Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2009

Luky Karpet 09

 

DSC03823.JPG

 

 

27/07/2009

GP HONGRIE 09

 

24/07/09 - Hungodaroring - Athis semonce - 20h

LCC Champions !.jpg

 

Ca y est, nous y sommes, c'est le jour J va te niquer, le Di Dé, el Dia Déééééééééé ! La finale des finales des masters.

lepers.jpg

toutes les conditions sont réunies pour faire un barbeukue exceptionnel ... y pleut, y fait 12 °, et on a pas de chipo là bas.

 

Du coup, Damien nous invite à prendre le thé chez Mamie Godard au bout de la rue; on va s'éclathé ...

 

Tous les acteurs sont là, le casting indoor a de quoi faire rêver. Seul Toto manque à l' Opel; il convoie des Audi en fraude sous le blouson. nous l'appelons en direct, manifestement, ça se conduit tout seul, comme sur des rails.

q72th2.gif

 

Les derniers intendants au titre se ramènent vers 21h18. les GPS connaîssent pas Athismonse.

 

Il est temps de descendre à la mine. Le circuit est dressé entre 2 caillasses, une améthyste, une comète de Allez, une Pauline 18 carats et jackie Quartz.

 

minuit moins 2 h, le départ :

La bille de bagarre

  1. Dos pas Tres
  2. Van des Poules
  3. Boutsein
  4. Brouillon
  5. Demilton
  6. Montegro
  7. Biquette
  8. Alonsi
  9. Bourais
  10. Vittel
  11. Kikinen
  12. Sunna

Tous en tendres, même Strozzek entendre le vent de la victoire, la brise du triumph. Dans l' assemblée l' attention est palpable : Kikinen et Biquette jouent le titre. On sent déjà chez Kikinen le stress monter alors que chez Biquette c'est l'ancéphalograme plat.

 

Attention, c'est le top départ et pour fêter cet heureux évènement, Boutsein coupe le contact après avoir calé comme un débutant.

Il a peur de louper son créneau dans les stands.

 

Chez les leucky paillette, le festival commence, ils jouent l'un à la place de l'autre, confondent leurs caisses, leurs pilotes, leurs positions. Cony fait 2 et par conséquent avance de 4 ... et il a compté !! Mais pour sa défonce, il s'est fié (du ministre fion) à ce qu'a dit Dam !

 

Mais peu importe, les supporters de Gnocchi Barquette sont remontés à Gloc.

luckycarpet.jpg

 

Accrochement ! Brouillon se vautre dans une black belgium (sorte de bière de moine soldat ayant fait voeux d'abandon de tous ses biens, ses points, ses espoirs, ses victoires et ses caisses)

 

Devant, le secteur du bâtiment avance, Dos pas Tres, Védépé et Volvic maçonnent tous les autres se garantissant ainsi le peloton de tête à eux trois.

 

album_pic.php.jpeg

 

 

Bourais glisse sur les débris de Vitel et perd son équilibre.

 

Au fond, à gauche, Sunna évite à tout cri Kikiflip car c'est son idole des jeunes. Les Lucky crient au sandale.

 

Alonsi miraculise ! Et rentre à la perfection pour rejoindre les funky braguettes.

 

Chez Braise, c'est chaud, c'est hotte comme dirait Pierre Noël; pour son premier rapport Nico a été au bout, Brava ! et en plus, il mène !

mais il sent qu'il n'est pas seul et qu'il ne va pas tarder a avoir tout le monde sur le dos.

covoiturage.jpg

 

 

 

Alonsi remiraculise et rentre dans le Kanyar 4 (qui signifie "ho putain ça tourne" en hongrois, on croit) grâce au Dyson sans sac de Montegro, son allié officiel. Faut dire que chez Gratboule on n'a pas de préfèrences pour le titre final, du moment que c'est pas les Sony Croquet qui gagnent.

 

Bourrez le suis comme son nombre porte bonheur et Biquette aussi après une gnifique double aspi ! ça sent le champion comme on dit chez Pal.

chien champion.jpg

 

Dos pas Tresse et son énorme verveine déboule en 5 dans le parking du Kanyar 6. C'est le Lucky Stryke !

 

Les lucky volent en formation sans s'accrocher tel la pas trouille de France. Elles zon pas peur !

 

Comme daube hitude, derrière, Boudsin abandone sur casse moteur.

 

412402_DJBRSK7A3TGSX1KER8B82SHMLNVL83_de_H194456_L.jpg

 

 

Devant, éléctrique, Vittel lâche prise ...

 

Par contre Biquette se débrouille comme un chef d'espadrille et accroche le podium suivi par Bourin et Revenezi.

 

Seb a les grasses boules, il passe plat !

 

Fin de Vitel Sasoule Crash and Go, c'est ballot, manque de freins... Mais il ressucite tel le Jésus moyen, il avait mal compté.

 

dogma-jesus.jpg
 
 

Du coup, Vittal, morve vivante, s'accroche et perd encore des pourcentages de carrosserie, c'est la 3ème démarque !!

 

Biquette reste planté comme un futur vice-champion du monde... Il fait banquette rat battable. Kikinen aussi ! Les potentiels se trouent !

 

Alonsi bourrine Bourais bien dans sa raie. Mais le grand Damien Gravier en a vu d'autres et résiste !

 

Vittel est trop juste et perd encore du temps.

 

Bel arret au stand comme l'éclair de VDP, il est bien devant. On est bien, hein Tintin ?!

pascal sevran.jpg

 

Vengeance ! Bourais bourrine Alonsi bien dans sa raie...

 

Bel effort de Brouillon pour assurer le pestac' : Il glissouille dans le Kanyar II, se vautre et abandonne en pleine gloire, c'était un kanyar laqué...

 

Biquette, sûr de lui et de sa toute puissance, arrive à la fin du premier tour. Sa stratégie a été pensée depuis des semaines, tous les cerveaux de l'écurie se sont réunis pour accoucher du titre en toute sécurité. Pourtant, à l'instant de quitter le dernier virage, sa vision se floute, ses neurones se liquéfient, ses sphyncters se relâchent... Et s'il plantait toute sa saison !??? Passer aux stands ou pas ? Du coup, il simule, il fait des essais virtuels avec voiture fantôme, puis déplace celle de son coéquipier, se demande où il habite et ce qu'il fout là... Bref, il est paumé, c'est une décision cruciale et mondiale et il n'est clairement pas équipé pour la prendre, rien ne l'y a jamis préparé puisqu'il a toujours compté uniquement sur la chance, le hasard, et la crucifixion de jeunes tétards... La réflexion est incessante, l'attente overlongue, Seb va faire du café pour tromper son ennui, Vilo tremble de tous ses membres, mais finalement Kony se décide en un dixième de siècle, un éclair de lustre, un souffle de montgolfière qui se dégonfle... Il n'y va pas !

