ça j' arrête de vous courrir après !!!

Les dates de la prochaine saisons y figureront bientôt ... si toutefois il y a une prochaine saison ...

15/04/2012

GP JAPON 2012

Vendredi 13... Avril - 20h - Suzukameau de Saint Benoist, commune d'Auffargis, vallée de Chevreuse.

poster-aide-Japon-524x700 copie.jpg

 

 

Dans le tout nouveau Poulossodrome d'Auffargis à la campagne, Les Country Carpet veulent faire parler la poudre et commencer la déco à grands coups de coupes !

Poulossodrome.jpg

Poulos.jpg

suzuka.jpg

 

Mais c'est loin, très loin de toute zone urbanisée... A tel point que dès la veille 3 écuries ont déclaré forfait ! Les Belgium One Point ont décidé de tout donner dans une course de Belge-Allemandes le lendemain sur un circuit soi-disant à Le Mans justement.

Erwin porsche le mans.jpg

 

Les East Force One, toujours aussi jeunes, n'ont pas le droit d'aller si loin de leur maison, ni de se balader seules comme ça dans la forêt !

petit-chaperon.jpg

 

Quant aux Strozzek, elles sont bien incapables de gérer la logistique nécessaire à un déplacement si lointain !

un-panneau-dans-le-desert-1.jpg

 

Tout irait bien pour les quatre z'autres écuries si les Bastos ne se découvraient une maladie hyper contagieuse (La flemmite acrobatique carabinée) à à péine deux heures du départ !

fatigue.jpg

 

Du coup, Les Berlinium One Point sont kidnappées par les 3 rescapées pour compléter l'argile de dép'Hard.

Erwin.jpg

 

Ainsi, Les Lucky Carpet, Les Breizh et les Bonnini Bozzolo vont pouvoir se partager de bons gros points crus avec plein de riz !

japon.jpg

stouf.jpg

 

La grille de départ anémiée se joue à l'inverse de la précédente et donne :

  1. Kikinen
  2. Vend Des Poules
  3. Vittel
  4. Brouillon
  5. Alonsi
  6. Biquette
  7. Bourais
  8. Boutsein

grille.jpg

 

 

21h, départ.

Tous en tendres, on va bien s'entendre !

 

L'air de la campagne ne réussit pas à Vittel qui attrappe un rhume des foins et cale.

nico 01.jpg

 

Les Revolution Carpet, Mélenchon du peloton, partent avec leur tactique révolutionnaire désormais bien connue : A bas les pneus, des freins, rien que des freins !

affiche-FG copie.jpg

 

 

Et suivant leur rituel habituel, Biquette abandonne toute tentative de trajectoire au profit du concassage de Bonnini. Il vise immédiatement Alonsi, sa friandise favorite ! Malheureusement c'est lui qui s'y casse les dents... Mais qu'importe, avec tous les freins qu'il a, ca lui passe bien loin.

kony vilo.jpg

 

Derrière, Boude-Saint est tout surpris de trouver déjà des débris sur la piste et part en glissade. "Si j'aurais su, j'aurais pas venu !"

j'aurais su.jpg

 

Le Prince Erwin, roi de Belgique, Héritier du trône de Prusse et du siège de Directeur Général des Mutuelles du Mans, décide que cette course a assez duré et opte pour une stratégie Anti-Carpet : Celui qui freine est un lâche !

erwin 02.jpg

La carrosserie de Bourais est la premiere à en faire l'effraie. Pas grave, les Leuqui regorgent de réservé de carrosserie presqu'autant que de freins !

accr.jpg

 

Veine de Pou est en tête puisqu'il ne freine nulle part... Et il réalise l'exploit de faire du surplace dans les S-curves ! C'est la première fois qu'un pilote fait un arrêt exactement au même endroit que l'arrêt précédent !!!

erwin 03.jpg

 

Alonsi au milieu du peloton décide de jouer la sécurité. C'est pas une réussite puisqu'il perd la moitié de sa plastique...

alonsi copie.jpg

 

Les Bozzinolobo se consolent en profitant du début de course idyllique de Kikinen qui mène.

kikinen.jpg

 

Boutsein abandonne, comme il a été programmé pour le faire. Comme un mouton qu'on mène à l'abattoir...

 

Puis c'est Vendeup'Houle qui passe à la trappe. On sent toute la détresse des Beltchioum Einz Punkt qui préfèrent se retirer tout à leur dépit. Et quand même bordel, c'est pas tous les jours qu'on va tourner au Mans, Yeeeeeeehhaaa !!!

erwin 04.jpg

 

Bourais, équipé de son Plan Epargne Frein, décide alors de faire le chaud, pour mettre du Bom au coeur des fans. Il se lance dans une cinquième verte et gineuse et vient se caler à la carpetfection au beau milieu de l'épingle !

dam 01.jpg

 

Derrière, Vitt-Aigre se prend le tout nouveau dentifrice Alonzee White Power dans les gencives !

brosser-les-dents copie.jpg

 

Et les 2 Bonzolo s'emparent de l'athlète ! Ca sent le doublé chez les Orange au moment où les derniers sushis s'envolent comme dans un rêve.

sushi.jpg

 

Mais les autres ne l'entendent pas de cette oreille,  ô desespoir.

Et Bourais se rebiffe.

Et Vittel se rerebiffe !

alonsi 02.jpg

 

Tandis que Biglette se troue pour la 1000ème fois durant ce premier tour. Il parvient à ne pas rentrer dans les virages, même en 6ème. M'enfin, avec tous les freins qu'il a, il ne craint rien !

kony 02.jpg

 

A la fin du premier tour, Kiki-Haine sirote toujours cette course comme une Pina Colada au soleil d'Acapulco. Tandis qu'Alonsi ne parvient pas à se décrotter de Bourais, puisque celui-ci ne rentre pas aux stands, avec tous ses freins, j'me demanderai bien à quoi bon !

vilo 01.jpg

 

Biqu'Hell "le freineur démonique" continue de faire étalement de son talage en venant s'écorner la tronche sur une pôv' Breizh perdue dans cet enfer...

hell boy.jpg

 

Bu-Ray représente désormais le dernier rempart face au doublé Bonnini que chacun redoute. Il profiterait bien de son trop plein de freins pour balancer quelques disques en travers de la gueule du pilote orange. Sa tactique est désormais d'essayer de percuter Alonsi mais il n'avait pas percuté que cela allait le mettre en bien fâcheuse posture !

freins.jpg

 

Kikinen rentre vainqueur de cette soirée de Pâques aux Bahamas, le teint hâlé, agréablement reposé, avec une voiture  plus neuve qu'une Occasion du Lion  selectionnée par le meilleur réseau de professionnels à l'Ouest d'Eden. Il n'a croisé personne pendant 2 heures, et va avoir la possibilité de regarder la fin de la course des autres à la télé en direct après sa douche ! Un bien beau moment en vérité ! Une course au paradis.

idyllique.jpg

 

Qui-Bête achève la démonstration de la supériorité de sa tactique, en abandonnant comme une bouse, le ventre alourdi de freins inutiles, après une course infernale de bout en boute en train.

kony 03.jpg

Le New Poulossodrome est dignement baptisé...

kony 04.jpg

 

Jean-Claude Bourais termine en apothéose, en abandonnant aux côtés d'Alonsi à 10 mètres de l'arrivée, j'vous l'donne Emile, à court de freins !!!!!! Une manoeuvre désormais classique dans le répértoire Damianesque...

dam ab.jpg

 

Finalement, les Doblini-Doublolo terminent comme à la parade tout en douceur, devant les 2 Bleizh carrément à l'aise, les 2 cadavres de Lucky Plaquettes (de frein) et les 2 suicidées à la frontière Belge-Allemande.

vilo 02.jpg

nico 02 copie.jpg

lucky.jpg

erwin bye.jpg

 

Il est 23h30, j'ai adoré cette course ! Je savais que les Coxini Coxolo se sentiraient bien ici...