 

Oh et puis si !

 

Non, heu... faut voir...

 

Et au bout de trop, il s'engouffre dans l'allée des stands qui est toute bouchée !! Tout cela est raisonné. Et ca lui plait pas, c'est nouveau pour lui...

 

Pendant que Lard Double et Freizh se chiffonnent dans les stands, Sunna les évite et rentre direct dans le second tour. Il passe de 11ème à 5ème, belle opération !

 

Kikinen s'engouffre dans les stands et ressort juste devant Biquette, la lutte pour le Titt' tourne au pugilat ! Mais ces 2 là sont bon derniers !! A la sortie de la pit'laine, Kikinen passe alors que Biquette fait une pause. La couronne change de tête !

 

A l'avant, Bourais et Alonsi montrent les croks, ils sont désormais 4 à lutter pour la victoire avec Der Pas Traire et Vert De Peur !

croks.jpg

VDP, justement, ne veut pas laisser échapper les lauriers alors il tente une cinquième de folie, survit de justice, mais éclate son moteur dans un grand panaché en terrasse. C'est trop démotion, c'est l'abandon, une belle fin de saison en double zéro digne d'un espion de sa majesté Belge...

 

Sunna est en délicatesse car il n'a pu s'étendre. Oh, pardon : Car il n'a plus ses tendres...

 

Vittel, toujours en pleine décomposition, se refait une santé en double-aspirant Demilton et Kikinen !

 

Kikinen en reste bouche bée et coin cé, Biquette laisse pas passer sa chance et le repasse. La couronne rechange de tête !

 

Devant, Alonsi passe pas, la mince chance de titre s'envole définitivement. Chez Bonnini, tout repose sur Kikinen, Vilo va nous faire un infracactus !

 

L'air de rien, Les Luck Icare Pète vont être champions du Monde. L'air de rien, c'est pas une expression : Ils ont vraiment l'air de rien. Et pourtant, un rien peut être champion ! La preuve !

 

Das Pas Tatras laisse parler son coeur et prend la tête avec un bel applomb dans l'aile : No Fear ! Bourais, pété comme un groin, ne s'en laisse pas dompter et le suit comme de l'emmental sous une Air max.

Nike Burger.jpg

Dans les bas-fonds où la gloire s'apprête à choisir son héros pour l'éternité, Biquette loupe son virage, titanisé par l'hors-jeu. La couronne rerechange de tête !

 

Sunna a un coup de mou et rate l'entrée du vriage et le podium alors qu'il serrait les dents pour pas finir dans le bac à sable.

 

La ligne d'arrivée approche, les GPS braillent "VOUZETEZARRIVE" chez Haroun Strozzief et chez Junny Haklirpett, Douze Partouze glissouille mais tient son rang et gère son rythme. Sa caisse est une épave, mais Bourais est également en ruine, on assiste donc à un duel final de grand-pères et ca finit comme ca, au ralenti, sereinement...

 

Le grand retour de Dos Pas Tres qui maîtrise un méritant Bourais ! Il en est même à 2 doigts de sortir la grosse artillerie à la demande d'une Pauline inconsciente !

 

canon_bite.jpg

 

 

 

Bourais s'apercevra bien plus tard que le titre vient de lui échapper, que la victoire eut pu le couronner... Bienheureux les ignorants...

 

Kikinen, grelottant de stress, transpirant de peur, suant d'appréhension, lâche son volant et se troue à 3 virages du but ! Biquette le rattrappe, le sourire jusqu'aux lèvres !

 

Vittoul passe Sounna pour un demi poil de Mammouth dans le dernier virage ! Puis les deux se font manger tout crus par Montegro le finisseur ! Mais Vittel accélère comme un dragqueenster et passe tout le monde avant la ligne des rivets !

 

Tandis que Kikinen et Biquette entame la valse du titre final, délicieusement enlacés, sensuellement entremélés pendant 3 virages...

 

Et ce susp'haine se termine en donnant tout, les 2 atlantes finissent comme sur un 100 mètres en bombant le torse puis en baissant la tête au dernier pas !

 

Et c'est le leader de toute la saison ou presque qui décroche la cimbale : Biquette passe Kikinen d'une demie case dans le dernier virage !

 

Et tandis que Kikinen perd son second titre consécutif dans le dernier virage de la saison (Ce qui fait 3 pour Bonnini en comptant Alonsi en 2005...), que Bonnini rentre bredouille, c'est bel et bien Lucky Carper Colors qui rafle la mise et repart les bras chargés de trophées ! Le double titre !!! Aussi fort que Ferrero en 2006, un exploit retentissant, qui place Kony et Dam dans le Panthéon, sur les marches de la place des Grands Zob.

 

 Arrivée de la course :

  1. Dos Pas Triste
  2. Bourais
  3. Alonzzi
  4. Montegro
  5. Vittel
  6. Sunna
  7. Demilthon
  8. BIQUETTE
  9. KIKINEN
  10. Van Des Poules
  11. Brouillon
  12. Boutsein

Si Biquette n'avait pas doublé Kikinen dans le dernier virage... Si Bourais avait passé DPT dans la dernière ligne droite... Si Alonsi avait tenu tête à Bourais jusqu'au bout... la face du monde en aurait été bouleversée. Seulement voila, les choses se sont bel et bien terminées ainsi :

 PILOTES

  1. BIQUETTE        28
  2. Kikinen            27
  3. Bourais           26
  4. Alonsi             ex-aequo
  5. Montegro        ex-aequo
  6. Boutsein          19
  7. Bricolo             ex-aequo         
  8. Dos Pas Tres    18
  9. Van Des Poules   16
  10. Demilton             15
  11. Schymu             14
  12. Sunna                13
  13. Vittel                 ex-aequo
  14. Brouillon            8
  15. Clak                  5

ECURIES

  1. Lucky Carpet                      59
  2. Bonnini Bozzolo                   53
  3. Grad Bull                           41
  4. Belgium One Point              35
  5. Ferrero                              33
  6. Strozzek                             31
  7. Breizh Racing                      21

Bravo à tous, belle année ! Veillons simplement à ce que cela ne se reproduise pas...

 

20/07/2009

DANS TA GUEULE ...

 

crazy_frog_is_dead-wallpaper copie.jpg

 

 

05/07/2009

GP DU BRESIL 09

Exterlagos - Sao Eruino -  Issylemulinos - 03/07/09 - 20h00

allemagne_bresil.jpg

Après des mois de loupage de rendez-vous proprement scandaleux, éreintants, Belges, et démotivants, toute la troupe se retrouve chez l'incriminé pour repartir du pompier. Surmotivés !

dam nico toto.jpg

Toute ? Non. Une petite écurie résiste encore et toujours... Strozzek déclare abandonner la saison dans un grand élan dramatique, proclamant qu'elle l'avait bien dit...

Oliv sans Silvio.jpg

Cependant, tous les autres sont bel et bien là, même la moitié portugaise de Lucky Carpet, plus lucky ou plus carpet on ne sait pas vraiment... Malgré une excuse en béton armé, et grâce à de violents orages.

Après les pallabres de coutume, on se met en place pour le début de la chorégraphie, attention mesdames et messieurs, dans un instant, ca va commencer !

fugain_michel_1.jpg

La grille :

  1. Schymu
  2. Boutsein
  3. Bourais
  4. Vend Des Poules
  5. Bricolo
  6. Vittel
  7. Brouillon
  8. Kikinen
  9. Alonsi
  10. Montegro
  11. Demilton
  12. Biquette
grille.jpg

Les 2 prétendants au titre sont Biquette avec 4 points d'avance sur Montegro, le champion en titre qui vise l'exploit de remporter 2 fois consécutivement la couronne suprême, ce qui serait un bel exploit... Mais les 2 partent en fond de grille et marquer des points reste un objectif déjà difficile ! Demilton, coincé entre eux va devoir protéger son leader Gradboulien...

seb lunettes rouges.jpg

Les leuqui fignolent leurs réglages pendant un bon quart d'heure. Finie la rigolade, le titre est en vue, faudrait pas se dégonfler comme un ballon d'autruche à 2 courses de la fin...

lucky fignole.jpg

Les autres écuries accumulent les bières, pour pas se dégonfler non plus...

erwin bieres.jpg

Silvio, le dur d'oreille, jouant à autre chose, tous sont en tendres...

Il est neuf heure moins le quart, Mr placard, c'est l'heure du départ ! Les yeux sont braqués sur le fond de la grille... Et déjà Biquette passe Demilton pour rejoinrde Montegro, l'affrontement va pouvoir avoir lieu !

montegor biquette depart.jpg

Wiwinchester passe devant à l'approche du premier virage, on est chez lui, il assume, il prend les rênes et les meilleurs trajectoires, avec ses 2 gars !

belgium premier virage.jpg

Kikinen, parti de loin, rentre dans le bon peloton en faisant l'aspi à Bricolo. Mais doit freiner pour éviter la muraille des leaders, ses freins sont déjà à la Gonie.

kikinen freins.jpg

Pour Montegro, ca démarre mal : Il freine si fort devant la première courbe qu'il laisse passer tout le monde...

Les belles lignes droites du Brésil laissent libre court à la puissance aérodynamique : Kikinen fait l'aspi à tout le monde puis se fait passer de la même manière par un Bourais en verve !

bourais first.jpg

Biquette qui veut qu'on le regarde tricoter sa couronne accroche Alonsi qui ne lui demandait rien, juste pour que les caméras le filment, quelle vanité !

Brouillon, dans son style inimitable, chiffonne la feuille de Demilton...

Au bout de la ligne droite, à 312 km/h, les ténors assurent le pestac' en se doublant à qui mieux mieux et à l'aspi, c'est du haut niveau, c'est de la tchampionzlig !

les 3 tenors.jpg

En retrait, Biquette élève encore le niveau de jeu en aspirant à donf, et Demilton lui applique aussi son embout suceur !! Il y'a un gros contentieux entre GradBull et Lucky Galipet !

 Bourais fait l'inter à Kikinen  en tête mais est mal récompensé car il éventre légèrement sa voiture...

bourais accrochage.jpg

Vittel se replace dans le groupe Maillot Jaune à fond de 5, en claquant des dents car il arrive vraiment très fort. Mais c'est justement lui le plus heureux : Il oublie tous ses copains et rentre seul dans Ferradura en tête !!! Le confort ! Du coup, il appelle toutes ses meufs pour frimer un coup, on n'est pas si souvent que ca devant ! chez Brise, y'a comme un parfum de première victoire dans l'air...

Nico tel copie.jpg

Dans le ventre mou, VDP attrappe des boutons en se frottant aux urticantes Fleureurro.

Biquette se la joue fiotte mais passe quand même, le sort aurait-il choisi son camp ?? Car Montegro est loin, plus que loin...

La preuve, suite à un placement digne d'un pigeon qu'aurait investi tout son palmarès chez Madoff, Biquette se retrouve surpris d'être déçu de se voir contraint à passer sur des débris dangereux pour son métabolisme... mais rien n'y fait, l'insolent survole le tout sans férir un seul coup !

kony 1.jpg

Chez Belgium, le mirage du titre constructeur prend une plombe dans l'aile : VDP s'est encore frotté à un camarade, c'est la dernière, il s'arrête deathinitivement...

Vettel est en tête. Encore. bizarre bizarre...

vittel devant.jpg

Kikinen tente le diable et se place parfaitement alors que tout le monde le voyait déjà avec une paire d'ailes dans le dos...

Biquette abîme Bricolo, c'est sa 3ème victime du soir. Puis il fait l'aspi à Boude-Saint, les autres ont un mal de crâne ancestral...

musclor.jpg

Au fond du trou, le ridicule est tapi : Les 2 GradBull s'accrochent ! Et Montegro le champion en titre, le postulant à la deuxième couronne consécutive, se couvre de ridicule ! Au chocolat.

seb yaourt.jpg

Le PDG de Breizh, Mister Roulette, commet un imper et manque sa manoeuvre en n'allant pas au fond des choses ni du virage alors qu'un minimum de reflexion lui aurait permis...

RouletteBreizh.jpg

Devant, Vittel, Kikinen et Boutsein se sont rejoints. Quelques mètres derrière, Schymu et Alonsi viennent d'oublier Bourais à l'entame du deuxième tour.

Au fond, Montegro perd un moteur, c'est la débacle des grands soirs...

Plus que quelques jours avant la plage ! Brouillon perd du poids et de la carrosserie contre une Ferrero dans le premier virage.

bikininico roulet.jpg

Boutsein, qui porte haut les couleurs discrètement jaune fluo des Belgioume, est trahi par sa cinquième qui toussote et le laisse tomber à l'entrée du virage du lac. Par contre, Toto retrouve sa Windows Vista et rejoint les premiers !