  1. Kikinen
  2. Alonsi
  3. Vittel
  4. Brouillon
  5. Bourais
  6. Biquette
  7. Boutsein
  8. VDP

 

Au championnat Pilote, Biquette laisse de l'air à Kikinen :

  1. Kikinen                54
  2. Biquette              44
  3. Alonsi                  28
  4. Brouillon              26
  5. Vittel                    26
  6. Demilton              23
  7. Van De Poule        23
  8. Montegro              21
  9. Bourais                 17
  10. Sunna                  15
  11. Dos Pas Tres         12
  12. Schumy                11
  13. Boutsein               7
  14. Clak                     3
  15. Dribble                 2

 

Et aux écuries, les Volksini Wagonno s'empiffrent après ce doublé !

  1. Bonnini Bozzolo                   82
  2. Lucky Carpet Colorz             61
  3. Breizh Racing                      52
  4. Bastos Franprix                   44
  5. Belgium One Point               30
  6. Strozzek                             27
  7. East Force One                    13

 

cox.jpg

 La course de Mai est prévue le 19 mai.

 Puis la finale en Juin, gardez la foi !

 

 

 

 

 

05/03/2012

Née Derland, Zandvoort !

Du bleu, du blanc, du rouge... Hollande... mais nous ne faisons pas de politique en cette année de présidentielle...

Holland.jpg

 

Tous réunis au scalafamilyground de sa cire les colles.
A peine le temps d'arriver un peu en retard que déjà la grille de dés part à l'envers !

Demilton
Boutsein
Jim Clack
Biquette
Alonsi
Brouillon
Vittel
Van De Poule
Dribble
Kikinnen
Montegros
Shumy The Maker

Mis à part le team trop sec, tout le monde est là !

grille.jpg

 

Dés le départ, histoire de faire sensation, les Lucky Carpet se prennent les pieds dans le tapis et Biquette cale…

kony cale.jpg



Dés son esquisse de démarrage Van de poule s'accroche avec Brouillon…

Dribble vient se pête l'aileron sur Brouillon, maintenant qu'il peut frimer avec son titre de plus beaux stands de toute l'Histoire-Géo !

stand east.jpg

 

Une course qui s'annonce gommette à mort.

Kikinnen bon dernier, rattraperai ses compagnons en faisant l'aspi sur les conseils des Lucky Carpet, oui vous avez bien entendu, les Puppy Claquettes conseillant Rossini Do Blazo... ah mais non, il aurait fallu qu'il se prenne une tenu de route… mais comme ses réglages sont un peu clapoteux !


Pendant ce temps là en tête de course demilton en profite pour rentrer tranquillement dans le virage.

Autant dire que derrière ça tente de s'aspîrer à fond à défaut d'être inspirés !

Alonsi rentre et s'accroche le Boutsein.. il ne lui en reste plus qu'un… de point de carosserie.

Dribble rentre en fond de virage et se frotte avec Montegro, alonsi et Bourrai… il s'abime et meurt… en même temps c'était prévisible avec ces noms !!!
Faux rebond pour Dribble !

schultz abandon.jpg



Les 2 ballistos sont en tête à la sortie du 3e virage ! Deux bastos dans ta face !

4e virage, montegro ne rentrera finalement pas, inutile de l'attendre... suivi de près par Vole des Poules qui veut pas rentrer non plus… Brouillon se place bien à l'entrée du virage suivi de Bourrai, et Boutsein rentre en force au prix d'un moteur…

Alonsi le suivra d'un 19 frondeur !
Mais ce 4e virage sera la tombe d'Alonsi… il se ruine sur une tenue de route.

Biquette se croute sur l'aileron de Montegro, ce qui nous donne un virage à poids... on se croirait dans un col du ventoux !

Grande réunion au virage 4… tout le monde se serre..

Les Lucky carpet en sorti de virage font une "Damien" : SAEZ

Pendant ce temps là tout le monde c'était donné rdv en sortie de virage pour une seconde réunion.

Brouillon a pris la tête de la course dans le virage 5 !

Un peu plus tard, Kony en esprit d'équipe fait SAEZ aussi comme Damien…

Brouillon décide de ne pas rentrer au stand mais dans le premier virage !

Dans le 6e virage, Kony s'accroche avec kikinen et perd une carrosserie !!! Que dis-je c'est tout juste s'il s'égratigne son armure !


Au 2e virage du 2e tour Bourrai perd lui aussi une carrosserie, ne voulant pas être en reste.

Brouillon s'est fait rattraper par biquette au virage 2 mais Kikinnen se joint à eux au virage 3 tandis qu'au
4e virage du deuxieme tour Vittel oublie de freiner et mord la poussière de gomme de ses pneus… il décède donc là, se demandant bien pourquoi personne n'a nommé les virages de ce circuit ! C'est trop injuste !

Dans les radios de Fucky Farpet le couple se divise… la confiance reigne

D'ailleurs Biquette stratégiquement jette le dés de 5 et fait 15… mais il lui fallait, comme dis toujours Damien : SAEZ !

Kony grand défenseur du frein national… gagne des voix et peut être des signatures avec l'usage du frein par Shymu dans un conso-frein sauveur et Kony sommé d'abandonné par manque de frein…

Avant dernier virage, Brouillon rentre tout juste avec un 20 en 5

Demilton, sorti de nul part déboule en tête à la sortie du dernier virage après une 6e ravageuse qui laisse Alonsi sur les rotules de cardants.

Montégro n'a pas dis son dernier mot et dans l'esprit de l'écurie, rejoins bourrai dans le dernier virage et se permet de doubler shumy qui se croyai seul au monde comme souvent au dernier virage...

Au fond… belgium 1 point se bat pour 1 point !

Voila donc ce que l'arrivé d'air chie...

1 demilton
2 alonsi
3 brouillon
4 biquette
5 bourrai
6 montegro
7 shumy
8 VDP
9 Boutsein
10 vittel
11Alonsi
12 Dribble

 

 

CLASSEMENT validé par Bonnini Bozzolo, donc inattaquable... :

 

  1. Kikinen                 44
  2. Biquette                41
  3. Demilton               23
  4. Van De Poule         22
  5. Brouillon                21
  6. Montegro               21
  7. Vittel                     20
  8. Alonsi                    20
  9. Sunna                   15
  10. Bourais                 13
  11. Dos Pas Tres          12
  12. Schumy                11
  13. Boutsein               5
  14. Clak                     3
  15. Dribble                 2

 

 Et les bonnini creusent encore les quarts...

  1. Bonnini Bozzolo          64
  2. Lucky Carpet             57
  3. Bastos                       44
  4. Breizh                       41
  5. Strozzek                   27
  6. Belgium One Point      27
  7. East Force One           13

 

 

 

 

29/02/2012

GP d'l'a Triche, chez Matin ZETWEG

Donc  tout le monde est là à 9h45 dans cette terre reculée de Nerville la forêt au coeur du 95… en province !

10h30, après une bonne grosse fournée de "Bonnini boals" que madame affectionne particulièrement, le tirage de dés se fait donc d'une main sinon innocente, au moins grâce…

Lucky Carpet
    Biquette 16 (6), Jim Clack 16 (18)

Montegros 2 (20), Demilton 20

Silvio Strozzek
    2 pas 3 : 6 Sunna : 3 (1)

Bonninni
    Alonsi 12 Kikinen 3 (4)

Breizh
    Vitel 7 Brouillon 11

belgium 1 point
    Boutsein 17 Van De P 5

East Force 1
    Shumy The Maker : 2 (3) , Seb Dribble 3 (12)


La grille donnera donc :

Shumy The Maker : 2 (3)
Montegros 2 (20)
Sunna : 3 (1)
Kikinen 3 (4)
Sebastien Dribble 3 (12)
Van De Poule 5
Dospatres : 6
Vitel 7
Brouillon 11
Alonsi 12
Biquette 16 (6)
Jim Clack 16 (18)
Boutsein 17
Demilton 20

10h39, premier jet de dés
Tout le monde étant tendre, Jim Clack calle…

Une farandolle de 4 plus tard on approche du premier virage jusqu'à ce que Vitel fasse 3 comme pour gâcher la fête des 4…

Shumy the maker rentre seul dans le premier virage tandis que 3 coups de dés plus tard Seb dribble s'apprête à faire de même. Pour une 2e course, le panache des East Force one semble pas coupé à la limonade, Lucky Carpet d'ajouter : "C'est pas d'la p'tite bière !"

Tout à coup, au moment du café, la course se fait lattente !

Le barrage se fait en bout de premier virage tandis que les Breizh se cassent les dents avec une tactique digne d'un tube de tricosteryl périmé.

Biquette rentre aux forceps en aspirant telle une goulue.
Il est rapidement imité par les Belgium qui se sont entraîné toute l'année à vider de la crick cerise cul sec… une descente bien déconseillée à vélo.

Demilton passe en tête en aspirant (mais décidément !) Shumy, et on balise le terrain pour un slalom géant… Carole Merle inspire inspire Biquette qui rate la deuxième porte…….. décevant, Biquette !

Du coup il se fait accroché pour l'occasion, ravissant Boninni qui déclarera en coulisses : "C'est la course du changement" (elections)

Demilton décide de s'arrêter comme un blaireau devant le premier virage pour tenir compagnie à Jim Clack qui, lui s'arrête plutôt comme une merde à 1 case du virage… en ayant fait l'aspi !

Pendant ce temps là en tête de course, Montégros rentre pile poil, suivi par Shumy qui prend la trajectoire secondaire laissant une place de ROI à Kikinen qui bien qu'hésitant, finalement décide de prendre la place la plus pourri pour fermer l'entrée du virage. Il déclarera : "Au fait il y a 2 arrêts dans ce virage ???" réveillant du coup Strozzek qui rêvassait bassement en croyant jouer à la bonne paie…

D'un coup Boninni se fait rejoindre par son ingénieur stratégique… toute la tactique en sera bouleversée, nous en comprendrons les réglages plus tard.

Les Belgium et Dribble décident de faire un "contre-mur" pour ne pas laisser la tête de course avoir ce privilège… non mais !

Le fond de course créé la polémique, un bruit de Paddock rapporte que Bastos GP utiliserai les nouveaux réglages dits "de Kony"… Strozzek déclare : "Je suis déçu… de ne pas y avoir pensé ! " la jalousie se fait lourde et menaçante. Breizh déclarera avoir lui aussi appliqué à moitié ces réglages nouveaux et tout à fait facinant de prime abord.

11h33 : 2e virage… une course à tombaux fermés tandis que le peloton se masse à l'entrée du virage dans un vrombissement de moteur, une odeur d'huile et de pneus mêlée… une course d'homme quoi ! Mais d'homme un peu bedonnants…

Dans le paddock de Belgium on parle tactique : " Comme dirait Elsa, t'en vas-pas ! je répète, comme dirait Elsa, t'en vas pas !"  surement un code secret !

Au grand DAMne de tous, Demilton rentre juste dans le virage de GOSSER. Shumy the maker le suivra et le dépassera même dans le virage, tandis que les autres se croutent largement avant.

Sunna inspiré aspire tout (toujours) et fini 3e devant le virage, gagnant 6 places. C'est ce qu'on appel une aspiration profonde du Sunna…

Le belgium rentrent dans GOSSER direct en mettant la 5 au risque de mourir dans les fondements de Boninni, East one ou Strozzek.

Grosse baguarre au fond de la course entre Clack et Demilton, c'est à celui qui laissera la place à l'autre… trop de courtoisie tue la courtoisie !

Le maître de maison n'est jamais dépassé !!! Leader de course en gérant 2 pilotes et 3 enfants à déjeuner… vraiment ! Chapeau ! Les autres pères, jaloux, ne font que se moquer de lui et Silvio déclare : "Je veux une femme comme Stéphane !" et il rentre avec l'aspi créant une agglomération de bagnoles proche d'une compression de César dans le virage Nikki Lauda

Shymu The Maker s'accroche dans GERAHRD BERGER.
Malgré que ça s'accroche dans tous les coins comme dans un club échangiste de bas étage, pas tant d'abandons à déclarer… finalement au bout de 2h20 de jeu, toujours pas de premier tour bouclé…

Devant JOCHEN RINDT, les moteurs ne veulent pas aller plus loin et s'arrêtent en case 11 pour Sunna et Montegro cédant le passage à Shumy The Maker qui dans un doigt d'honneur vengeur lance un "Ahrrrrrr Fuck" à hauteur de ses opposants.

Ne laissant pas la même opération réalisable, Kikinen dans une bravoure inavouable et dans un élan d'anti-jeu farouche vient fermer le mur à coté de Sunna et Montegros.