Mais Windows Vista, ca beugue... et il se retrouve planté devant Ferradura. Contrôle alt supp...

toto.jpg

Les GradBêtes reprennent du poil de la boule et passent une Breuzh. Champomy ! Elles finissent même en tromblon et passent une Ferrero. Pépito !!

seb dé.jpg

Vittel fraise la gueule de ses adversaires et mène toujours à 2 virages du but !! Breizh de Nice... surfe sur le succès !

Chez Bonnini, on stresse, les 2 voitures sont bien placées mais elles trajectent comme des haricots...

vilo tronche.jpg

Chez Belgium, c'est leur fin. Des haricots, des espoirs, des voitures : Montegro achève Boutsein ! Antisocial, Wiwin truste la première ligne du prochain GP !

Wiwin lunettes N&B.jpg

C'est enfin la dernière ligne droite pour les leaders. Ayant prié, Kikinen redémarre mieux et dépasse Vittel et Schymou à quelques encablages du drapeau à Adamo !

kikinen victoire.jpg

Le podium est donc composé de la famille Scala récemment agrandie et d'un Vittel qui aura pourtant mené presque tout le long...

La plus belle oeuvre de Bonnini, à n'en point douter...

Alessio jour 3 - guépard position.jpg

Pour la suite, Alonsi paye le prix de la chance de son équipier en se faisant passer à l'aspi par Jean-Claude Bourais toujours jeune.

Derrière, c'est finalement Biquette qui amasse un p'tit paquet de points non négligeable après une course anonyme. Car, revenu de nulle part, c'est bien Kikinen qui le rejoint en tête du championnat pilotes. La dernière course sera hot !

  1. Kiki de nain
  2. J'y mouds
  3. Vittel Castrol
  4. Bourais Bourératatam
  5. Alonssio
  6. Blanquette
  7. Brise Colo
  8. Montenegro
  9. Delipton Yellow
  10. Brouillon de poule
  11. Boutsein ail et fines herbes
  12. Vente Dar Porrespondance

Aux pilotes, Biquette tient bon, Montegro craque sous une pression sans faux col, mais Kikinen surgit pour le final ! Et derrière c'est archi sérré... mathématiquement, on peut être titré jusqu'à Bourais actuellement 7ème !

  1. Biquette                   27
  2. Kikinen                    27
  3. Montegro                 21
  4. Alonsi                      20
  5. Boutsein                  19
  6. Bricolo                    19
  7. Bourais                    18
  8. Van Des Poules         16
  9. Schymu                    14
  10. Demilton                  13
  11. Sunna                      10
  12. Vittel                         9
  13. Brouillon                    8
  14. Dos Pas Tres              8
  15. Clak                          5

Pour les écuries, Lucky Carpet mène depuis des lustres mais devra garder un oeil sur les Bonnini... Et c'est chaud derrière !

  1. Lucky Carpet Colorz       50
  2. Bonnini Bozzolo              47
  3. Belgium One Point          35
  4. Grad Bull                       34
  5. Ferrero                          33
  6. Strozzek                        18
  7. Breizh Racing                 17

 

 

 

 

 

 

 

 

10/06/2009

A LA DEMANDE GENERALE DE PAULINE...

Pauline, dit Paupau, Paupôl, Paulinette, Loopine ou Pouline pour les zintimes devrait rejoindre fièrement ce bordel sans nom qu'est notre championnat de formule dé.

Apprenant la nouvelle, Vettel a tenu a exprimer son opinion à ce sujet :

 

vettel.jpg

 

 

Pauline, Silvio te parlera sans doute de l'article 43, page 1, qui stipule que le premier grand prix d'une nouvelle recrue doit se jouer obligatoirement nue pour cette dernière et de préfèrence allongée sur le ventre.

ne le croit surtout pas ! il ment ! cet article est en fait en page 2 du règlement.

 

 

21/03/2009

GP AFRIQUE DU SUD 09

couille.jpg

GP du fric du sud, qui a l'ami ? - En exterieur : A l'Apparement Café - Paris.

Rendez-vous à 20h30.

La première arrivée dans le paddock est une surprise :

 

DSC03414.JPG

 

Maud est venue soutenir Bonnini qui végète en fond de classement cette saison avec  pourtant un palmarès digne des plus grands : Un titre de plus que la légendaire Strozzek qui ne vit que sur le souvenir de ses 2 titres préhistoriques...

DSC03411.JPG

20h15 : Poulos della Vega, dans sa Fiat Gravat Gordini de fonction, passe devant les stands après 15 minutes de recherche de parking en espérant trouver bientôt.

20h30 : On s'installe à table. Pour l'instant, seuls 2 joueurs sont présents. Ca sent labsentéisme parfumé à la looze...

Déboulent finalement un Belge auréolé des dessous de bras et de son leadership, un breton doré au lait comme un palet St Michel de la Mère Boularde,

 

DSC03420.JPG

 

 

un rital dont on rit olé, un Kunz d'on ne sait-z'où sans Maquinetoche, sans Aîebouc, sans stands, sans couronne apparente,sans victoire, sans panache, sans prestige, sans chemise, sans pantalon, ce soaaaâaaar nous irons danser...

 

DSC03413.JPG

Puis, le bô Toto fait son entrée, à moitié en costar, après un p'tit tour de scotaire, avec déjà de la Vodka dans les mains. La vieille frime à 2 balles !

 

DSC03412.JPG

 

Tout ce monde là est déjà bien en retard. Mais c'est sans compter sur Poulos qui arrive dès 21h après avoir garé sa misérable merde ancestrale dont les jours sont comptarebourrés à environ 15 kilomètres en bordure de périphérique.

 

DSC03416.JPG

L'arrivée tardive et Ines Perrier du Poulos a tout retourné le Dam qui jubile déjà sur une reconquête des championnats.

DSC03419.JPG

La course pourrait commencer mais non, la patron de la Taverne nous intime l'ordre de manger avant de jouer " T'iras jouer quand t'auras fini ton assiette !"

 

DSC03418.JPG

 

Vu le physique de la serveuse, le Hot Strappazzon ne se fait pas prier mais en profite pour rappeler qu'il est tellement amoureux qui'il ne regarde plus les gonzesses, tout en ne finissant pas sa phrase et en restant scotché sur le diffuseur arrière carrément réglementaire de cette agréable personne.

DSC03510.JPG

Admirative des Lucky Carpet, secrètement amoureuse de la finesse de Silvio, pas insensible aux Ferrero ...