Le paddock s'écrie attention de toute sa voix à Alonsi qui n'écoutant que radio nostalgie dans son casque ne les entend pas et s'accroche avec Biquette qui le trucide de son aileron gauche… il finira par s'arrêter dans un nuage de poussière sur les bas-coté d'un championnat finalement bien difficile cette année pour les boninni bozzolos… la seule chance pour cette écurie de marquer des points reste  Biquette qui se place 2e avant le dernier virage de ce premier tour qui, décidément n'en fini plus…

Dans les tribunes une petite voix s'élève alors : "Mon papa il est devant…" Et oui, père et hôte idéal, les East one sont toujours leader de leur 3e GP… de la graine de lampion !
D'ailleurs, perturbé par autant de sollicitude émouvante de son fils empli d'une fierté non feinte, il se lâche sur une 5e un peu lourde à 20 avec Dribble et ruine un moteur en doublant 5 concurrents.

13h16, Shumy, leader s'arrête au stand et clôture presque le premier tour en 2h45. Le record de chine n'est pas loin ! Faut dire qu'on arrivait a pied par la chine à l'époque aussi…

On entends dans les radios des Boninni bozzolo : "La femme n'est que ce qui entoure le trou de toutes nos pensée" Surement un code… Mas c'est tellement beau ! On dirait du veau !

Voila ! C'est officiel, Dribble ne s'arrête pas au stands et retrouve Shumy au bout de la ligne droite pour préparer le double des East one !
Montegro qui suit, fort de ses nouveaux réglages ne s'arrête pas au stands pour se placer 3e.

Une lueur d'espoir s'éclaire en voyant Dribble loin devant s'arrêter avant le virage, mais Shumy reprend sa place de leader.

Dribble s'emmêle dans ses passements de jambe et fait 2 en seconde pour ne pas rentrer dans le virage laissant le doublé lui échapper !
Du coup il se fait doubler par Kikinen et Van de poule qui lui, s'arrête juste au début du virage exhibant son petit aileron pour ne pas laisser d'autres concurrents entrer.

Chez Strozzek on s'interroge… et c'est long !

Chez Breizh on met la 6 pour faire 21 ! Voila ! Tactique Bretonne ! JE MET LA 6 D'ABORD ! Têtu le Breton !

Montegro s'arrête juste avant le virage… comme tout le monde.

Biquette s'arrête aussi, à coté de Montegro et casse sa voiture sur son aileron, du lourd les ailerons Bastos ! C'est donc le second abandon.
C'est lui qui quelques minutes avant avait frondé Kikinnen d'un : "Tu verras dans 20 minutes…" et bah euh, on a vu !

Erwin s'emporte sur la ligne droite avant GOSSER et nous fait un 19 en 5 qui lui vaudra un moteur.
 
Sunna s'illustre toujours en aspirant  pour doubler les deux Breizh et la East one ce qui nous vaudra le commentaire du Staff Strozzek : "Qu'est-ce qu'il pompe Sunna !" nous dirons juste qu'il risque une crise d'aérophagie à aspirer comme ça Sunna...

Les strozzek ne se découragent pas et se lâchent dans la ligne droite avant Gosser pour perdre à leur tour, à coté de feu celui d'Erwin, un moteur. A croire que chez Strozzek on a du moteur en trop !

14h28 : 4e heure de Jeu et résonne au loin la voix de Jean-Jacques, comme un hommage aux Lucky Carpett : "A nos courses manquées"

Jim Clack, décidément très à son avantage, s'arrête devant le virage REMUS en faisant un magnifique 4 en 3…

Dribble décide donc de perdre une carrosserie en se frottant à Vitel à l'entrée du virage Nikki Lauda.

Ce grand prix d'une lenteur sans égal suit son court tel une rivière paisible dans un paysage de plaine… cui cui...

Devant le virage de JOCHEN RINDT STM décide de ne pas rentrer, redonnant de l'espoir à ses poursuivants, les paddocks des Belgium et des Bonninni frémissent.
Comme dans un mauvais requiem, c'est Dribble qui décide de ne pas rentrer dans le virage GERHARD BERGER laissant passer Vitel qui manque de se crouter sur une tenue de route forte mal ta propos… ça doit être l'effet demi molle du dépassement !

Avant dernier Virage, VDP se lâche sur un 20 en 5 et arrive devant STM… Kikinen en profite pour faire un 19 en 5 et rentrer également dans le virage… c'est chaud patate !!!! Ils sont peut-être en train d'empêcher STM de poser sa première brique au mur de sa célébrité.
Du coup, dans un élan de fraternité, tout le monde s'accroche sans encombre malgré le danger chez les deux concurrents de Shumy !

DPT tête à queute en sortant de GERAHRD BERGER… a croire que sa célèbre ressemblance de profil avec Rocco Sifredi le poursuit jusque dans Fromule Dé.

Pendant ce temps Montegro décide de pas rentrer dans GERAHRD BERGER... qui l'en remercie !

VDP se place bien pour la dernière ligne droite en sortant d'une case à l'extérieur à la limite des réglages de sa voiture, la marque des grands.
Kikinnen est venu se placer à coté, le provoquant en carrosserie !
Finalement STM ne peut se remettre à leur hauteur, tout va se jouer à l'accélération VDP tentant sa chance, permettant s'il échoue à Kikinnen de prendre l'aspi et si à son tour Kikinnen échoue, permettre à STM de passer la ligne en premier… la tension est à son grenier, on se croirait dans les veines d'un hystérique en pleine crise, tendus comme un string datant du loft sur une Loana aujourd'hui !

Pendant ce temps, accrochage en fond de grille entre demilton et Brouillon, Brouillon perdant un bout de carosserie mais tout le monde s'en fout à ce stade du jeu !

VDP avec un magnifique 15 passe 1er, Kikinnen passe 2e et STM le malheureux finira donc 3e.

Le championnat se relance donc pleinement avec le retour de Boninni sur les Lucky carpet !

L'univers des east one s'écroule au point que leur chef de fil en tombe de son tabouret !

Boutsein finit sa course avec un bout en moins !!!!

Le sort s'acharne sur East One qui ne prendra au final qu'un point car il se fait passer dans la dernière ligne droite par Dos pas Tres

Voila la liste des courses.:
VDP             10 pts
Kikinen         8 pts
STM             6 pts
Vittel             5 pts
Sunna        4 points
Demilton         3 pts
DPT             2 pts
Dribble         1 pt
Boutsein
Brouillon
Clak
Montegro sur abandon
Biquette sur abandon
Alonsi sur Abandon

Après 5h de jeu le verdict est tombé… Matin ZETWEG c'est trop long !!!

L'éclatement donnent :

  1. Biquette                36
  2. Kikinen                  36
  3. Van De Poule         21
  4. Alonsi                    20
  5. Vittel                     20
  6. Montegro               18
  7. Sunna                   15
  8. Brouillon                15
  9. Demilton               13
  10. Dos Pas Tres          12
  11. Bourais                 9
  12. Schumy                9
  13. Boutsein               5
  14. Clak                     3
  15. Dribble                 2

 

Les bonnini carracollent donc maintenant ! Bientôt Vilo brillera à l'hotel de ses 5 étoiles...

  1. Bonnini Bozzolo          56
  2. Lucky Carpet             48
  3. Breizh                       35
  4. Bastos                       31
  5. Strozzek                   27
  6. Belgium One Point      26
  7. East                          11

A vous les studios !

11/02/2012

GP MONACO 2012

29-01-12 - Athis Monsté Carlo - 9h

 

5ème grand prix de la salaison...

affiche-retro-50x70cm-grand-prix-f1-automobile-1933-de-monaco-affiches-854280567_ML.jpg

 

La grippe de départ est triée au sort et le départ donné dès potron-minet à 9h30 !

les musclés.jpg

 

  1. Dribble
  2. Alonsi
  3. Brouillon
  4. Schumy
  5. Kikinen
  6. Bourais
  7. Biquette
  8. Vittel

 

Pour le premier GP officiel des East, Dribble part en pôle et en durs !

East durs.jpg

 

Et qui qui cale ? C'est Kick-Hymen !

F1 bronze copie.jpg

 

Tout le monde se rejoint devant le Casino. Alonsi devant Brouillon, Bourais, Dribble et Schumy.

casino.jpg

 

Et Bing ! Brouillon s'emplaffonne Bourais !

nico 01.jpg

 

Tandis que Kikinen rattrappe son retard et rejoint Alonsi dans une 5ème onirique.

kikinen onirique.jpg

 

Chez East, Schultz opte pour un placement à l'exterieur recommandé par les nombreux banquiers monégasques...

schultz 01.jpg

 

Pendant ce temps là, Silvio monte des meubles Ikea...

ikea-assembly-service2.jpg

 

Et Seb a préféré rester dans son lit !

Seb au lit.jpg

 

Biquette freine à mort au Loews pour rester dans le sillage de la Bonnini de Kikinen. Mais les freins, ça le connait...

kony 01.jpg

 

Ca bastonne sévère dans le tunnel ! Bourais maîtrise à mort ! Mais Dribble s'accroche tandis que Brouillon décroche...

tunnel.jpg

 

Bourais continue tout aussi fort au Bureau de Tabac, son moteur émet un bruit inquiétant, son freinage est dantesque ! Il survit de peu...

Dam 01.jpg

 

Alonsi double 3 pilotes en catastrophe ! Oh my God !

vilo 01.jpg

 

Devant, Bourais et Dribble s'échangent la première place à Kimyeumyeu.

 

Schumy se fait taper par Vittel en guise de bienvenue.

 

Alonsi se fait à son tour décontenancer par Brouillon, la 2ème lame Bretonne ! Il aurait pas dû souffler sur les Breizh !

Nico 02.jpg

 

Bourais, comme occupé ailleurs, refuse les stands et perd du coup ses pneus tendres. Dribble aussi !

leo 01.jpg

 

Et Schumy se refait taper par Vittel, un virage plus loin, c'est de l'acharnement terre à peutique !

schumy vittel.jpg

 

Dribble se loupe dans le premier virage, c'est du tout cuit pour Bourais, encouragé par tous les siens, au grand Dam de Schultz !

dam family.jpg

 

Biquette, qui lui est passé rendre visite à sa famille dans les stands, en ressort directement dans le premier virage, c'est du haut voltage, de la haute voltige !

voltige.jpg

 

Les 2 Lucie Farpaites mènent ! Grâce à une stratégie dite "de dans la cuisine", le spectre du doublé prend corps...

kony dam.jpg

 

Mais Bonnini Bozzolo avait fomenté un passage aux stands digne des plus grands. Après avoir été brieffé par GianVilo Bozzolo, Ptikinen déboule au cul des Lucky à fond de six !

enfant papa moto.jpg

 

D'ailleurs Dribb' laisse les grands jouer entre eux pour la victoire...

voiture-a-pacdales-baghera.jpg

 

Enfin, les 2 Breizh s'autobaisent... Vittel Bang !

 

Alonsi bourrine Dribble qui survit toujours, il est increvable !

 

A l'entrée du Bureau de Tabac, Bourais subit le premier revers de sa course. Ses adversaires hurlent leur joie !

BONNE-~1.JPG

 

Du coup, dans le bureau de Tabac, les 3 vainqueurs potentiels sont côte-à-côte comme un arc-en-ciel !

arc en ciel.jpg

 

Et le ballet continue dans la piscine...

piscine.jpg

synchronizedswimming_tcm7-14119.jpg

 

Mais Bourais se loupe, comme les oracles l'avaient prédit... Et Kikiniet est obligé de passer en travers sur des débris pour ne pas lâcher le slip de Biquette. C'est vrai que c'est un sport d'homme mais quelque part on s'aime tous très fort en fait.

dg-underwear.jpg

 

Schumy glissouille dans l'indifférence la plus totale.

sch 02.jpg

 

La victoire se joue dans la dernière ligne droite, et c'est Biquette qui remporte l'élection du second tour grâce à ses semelles de plomb, sa cervelle d'oiseau et ses réglages du futur !

 

Et Bourais complète le podium, oubliant complètement d'abandonner dans le dernier virage...

podium.jpg

 

  1. Biquette
  2. Kikinen
  3. Bourais
  4. Alonsi
  5. Brouillon
  6. Schumy
  7. Vittel
  8. Dribble

 

Les deux Videurs du Championnat ayant fini devant, et dans le même ordre, les garces se creusent en tête du champs pionnier :

  1. Biquette                36
  2. Kikinen                  28
  3. Alonsi                    20
  4. Montegro               18
  5. Vittel                     15
  6. Brouillon                15
  7. Sunna                   11
  8. Van De Poule         11
  9. Dos Pas Tres          10
  10. Demilton               10
  11. Bourais                 9
  12. Boutsein               5
  13. Clak                     3
  14. Schumy                3
  15. Dribble                 1

 

Pour les Beaux à Constructeurs, le suspect est à son comble car on trouve 2 écus gris en tête à égalité parfaite !

  1. Bonnini Bozzolo          48
  2. Lucky Carpet             48
  3. Breizh                       30
  4. Bastos                       28
  5. Strozzek                   21
  6. Belgium One Point      16
  7. East                          4

 

 

Prochaine confrontation : Samedi 18 fevrier pour étrenner l'autodrome des East dans le neufcinq.

 

 

 

 

16/12/2011

Nouveau Guépard

hoooooooooooooo zuuuuuuuuuuut ,
en voulant effacer mon commentaire posté en double, j'ai supprimé tous les commentaires du dernier grand prix ! ho la la ! quel idiot je suis !

ho mais ça serait y pas l'occasion de nouveaux échanges sur le sujet qui nous préaux cup!

alors voilà ce que je vous propose :

Il existe manifestement des différences radicales sur l'intégration d'un nouveau joueur que ce soit pour un grand prix test ou pour un championnat complet.
chaucun ayant son point de vue sur la situation il paraît difficle de se mettre d'accord sur un grand prix qui s'est passé.