DSC03450.JPG

soumise aux Bonnini, pâmée devant les Breizh, trouvant malgré tout un certain charme à BaBull, toujours physiquement attirée par les grands blonds d'1,80m au physique exotique, Pôline Renault vient assister à sa seconde course consécutive (Pour Strozzek : deux qui se suivent), ce qui devrait vraisemblablement la rendre capable de donner des conseils de trajectoire à Kony ou Dam...

Confirmant le succès du Championnship auprès des fans de compétition, Raph complète les tribunes et la commande de bières, en tant que président, trésorier, comptable et unique membre du Leuquicarpète Colorz World and Vaucluse fancleube.

DSC03431.JPG

8 joueurs, 3 fans, les 11 personnes présentes se casent difficilement autour de la table de 8 convives cons et vides.

DSC03425.JPG

22h22, on a fini les tomates séchées, le Saint Nectaire, la sauce au pesto, le tarama et les rillettes, on s'essuie la bouche, Silvio se gratte un testicule, le fait subtilement remarquer à la serveuse que nous nommerons Josiane pour faciliter le traffic, émet un rot suscitant l'admiration de Pôpo et déclare que c'est parti !

DSC03423.JPG

La mise en grille fait encore plus de bruit que la table de 15 pauvres étudiants étrangers venus gentiment fêter la Saint Gandhi dans le même recoin de bar que nous...  Toutes ces nuisances sonores ayant enfin raison des 2 pétasses venus malheureusement lire un livre au milieu de tous ces blaireaux et prenant la fuite en remarquant "Mais y'avait pas autant de bruit quand on est arrivées..."

  1. Brouillon
  2. Biquette
  3. Montegro
  4. Sunna
  5. Demilton
  6. Schymu
  7. Bourais
  8. Kikinen
  9. Alonsi
  10. Dos Pas Tres
  11. Bricolo
  12. Van Des Poules
  13. Boutsein
  14. Vittel

Absents de la dernière course, Souillon et Minittel encadrent la grille.

DSC03432.JPG

Absolut-ment tout le monde est en tendres, même si Silvio fait discrètement remarquer à haute voix que d'habitude il est bien dur au moment où la serveuse que nous nommerons Jocelyne nous ramène de l'eau flatte.

Car, il fait déjà environ 27° dans l'air sur la piste...

Au départ, rien de spécial... On n'échappe pas au bouchon du premier virage mais tout se déroule dans la plus grande caravanerie, les carrosseries restent sagement accrochées à leurs châssis, les ailerons aileronnent, les pneus pneutent...

C'est au troisième virage (Bahoui, pas étage) que ca se décante : Montegro prend les devants, tout seul.

DSC03439.JPG

Heureux GradBull car Demilton se place bien également dans le peloton de chasse !

Après un pari, Roubais est l'auteur du premier accrochement sur la personne de l'innoçieux Alonsi.

DSC03441.JPG

2 virages plus loin les GradBoules à facettes sont en tête ! C'est la fête au stand !

Derrière, un gros peloton glouton s'aglutine : Alonsi, Bourais, Brouillon, Schymu et Boutsein sont bien décidés à lécher les Babull !

Dans le groupe d'encore après, comme dit Gerard Holtz au Tour de France, Kikinen fait l'interieur à Bricolo en lui massacrant avec amour le ponton droit...

art_large_428625.jpg

Régulières, les GradBull dépassent d'une case chaque coloriage de virage et entament avec applicateur leur capital pneus malgré la crise actuelle. Mais elles s'en tamponnent.

DSC03459.JPG

Comme à l'accoutumée, en utilisant la même technique que tout le reste des pilotes, Schymu est le seul à parvenir à passer la ligne droite de Hill d'un seul coup alors que les autres se sont pétées les dents à le faire en deux fois !

Mais non sans dégat puisqu'il s'échoue à pleine vitesse contre Demilton, les 2 perdent des morceaux gros comme le serveur baraqué mais en rose que nous appellerons Helmut.

DSC03457.JPG

Au fond, Vittel s'ennuie,  profond dément. Ca va pas fort !

Chaud comme la fraise, Demilton sort de 3 cases pour ramarrer son leader champion en pitre.

Kikinen le Kikiller concontinue son péperiple et mumutile de nouveau Schymu qui meurt pour propester !

DSC03461.JPG

C'est le premier abandon, la chaleur sur la piste a encore grimpé, certains pilotes déjà jettent les tongs !

Le dernier virage, Wesbank, est jonché de détritus et ressemble à une décharge à ciel ouvert, les pilotes doivent trajecter n'importe comment pour passer cet éceuil sans paumer de noisettes.

GradBull a la baraccobama, tout lui sourit, yes He can !

357g.gif

Derrière, bel exploit de Bourais qui était sorti volontairement très fort de Wesbank, et qui arrive du coup à rattrapper les chasseurs de victoire, Biquette, Sunna et Demilton (celui-ci se faisant déplafonner par la Skrozett) ! Comme quoi tout ce qu'on dit sur lui est infondu.

Toujours dans Wesbank le virage maudit, Boursin le leader du classement abandonne sur dérapage alors qu'il aurait pu éviter les débris qui ont eu raison de sa course, et peut être de ses ambitions !

 Montegro, paisible aux stands. Biquette force sur son moteur pour ne pas perdre le rythme. Par contre Demilton et Bourais lachent prise.

Chez Bonini, ça marche pas comme selon les plans du patrons...

 

Vitel n'est plus esseulé, il en a déjà repris 2, il est bouillant !

Alonsi nous fume un moteur en vu des stands . les Bonini font tout (un peu) et n'importe quoi (beaucoup).

la citrouille de france essaye d'egayer la queue du peloton en alignant Kikinen, Vitel et DPT.

 

Dans le peloton de chasse, la confiance revient chez Lucky Carpet qui se placent 2 et 3 prêtes à fondre.

On a chaud. il faisait une chaleur étouffante à manquer de panache. SKunz.

Seule en tête, Montegro têtaqueute !Sunna rentre dans Wesbank d'un coup ! ça s'excite !!!

les suiveurs reviennent et dans l'euphorie Bouée se tire une balle dans la tête du pneu et abandonne.

A 2 virages du but, Sunna passe Montegro !

Et biquette , après 100 ans de reflexion, les passe tous 2 !

Kikinen réussit une belle 6ème pour améliorer son ordinaire...

les 3 leaders sont aux couilles à couilles.(demilton a remplacé montegro)

 

pendant ce temps au fond, VDP se croûte sur une tenue de route.