Je  propose donc aux absents pas d'accord d'accepter les décisions qui ont été prises par la plus large majorité présente lors du dernier grand prix et définit avant la course.
à savoir :
Stéphane ne prend pas de point lors de ce dernier grand prix test pour lui.
s'il décide de poursuivre l'aventure, nous lui attribuerons des points.

cette décison, prise avant le départ de la dernière course je le rapelle, n'a pas du tout été prise dans le but de nuire aux absents; au contraire par équité pour eux, nous avons décidé de ne pas donné de point à un joueur inconnu pour certain afin de ne pas lui donner de poids sur le championnat et léser d'avantage les absents ici présents

je sais que certains d'entre vous peuvent faire référence à Rox et Cookie. on navet compté ces points lors de son premier grand prix. la différence est qu'il n'était absolument pas prévu que Cyril tire un trait sur sa carrière. malheureusement pour lui des problèmes personnels ont stoppé définivement sa saison.

Comme nous sommes en déo crassie, je vous propose de définir tous ensemble une règle d'intégration des futurs éventuels nouveau dans nos prochains championnats pour éviter ce genre d'imbroglio qui finit par nuire au but de ce jeu et à son essence même :

se poiler la chatte à mort en buvant des bières, en faisant des rôts et en admirant sporadiquement tantôt les burnes de Silvio, au sens propores comme au sens défiguré, tantôt les abandons fracassant des Bonnini.

il y a peut-être à trouver une solution qui contente tout le monde et que personne n'a encore envisager.
à nous d'être créatif.

malgré cette courtoise, ce calme, cette maîtrise de moi et la beauté qui me caractérise, je défèque dans vos stands pour le reste de la saison !

 


 

03/12/2011

GP CANADA 2012

02-12-11  -  Massy-Tabernâcle  -  20h

CANADA-DAY.jpg

villeneuve.jpg

jean alesi.jpg

 

Sur la terre sacrée de Gilles Villeneuve et de la seule course de Formule 1 ayant valu le coup en 60 ans, notre championnat vient se recueillir. Twennisseven Power !

27package2009.jpg

 

Seb chante, Silvio dort. Chiens himpies ! Foies jaunes ! Tant pis pour eux, tant mieux pour les autres.

 

Heureusement, une apparition vient rendre ce rendez-vous incontournable ! Quinze ans que je t'avais pas vu mon vieux Schultz ! Quel plaisir de se retrouver comme si on s'était fait la bise la semaine dernière en sortant du cours de Legonidec...

schultz.jpg

Sergent Papa Hans SCHULTZ_.jpg

 

Grande première, un inconnu est accepté au beau milieu de notre peloton de vieux roublards, pour un essai grandeur nature. L'écurie East Force One est montée en deux temps trois mouvements ! Schultz zemäcker et Sebastien Dribble défendront ses couleurs.

Rapidement, les règles se tissent : Départ au fond, pas de conséquence avec les vrais compétiteurs niveau accrochage, et invisibilité au classement final...

 

20h30, pile à l'heure, le tour de chauffe se termine, les feux rouges vont s'éteindre !

  1. Brouillon
  2. Kikinen
  3. Bourais
  4. Van Des Poules
  5. Bout d'sein
  6. Vittel
  7. Biquette
  8. Alonsi
  9. Schultz zemäcker
  10. Sebastien Dribble

 

grille.jpg

 

Boutsein pensait à autre chose,il semble pas dans son élément... il cale.

ferrari herbe.jpg

 

Tandis que Brouillon profite de sa pôle pour se carapater en tête sans demander son reste... de soupe...

nico01.jpg

 

On ne compte pas les accrochages pour les East Force One. C'est une bonne chose puisqu'il profite du premier virage pour foncer tête baissée dans 3 de ses tuteurs. Ah non, mais tendez-lui la main, il vous prendra tout le bras !

east force one.jpg

 

Brouillon est parti comme une balle. Il se taille de suite une belle avance.

ballejaune.jpg

 

Mais il déborde d'optimisme et rentre trop profondément dans le virage 9. Il est forcé de repasser en seconde...

breizh virage 9.jpg

 

Les Lucky Carpet ont juré la perte des Bonnini et les surveillent de près, de vraies morpion-pilotes !

requin-264681 copie.jpg

 

Les Jumelgium font preuve d'un mimétisme étonnant : Elles foirent exactement de la même façon le virage 6, tels les jets de la patrouille de Belgique.

jet perdu.jpg

 

Biquette réalise enfin la prophétie : Après s'être fait les dents sur Alonsi, il rattrappe Kikinen et lui fracasse immédiatement la mâchoire en toute amitié !

catch copie.jpg

 

Coup de mâitre du cookie Stéphane qui place une magistrale 5ème qui lui permet de laisser Boude-Saint en dernière place. Un de moins !

 

Les Lucky Gillette font tout ce qu'elles peuvent pour raser de près la tronche de Kikinen, qu'est pourtant plutôt imberbe comme mec...

kimi-raikkonen.jpg

 

Biquette rejoint Brouillon en tête en sautant la case Stand au nez et à la non-barbe de Kikinen. Tant pis pour les tendres...

biquette brouillon.jpg

 

Bourais s'apprête à faire de même. Tactique révolutionnaire chez les Karpett' ???Eh non, Bourais rentre au stand au tout dernier moment !

Dam.jpg

 

Schultz, en durs, profite de la fin du premier tour pour passer tous ses adversaires pendant que ceux-ci se désaltèrent au puits, glanat ses galons de pilote émérite !

schultz 2.jpg

 

Chez Breizh, autant Brouillon assure, autant Vittel merdoie, obligé de patienter pour entrer aux stands que Dribble ait fini...

breizh stand.jpg

a l'ouest breizh.jpg

 

Kikitremble est terrorisé. Biquette la Basket ne le lâche plus d'une semelle, avec la ferme intention de l'achever dans des conditions de souffrance extêmes...

terreur.jpg

 

Cul-De-Poule fait rentrer le métier dans le fion du jeune Schultz... Boum ! C'est l'abandon alors que le p'tit nouveau s'était hissé en 5ème position. Pas dégueu...

schultz triste.jpg

 

Brouillon, de nouveau seul en tête, est rapide comme le crotale. Comme deux crotaux, même, car il porte son avance à 2 arrets.

crotale copie.jpg

 

Derrière, le pugilat entre Kikinen et Biquette leur fait perdre du temps, et ils se font rattrapper par Bourais et VanDePoule qui revient du royaume de Fort Fort Lointain...

shrek.jpg

4.jpg

 

Et vient enfin le coup de mou de Brouillon qui réalisait jusque là une course bien tranquille... C'est le surprenant Vent De Houle qui en profite : Ils sont kota-kot dans le dernier virage sauf que le Belge arrive bien plus vite, décidé à prendre les rênes du gouvernement de cette course en territoire francophone...

breizh belgium.jpg

 

Ca bastonne à tous les étages : Les 2 Bonnini se sont rejointes pour résister au Tueur du Sud Parisien, priant pour échapper aux griffes du redoutable PickPoquette le décarrossieur !

bonnini a 2.jpg

 

VictoireDePoule remporte cette course grâce à une fin de course tonique et truante, médusant Brouillon qui se voyait déjà en haut de la fiche.

wiwin 1.jpg

 

Derrière, Kikinen atteint le podium et est immédiatement évacué sur civière, dans un état critique... tandis que Biquette termine devant ALonsi sans être inquiété. Que fait la justice ?

civiere copie.jpg

 

Et Dribble termine sa première course à une flatteuse 6ème place, tranquille devant une Breivh et une Belgium...

schultz 3.jpg

 

Ah oui, au fait, Bourais a abandonné dans le dernier virage. Comme d'hab' quoi.

dam ab.jpg

 

Election de Mister Canada :

  1. Van Des Poules
  2. Brouillon
  3. Kikinen
  4. Biquette
  5. Alonsi
  6. Vittel
  7. Boutsein
  8. Bourais

 

Téléthon des Pilotes :

  1. Biquette               26
  2. Kikinen                20
  3. Montegro             18
  4. Alonsi                   15
  5. Vittel                    13
  6. Sunna                   11
  7. Brouillon                11
  8. Van Des Poules      11
  9. Dos Pas Tres         10
  10. Demilton              10
  11. Boutsein                5
  12. Clak                      3
  13. Bourais                 3

 

Les Lucky encadrent le championnat avec leurs 3 pilotes...

 

Téléthon des Zach Ury :

  1. Bonnini Bozzolo           35
  2. Lucky Carpet Colorz     32
  3. Bastos franprix            28
  4. Breizh Racing              24
  5. Strozzek                     21
  6. Belgium One Point        16

 

 

Next step : Samedi 21 janvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20/11/2011

GP des USA - Atlanta 2012

06-11-11  -  10h of the morning baby !  -  Momble City of the nine-three, nigga !

atlanta.jpg

homme-atlantide-008.jpg

Everybody's right on time on the dance floor ! Come on Baby, it's the party, shake your booty !

tous.jpg

 

Sur un air de musique qui restera sûrement comme l'oeuvre majeure du siècle naissant, dû à l'artiste Logobitombo, nous concluons tous que la grille doit être tirée au dé, et mine de rien, mitrailette à droite, mitraillette à gauche, c'est boooooooooooon ça !

LOGOBITOMBO.jpg

 

  1. Alonsi
  2. Vittel
  3. Biquette
  4. Montegro
  5. Bourais
  6. Dos Pas Tres
  7. Kikinen
  8. Demilton
  9. Brouillon
  10. Vend Des Poules
  11. Boutsein
  12. Sunna

Y'a pas à dire, de sacrés pilotes sont autour de cette table. Seule une tête de noeud s'est glissé dans le troupeau mais je ne citerai personne !

tête de noeud.jpg

 

 

Boutsein tout dur... j'en profite pour illustrer agréablement ce reportage, car il faut toujours placer habilement une égérie pour distraire les hommes, les vrais...

beaux seins.jpg

depart.jpg

 

Le départ se passe sans concombre. Les événements débutent au 3ème virage où les 2 Bastard GP se fracassent les dents devant l'entrée.

seb.jpg

 

Où Bourais se trompe de rapport, méacoulpant à qui mieux mieux.

dam flou.jpg

 

Où Bigrette tape sur l'épaule de Grosse Largesse, BOUM ! "Qui c'est ?"

dpt boum.jpg

 

Brouillon, avide de reconnaissance, essaye de graver à tout jamais son nom dans... le rail de sécurité !

KUBICA.jpg

breizh.jpg

 

Comme dirait Kader de Coubertin, l'important n'est pas de gagner mais de pulvériser ce fils de pute d'adversaire. Telle est la devise des 2 leaders, Al Honzzy et Vitthaïl.

Pierre_de_Coubertin.jpg

alonsi vittel.jpg

 

Kikifreine se bat pour le podium. Mais on ne peut pas toujours gagner... Pan dans sa face ! Un chiquot aérodynamique en moins. Il parvient cependant à larguer ses camarades de frappe et à s'emparer de la troisième place.

kikinen boum.jpg

 

Abandon de Mort Pas Presque, qui se rend compte un poil tard qu'il risque sa vie à s'approcher tant du cul d'une Green Lantern. Le Jury est unanime : A mort ! Quelle erreur de vieillesse !

silvio 1.jpg

 

Strozzek out.jpg

green lantern copie.jpg

 

Devant, au prix d'une alerte moteur du Kokin Kikinen, les 2 Bonnini passent seules en tête.

vilo 1.jpg

 

Bourais n'est pas dans une période Fast. Ni Furious. Il végète dans les choux...

dam 2.jpg

 

Les Bastos sont fielleuses comme Winnie l'oursin. Rien à se mettre dans la besace pour le moment, de vraies pompes à haine !

winnie.jpg

 

C'est une jolie course : Toute Orange devant, toute Jaune derrière... Les Belgium reprennent des forces et le championnat tout doucement...

wiwin.jpg

 

Chez Bonnini, on fête ce premier tour en faisant un mauvais choix de stand. P'tite Aile et Big Tête n'en demandaient pas tant et viennent foutre par terre le joli doublé qui se profilait !

bonnini stand.jpg

4 devant.jpg

 

Abandon de ce couillon de Brouillon au beau milieu du peloton, comme ça, tout seul, pour déconner.

ab breizh.jpg

 

Braguette va craquer, il a les crocs, il veut bouffer de l'orange ! Il défonce Alonsi après l'avoir annoncé. Ozanna ! "Dans ta Gulf !"

kony.jpg

vilo gulf.jpg

 

Boue-Raie décide de pimenter sa course d'attente en fond de peloton : Il opère un arrêt long. C'que c'est long !

dam nb.jpg

 

La Strozzek de Sunna remonte comme une balle : A la sueur de son front, il est passé de dernier à deuxième sur un tiers de tour !

silvio sueur.jpg

 

Tandis que ce konard de kokin de Kikinen pète définitivement son moteur, histoire de confirmer que les Bonnini ne parviennent jamais à deux sous le drapeau admiré !

kikinen ab.jpg

vilo deg.jpg

 

Biquette mène. Mais il n'en mène pas large car sa Dusty Canette est rapiécée de partout ! Elle a besoin de tuteurs...

kony 2.jpg

 

Du coup, chez Scrokett, on décide que ça casse ou ça se fracasse ! La bonne vieille technique du Diable d'Atlantasmanie !

taz.jpg

 

4 pilotes déboulent à Lascaux du dernier virage : Biquette, ALonsi, Vittel et Sunna !

arrivée.jpg

 

Et c'est Alonsi, revenu du diable des ovaires, qui se glisse entre tout le monde pour cueillir son obligatoire victoire annuelle !

vilo gagne.jpg

 

Beuglette hurle comme quoi que ça se peut même pas, que c'est dégueulasse, que non mais comment ça, que c'est un atlanta mondial, tout ça, mais doit tout de même se contenter de la deuxième place !

 Devant Vittel qui a niqué Sunna puisque celui-ci a foiré son dernier virage...