Montegro et Alonzi revenu du diable Flaubert se trouent et ne viennent même pas troubler les 3 premiers.

 arrivée :

  1. sunna                10
  2. biquette               8
  3. demilton              6
  4. montegro             5
  5. alonsi                  4
  6. kikinen                3
  7. brouillon              2
  8. vittel                   1
  9. bricolo
  10. dos pas tres
  11. van des poules
  12. bourais
  13. boutsein
  14. shymu

championnat pilote :

  1. biquette               24
  2. montegro             20
  3. boutsein               19
  4. bricolo                 17
  5. kikinen                17
  6. van des poulpes   16
  7. alonsi                  16
  8. bourais                13
  9. demilton              13
  10. sunna                  10
  11. brouillon                8
  12. dos pas tres           8
  13. shymu                   6
  14. clak                       5
  15. vitel                       3

 

championnat constructeur :

  1. lucky carpet         42
  2. belgium one p      35
  3. gratboule             33
  4. bonini bozzolo      33
  5. ferrero                23
  6. strozzek              18
  7. breizh                 11

 

 

 

19/03/2009

GP MALAISIE 2009

GP de M-Alesi à Sepang

malaisie.jpg

 

20h Massy - Ramenez vos pailles, concours de la plus longue !

 

Grande première pour cette course, l'univers si masculin des gland-prix va s'adoucir grâce à l'adjonction d'une damoiselle, Mâme Pôline, qui va réaliser l'exploit de se farcir la course dans son intégralité malgré les différents débats philosphiques, délicats et spirituels qui vont émailler la compétition...

DSC_0899.JPG

 

 

21h30 -> départ !

 

1-    Sunna (D)

2-    Alonsi

3-    Kikinen

4-    Biquette

5-    Bricolo

6-    Montegro

7-    Demilton

8-    Schymu

9-    Boutsein

10- VDP

11- Bourais

12- DPT

 

 

Le départ est donné ! En ces temps de crise, c'est toujours ça d'économisé...

 

Destins opposés chez Gradbull : faux départ de Montegro et super départ pour Demilton. De plus, Montegro perdra quelques éléments périodiques dans la ligne droite !

DSC_0881.JPG

 

Toute la rue se monde dans le premier virage, résultat : le premier virage est déjà obstrué par les beaux ninis, sunna, bricoleux et une chèvre…Mais tous s’en sortent, sauf Biquette, qui appuie trop sur l’accélérateur avec son gant aviateur et pète une soupape.

 

Un commentaire serbe émane du public : ‘lourd et trop de boutons !’. Nous n’avons à ce jour toujours pas pu déterminer si Seb en était la cible ou son appareil…

 

Alonsi, surmotivé, sort énormément du 2d virage. Il prend la tête, mais perd ses pieds, euh ses pneus, dans la grande tradition alésiesque du ‘à fond, à fond !’

alesi gravier.jpg

 

 

Tandis que Bricoco et Summa semblent apprécier particulièrement ce virage, ils y restent plantés, laissant filer Briquette et les bonninis.

 

On attend DPT qui, malgré ses soucis d’incontinence remonte bien.

DSC_0882.JPG

 

C’est aussi le cas de Montegro qui s’extrait de sa dernière place par une aspiration des familles !

 

Bourré voit triple devant lui et est odieusement gêné par les Belgium, Ferrero et Strozzek, qui l’empêchent de passer 5e.

 

Dam Einstein, lui, essaie de retrouver à quelle course de la saison on est en disant : ‘l’addition de tous les points du championnat par le nombre de points gagnés au total par course, ça fait 3…On en est à la 4e course…’ (sic)  Les experts s’interrogent si il a pris en compte le cours des marées dans son calcul….

DSC_0868.JPG

 

Passé en tête entre temps, Biquette ose une dangereuse 5e, ce qui a le mérite d’achever son moteur agonisant : abandon ! Quelle déception ! Il le clamse haut et fort !! Le videur du championnat se fait virer de la course…

Comme ca, au moins, il peut s'occuper décemment de ses invités et arreter de leur piquer tous leurs points !

DSC_0862.JPG

 

Derrière, Sounna s’accroche !

 

Les 2 Bozzolos sont suivies par un essaim de 6 bagnoles…Ca sent le miel !

 

1e victime de ce groupe, Bout sein qui se frotte le bout…de l’aileron et en perd un morceau sur Ferrero, qui reste solide comme un rocher !

Intervention d’un expert es palmarès : ‘Erwin, tu préfères t’auto accrocher ou accrocher Toto ?’ Nous n’avons sans doute pas un palmarès assez fourni pour comprendre cette intervention….

 

Bricolo, après mûre réflexion, ose la 5e qui a tué Biquette…Bizarrement ça passe…Il a vraiment l'art du placement !

DSC_0865.JPG

 

Abandon de Montegro qui s’accroche aux Ferrero piquantes et urticantes….

 

Devant, Kikinnen loupe un virage facile pendant qu’Alonsi se fait rattraper par boutsein. C’est la débozzolade !

DSC_0861.JPG

 

‘Monsieur ! Hors de ma vulve !’ Tout ce que dit Toto est parole de vigile…

 

Devant, la jonction est faite entre les 2 bonninis et VDP.

Silvio, parti avec un réservoir plein à ras bord de rhum, essaie de faire l’ice-tea aux autres concurrents pour les dépasser. Cela les laisse de glace…

 

Alonsi, en bisbille avec ses pneus, assure un poil trop et perd le fil…puis refait la même au virage suivant ! Il se fait passer par tout le monde.

DPT, voulant fondre sur lui, flingue ses pneus mais se rapproche.

 

Sunna, rattrapé par une Ferrero, s’accroche et abandonne !

Avec l’éclairage grotesque, les spectateurs confondent les Ferrero et les Bronzolos…

DSC_0869.JPG

 

Aux stands, le duel Boutsein-Kikinnen se déroule dans le meilleur esprit puisque c’est le belge lui-même qui indique au rival un emplacement de stand idéal qu’il allait manquer…Ce qui, en toute impartialité de votre commentateur, est la preuve irréfutable de la grande classe des Belgiums !

DSC_0864.JPG

 

Dans les stands, Bricolo rejoint les 2 leaders suite à une belle fin de 1er tour.

Suite aux bons conseils des Scala, DPT se précipite sur la dernière épingle et fusille ses freins, ses pneus et mordille son moteur ! Beau programme ! Ca lui apprendra à essayer de faire comme les grands !!

 

A l’opposé, VDP a faim et se goinfre la dernière ligne droite d’une seule bouchée miraculeuse !

 

DPT rattrape Bricolo pour la bataille des pots de yom. En ne passant pas aux stands, VDP confirme son appétit : il en veut une part aussi ! C’est serré !

 

Alonsi est avant-dernier…Il était 3e 3 virages plus tôt : une vraie descente aux ovaires !

 

On se fait chier, Kony s’est servi un verre d’eau…

DSC_0876.JPG

 

Wiwinchester, le tireur d’élite des plaines du Hainaut, est totop et prend le meilleur sur Kikinnen au milieu du dernier tour !

 

Au fond, Demilton passe bourrais dans un débordement…de joie…

 

Pour le podium, VDP bourrine le pauvre Sunna, qui se soulage d’un aileron pour l’occaz...

 

Derrière, c’est Bricolo qui pète un plomb et vendange le double dernier virage. Ca va pas l’aider pour la dernière moitié de tour… On dirait qu'il conduit les yeux fermés !!?

DSC_0897.JPG

 

Wiwin est en état de grâce et file vers le damier sans forcer !

 

Kikinen prend les mêmes tics qu’Alonsi et s’arrête devant tous les virages pour analyser la meilleure trajectoire.

 

Bourais, fou dans sa tête et dans son casque, passe sur 3 débris consécutifs et s’en sort sans problème, à part des suspensions un peu floues...

DSC_0877.JPG

 

Alonsi et Schymu se sculptent l’un l’autre au milieu de Dpt et Bourais qui s’en sortent 5 et soft.

 

Kikinnen, en perte de repères, se fait rattraper par VDP et bricolo.

Idem pour Alonsi qui se loupe encore.

Puis Kikinnen se re-loupe. Et aide Bricolo à lui prendre l’aspi pour rentrer dans l’avant-dernier virage…c’est la crise chez Bonini.

 

Première victoire de Wiwin à sa 2e saison !! Boutsein remporte la course !

DSC_0891.JPG

 

Déjà rassasié, il assurerait bien un podium avec VDP mais sa boîte le lâche à l’abord de la dernière épingle !! Il passe sur des yeux…Néanmoins, Bricolo est tellement au bout de son auto qu’il ne peut s’ébattre, et ne peut donc pas empêcher le 1er doublé Belge !!

DSC_0889.JPG

 

Dam cherche le dédé de 5. Ce qui lui vaut ce commentaire de Toto ‘non, mais Dam, personne ne roule qu’en 3e vitesse !’

 

DPT déboule en 6 et s’immisce entre les 2 boninis qui paressent en 4e dans la dernière épingle.

DSC_0896.JPG

 

Demilton, seul, au fond, abandonne quand même (un suicide ?)

 

Ze classement du gipi :

1-    Boutsein

2-    Van des poules

3-    Bricolo

4-    Dos pas tres

5-    Alonsi

6-    Kikinen

7-    Bourais

8-    Schymu

9-    Demilton

10- Sunna

11- Montegro

12- Biquette

13- Brouillon

14- Vittel

 

 

 

Ze classement du championship  paîlottes :

 

1- Boutsein               19

2- Bricolo                  17

3- Biquette                16

    Vend des Poules            16

5- Montegro              15

6- Kikinen                 14

7- Bourais                 13

8- Alonsi                   12

9- Dos pas tres         8

10-Demilton             7

11-Brouillon             6

     Schymu               6

13-Clak                     5

14-Vittel                     2

15-Sunna                 0

 

 

Ze championship constructors :

1- Belgium    35

2- Lucky        34

3- Bonnini     26

4- Ferrero      23

5- Gradbull    22

6-Breizh         8

6- Strozzek    8

13/03/2009

NOUVEAU LIEU EXCEPTIONNEL !

L'APPAREMMENT CAFE

 

apparemment café 1.jpg

Mes amis, pour redynamiser cette saison que les Belges semblent vouloir saborder, d'abord en la menant outrageusement, mais aussi en ne faisant pas leur métier de reporter, je vous informe de l'arrivée d'un événement attendu depuis des lustres par les ténors de la discipline :

La première course officielle en exterieur !

En les murs de l'Apparemment Café !

Une ambiance chaleureuse, du bon manger, des bières de qualité, de l'alcool pour oublier vos grossières fautes de pilotage (Attention aux abus tout de même !), des spectateurs à séduire, des spectatrices à émerveiller et plus si F1-nités.

Ca va booster !

Nous avons une belle tablée reservée pour le 20 Mars à 20h30 !

Attention, l'endroit n'est pas aisément garable pour les automobiles, arrivez en avance !!

18, rue des Coutures St-Gervais dans le IIIème arrondissement.

http://www.linternaute.com/restaurant/restaurant/5724/app...

apparemment café 2.jpg

03/01/2009

Grand Prix de Chépuwou 09

5/12, Issy les Moulineaux, rdv à 20h pour le « home grand prix » des Belgium !

Précision importante quant à l’horaire, vu que l’organisateur gradbulesque de cette manche commence à se demander, chez lui, vers 20h si il ne devrait pas bientôt partir pour être à l’heure au départ… Du coup, après avoir fini les chips, il enfourche fièrement son scooter pour se rendre au circuit...

gros sur scooter.jpg

Eh oui, c’était bien 20h, et pas 20h30…Donc, quelques zézitations plus tard, le premier coup de dé a lieu à 21h !

La grille de départ est la suivante :

1-Brouillon

2-Chi mou

3-VDP

4-Bourré

5-½ lton

6-Bout d’sein

7-Montégore

8-Kiki nem

9-Biquette

10-Allons-y

11-Bricoleu

12-Contrex

Tous les pilotes partent en tendre, l’homme dur (strozzek pour ne pas le citer), étant retenu pour cause humanitaire…

Ca commence par Boulet qui part comme un bourrais de canon, tandis que Brouillon se contente du minimum syndical, le plus petit score à chaque tir, ce qui lui permet de passer de la pole à la 8e place à la 1e épingle.

3 pelotons se forment, on voit Schymu et VDP convoler en justes noces, la patrouille du Portugal entreprendre des activités maçonesques afin de construire un double mur de Berlin, et les autres à la suite…

Bricolo, voyant cet essaim de voitures (elles sont 7), ne s’y pique pas et préfère assurer sa dernière place !

A l’opposé, VDP, dans sa colocaterie se sent pousser du zèle : il est seul devant, il a décroché Schymu ! Une Belgium en tête à domicile !! C’est du délire dans les gradins, une fois ! Il a fait le plein de super pendant cent plombes !

essence belgium.jpg

Gradbull, qui a pris des cours par correspondance de maçonnerie (grosse part du budget de l’année, eh oui ça coûte cher d’envoyer des parpaings en colissimo..), se place savamment pour empêcher les plus rapides de doubler. Et croyez-moi, c'est pas de la tarte : On se croirait chez Auchan un week-end d’avant Noël !

embouteillage.jpg

Schymu se frite à la Belgique mais s’y casse une dent ! Ca lui apprendra à essayer de s’opposer à un doublé des belgiums !