 

race :

 

  1. Alonsi
  2. Biquette
  3. Vittel
  4. Sunna
  5. Montegro
  6. Boutsein
  7. Demilton
  8. Van Des Poules
  9. Bourais
  10. Kikinen (ab moteur)
  11. Brouillon (ab)
  12. Dos Pas Tres (ab)

 

Championship about the drivers :

Cette deuxième place permet à l'habile Biquette de ravir la première place à Montegro... et à ces deux là de se détacher sévèrement de la plèbe !

 

  1. Biquette               21
  2. Montegro              18
  3. Kikinen                14
  4. Sunna                 11
  5. Alonsi                  11
  6. Dos Pas Tres         10
  7. Demilton               10
  8. Vittel                   10
  9. Brouillon               3
  10. Boutsein               3
  11. Clak                      3
  12. Bourais                  2
  13. Van Des Poules       1

 

Championships results for what are the points of the constructors, which is the addicheune of the points of the pilots of the écurie, you know :

 

  1. Bastos Franprix                        28
  2. Lucky Carpet Colorz                 26
  3. Bonnini Bozzolo                       25
  4. Strozzek                                  21
  5. Breizh Racing                           13
  6. Belgium One Point                    4

 

 

 

Prochain épisode, vendredi 2 décembre !

 

 

 

 

 

15/10/2011

GP des USA - Lexington 2012

08 / 10 / 11  -  St Sir The School - 20h

 

lexington.jpg

Manchester-Farm-Lexington-Kentucky.jpg

Deuxième morceau de la fiesta 2012, seulement 4 écuries vont s'empoigner, y'a du point à prendre ! Tandis que Dam fête son anniversaire au mauvais moment, Wiwin enseigne le design à un jeune Padawan et Nico se luxe le bourg...

 

Mais les Lucky Carpet seront bel-et-bien là pour combattre les Strozzek, pendant que les Bonnini Bozzolo tenteront de les assommer ! Et y'aura aussi les Bastos, menées par Zaibe Quinze (Enfin, pas ce soir là...), à peine en retard et complètement torchées au Mojito...

seb 01.jpg

silvio boubou 2.jpg

cocotte.jpg

 

Pas grave... 21h, go !

La Grippe de Tétard :

  1. Demilton
  2. Dos Pas Tres
  3. Montegro
  4. Clak
  5. Alonsi
  6. Sunna
  7. Biquette
  8. Kikinen

 

 

grille.jpg

Courageux comme pas deux, on décide de prendre la version longue du circuit, comprenant le fameux triple arrêt de Lewixamington !

 

Vu l'état du patron de Bastos (Patron ! Une autre !!!!), le premier accrochage ne tarde pas, on n'a même pas encore mis la quatrième vitesse : Boum, Montegro ne roule pas droit... Les victimes de la trois, ha ha yhear !

silmarils.jpg

 

Chez Scrokett, la première course a laissé des traces indélébiles : Douce Tigresse a décidé de remonter sa vieille bagnole de l'année dernière car il lui fait bien plus confiance qu'à sa nouvelle monture.

tacot_rouge.jpg

Sunna, lui, continue d'essayer de dompter la version 2012. C'est pas simple. Il rentre une première fois dans Alonsi et se fendille le ponton. Puis il recomence mais cette fois, c'est la Bonnini dont la machoire craque !

vilo 01.jpg

 

Puis, deux dixièmes plus tard, c'est une Fucking Galipette qui termine le boulot et vient placer un taquet de l'autre côté d'Alonsi qui s'écroule, terrassé par l'alliance machiavélique des concurrents qui le craignent ! Boum, boum ! Pris en sandwich ! Deux-en-un ! Le meurtre parfait !

 

sandwich.jpg

alonsi.jpg

 

Devant, ce sont les 2 Bastos qui sont bien parties, seulement gênées par le vieux Deus Pataquès, mais celui-ci ne peut pas suivre le rythme, les 2 jeunes sont bien plus résistantes que lui aux cul-sec !

seb boit.jpg

 

Seulement boire ou conduire, il faut choisir ! Et Demilton aime trop se bourrer la gueule. C'est donc avec une grande sagesse qu'il décide de louper un virage pour mieux abandonner et s'adonner à son vice...

seb ab.jpg

seb no one.jpg

 

Cela donne des ailes à Biquette qui récupère la deuxième place au prix d'une double aspi qui lui vaut le Prix Dyson 2012 !

prix dyson.jpg

 

Du coup, chez Tranquille Carpet, on fête ça en débouchant un magnum de tisane "Nuit Calme" qui montre bien à quel point l'écurie va tout donner ce soir !

kony boit.jpg

 

Chez Bastos, les méfaits du Rhum sont en train de se faire sentir... la rescapée n'est plus que cinquième alors que les 2 caisses se battaient pour la victoire quelques minutes plus tôt. C'est moche.

seb a bu.jpg

 

Kikinen, dernier, foire à peu près tout ce qu'il entreprend. Au contraire de Doc Barthès dont le seul souci jusqu'à présent a été de retrouver le dé bleu chouravé par un p'tit jeune qui rodait sur le parking du circuit...

silvio boubou.jpg

 

Seul Qui-Bête peut à présent empêcher le doublé Strozzek...

kony seul.jpg

 

Les Astro-Zek se baladent... et sirotent tranquillement leur verveine à l'autre bout du circuit...

silvio thé.jpg

 

Car, Dos Pas Tres l'Ancien, professeur émérite de Masturbation Digitale au Pensionnat de Jeunes Filles Carmen Electra de Saint Eustache, l'emporte sans coup faire rire, avec son vieux tacot du siècle dernier !

silvio gros plan.jpg

dpt.jpg

silvio gagne.jpg

 

Tandis qu'au fion, Kick-Amen double enfin quelqu'un.

vilo fort.jpg

 

La petite marche du podium fait l'objet d'une double convoitise : Sunna et Montegro se chamaillent pour avoir le droit d'être sur la photo, de passer au milieu des bonnasses pour aller chercher la casquette du sponsor et la montre à 120 000 Euros. Et c'est Montegro, dont la lucidité commence à revenir, qui émerge du brouillard bardé de pneus tendres jusqu'aux dents et qui avale la Strozzek d'un seul coup en criant "Santé !"

seb trois.jpg

 

23h30, Une des rares fois où on finit la course le même jour que quand on a comencé...

Cocotte rit.jpg

Régabidulons :

  1. Dos Pas Tres
  2. Biquette
  3. Montegro
  4. Sunna
  5. Kikinen
  6. Clak
  7. Demilton
  8. Alonsi 

 

Tout ça pour ça :

 

  1. Kikinen               14
  2. Montegro            14
  3. Biquette             13
  4. Dos Pas Tres      10
  5. Demilton             8
  6. Sunna                 6
  7. Vittel                  4
  8. Brouillon             3
  9. Clak                   3
  10. Bourais              2
  11. Alonsi                1

 

Et pour ça chez les Haies qui Rient :

 

  1. Bastos Franprix                22
  2. Lucky Carpet Colorz          18
  3. Strozzek                          16
  4. Bonnini Bozzolo                 15
  5. Breizh Racing                    7

 

 

 

Prochain rendez-vous : Dimanche 6 Novembre à Villemomble !