Montegro se voit décerner la raclure d’or pour vendange de trajectoire afin de gêner le peloton. Le jury apprécie !

Derrière c’est le drame, Alonsi prend la dernière place dispo dans le 2d virage, ce qui oblige biquette à freiner en pleine ligne droite…Ce qui fait dire à l’expérience quasi millénaire de toto : ‘pour une fois, il vaut mieux être devant !’

Normalement, ça passait pour Alonsi mais c’est l’abandon : perte de contrôle sur des débris… Il semble qu'il ait la tête ailleurs, on susurre en interne qu'il ne pense qu'aux longues heures passées à l'usine Bozzolo avec la nouvelle aérodynamicienne Moldave Zvetlana Ramdechskaïa.

lamborghini gros seins.jpg

Vittel, mort de honte, abandonne lui aussi sur les débris laissés par Schymu !

Chez Ferrero, c’est la honte ! Fait rare, erreur de trajectoire, alors que la voiture est déjà mal en point…On rentre dans le tire-bouchon à l’aspi en montant sur les freins alors que ça passait tout droit tout bêtement !! Mais que fait la police ??

Tandis que derrière, Bricolo, pourtant dernier, s’amuse à perdre une rangée de 5 cylindres…Ce qui donne lieu à un échange verbal de toute beauté entre Dam et Toto : « c’est le premier qui meurt 2! », suivi d’une réplique cinglante de Toto : « non, le premier qu’est mort avant est mort avant ! » Le public en perd son latin, les frites tombent du paquet, c’est l’hystérie dans le public ! On ne comprend plus rien ! Mais que fait Léon Zitrone ?

Profitant de la confusion en fin de peloton, Kikinen s’invite dans la bataille pour le podium en osant une 6e pour débouler dans le tire-bouchon : ça passe à la perfection !!

C’est la panique chez les Belgium : Bourrais réussi lui aussi la même manœuvre et vient se placer juste devant ! Les Belgium se font ramarrer ! Tout ca, parce que ce bâtard de Milou a traversé devant la voiture de ses maîtres !

milou trace de pneu.jpg

Biquette, lui, reprend du poil de la tête en osant une 4e étouffante …

Vol au-dessus d’un nid de toutous….

Ce qui inspire une pensée toute philosophique à Nico R. ‘je m’en souviens comme si c’était fait !’

Demilton, lui, joue à se placer de la manière la plus pourrie possible pour ses poursuivants et finit par oublier d’être efficace : il se loupe dans l’enchaînement final !

Glavio nous confie que Kony peine à jouer, ce dont tout le monde s’était bien entendu déjà aperçu depuis des années… la faute à des reglages en général inadaptés.

moto très haut guidon.jpg

C’est enfin la fin du 1er tour, il est 22h45…

5 pilotes se tiennent pour la victoire…heu, non…Schymu gagne, les autres peuvent pas…

Kikinnen fait une 6e poilue comme une portugaise, ce qui empêche Bourré de filer !

Les belgiums passent du jaune au vert, du doublé potentiel à 2 et 5…

Dans les stands, Montegro, champion du monde des salopards, bouchonne Biquette ! Celui-ci, n’attendant pas que son plat soit froid, mange sa vengeance en repartant des stands : il bouchonne Montegro !

Devant, Schymu se déconcentre, laissant un espoir à Bourais et Kikinnen dont le sourire croit sous les casques…Mais ils n’en profitent guère et les regrets coulent à flot sous les tear-off…

Kony progresse lentement mais peut-être…Personne ne passe la ligne droite du castor. Manifestement, les voitures commencent à penne-rigate….

Devant, ‘Bourré, qui qui m’aime ?’, le duo de choc, revient escorter J’suis mou pour le soutenir.

VDP glissouille sur dédé bri mais rattrape le travers avec maestrio !

Démilton prend VDP comme exemple et s’en sort avec les mêmes horreurs !

« Pour jouer intelligemment, t’es pas obligé de regarder les autres ! » Dam

Pour assurer la victoire, kiki mène passe la 6 et arrive environ 3 milliards d’années lumières trop loin dans le tire-bouchon ! Le bouchon n’est pas poussé encore assez loin, il explose son moteur !! Zéro pour Bonono Bozili ! Pourtant, les reglages aérodynamiques avaient été poussé très loin...

camping car de l'espace Bonnini.jpg

Rebondissement en tête : VDP s’insère entre Bourais et Schymu, c’est l’invité surprise de dernière minute ! La foule est en délice ! Issy les Moulineaux se transforme en chaudron !

La bataille fait rage : VDP rentre bourré, euh, dans bourais, et fait voler les ailerons !!

Biquette mange de la danette et explose une bielette : y-a-t’il causalité ?

Toujours est-il qu’il rentre à la perfection dans le tire-bouchon…Mais c’est trop beau pour être vrai : son moteur explose sa 2e moitié de soupapes et c’est l’abandon !

Devant, Schymu lâche l’affaire ! Après avoir mené toute la course, il laisse filer VDP et Bourais à 2 virages de l’arrivée !!

Les moteurs vont parler : tout va se jouer à l’accélération ! C'est un duel Omerique (Celui des Simpson, pas le Grec...) entre les 2 meilleures machine du plateau (de fromages).

duel quad tondeuse.jpg

Mais Bourais est au top et ce n’est pas encore aujourd’hui que wiwin gagnera…

Miracle : Demilton survit malgré une 5e aussi dangereuse qu’inutile ! Et bout’sein complète le podium !

Le classement final :

Bourais

VDP

Boutsein

Schymu

Demilton

Montegro

Brouillon

Bricolo

Biquette

Kikinen

Vittel

Alonsi

Le championnat conducteurs :

Biquette 16

Montegro 15

Bourais 11

3- Bricolo 11

3- Kikinen 11

Boutsein 9

VDP 8

7- Alonsi 8

Demilton 7

Brouillon 6

Schymu 5

Vittel 2

Le championnat constructeurs :

1- Lucky Carpet 32

2- Gradbull 22

3- Bonnini 19

4- Belgium 17

5- Ferrero 16

6- Breizh 8

7- Strozzek 3

14/12/2008

Autodébdo

auto-debdo20082009.jpg