Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2017

GP d'AUTRICHE 2017

30.06.17 - Zeltweg-la-fôret

 

media_xl_416252.jpg

 

Cette dernière course de l'année va permettre de voir si Matthias confirme sa main-mise sur le Championnat suite au titre des Matra à la course précédente : Bobottas arrive avec la bagatelle de 10 points d'avance, autant dire qu'il faudrait vraiment qu'il y mette du sien pour louper la couronne. Mais on a déjà vu tellement de choses arriver dans l'Histoire de ce championnat...

Avant même le départ de la course, une surprise se prépare... Le vieux GianLuigi Bonnini annonce qu'il met la clé sous la porte, terrassé par tant d'années passées sur tous les circuits du monde, il n'aspire maintenant qu'à profiter de la fortune colossale amassée à la sueur de son casque ! Place aux jeûn, annonce cet obèse, repu de 11 titres en autant d'années !

GIan luigi Bonnini.jpg

Maintenant qu'il a passé la main, qu'il s'est fait déposséder par le vif Jackson Storm, il peut partir sans qu'on ne le regrette trop, la descendance est assurée.

 

Pour cette dernière course, les Barjottes et les Luquiquarpettes n'ont pu se déplacer. C'est dommage parce qu'il fait... variable, ce qui ne manque jamais de piquant.

 

21h30, la grille se met en place.

21h32, on se lance dans les hot-dogs.

22h, miam, slurp, on y va ?

 

Le grillon de départ :

 

  1. Brouillon
  2. Schumi
  3. Vittel
  4. Alonsi
  5. Dribble
  6. Kikinen
  7. Bobottas
  8. Heymansell

 

Les Matos sont en dur-dur. Les autres doivent du coup sûrement être en tendres.

 

Chez Bonnini, on commence déjà à ranger les affaires, les mécanos jouent à Puissance 4 et hippogloutons, c'est le dernier jour de classe !!!

hippo gloutons.jpg

 

Du coup, hyper concentrés et focalisés à mort, les pilotes se trouent direct : Au premier virage, Alonsi sort et Kikinen l'emplafonne pour faire un bon verre de jus d'orange histoire de se réveiller.

splash_girl.png

 

A l'épingle, les deux orange glissouillent sur des débris de clopes... et la loi Evin bordel !!!

clopes.jpg

 

 

Chez East-Eric, le jeune Paul, Tim-manadjeur, a cette phrase hommage à sa mère, suite au bon début de courses des Marlbaré : "On a fait l'aspirateur ?"

aspi-rough-4-eps.jpg

 

Dans le 3ème virage, Kimi passe enfin Alonsi après avoir été collés l'un à l'autre pendant les deux lignes droites. Et Alonsi le redouble au suivant... Y'a pas de consignes d'équipe !! Le premier arrivé sera le premier à la retraite !!

 

Bobottas, sûrement occupé à penser au faire-part annonçant son premier titre sort de l'épingle Glosser d'environ une galaxie et demie ! Et s'en sort miraculeusement avec un simple tête-à-queue méga chounax !

galaxie.jpg

 

 

23h, il pleut. Et ça c'est la merde.

pluie.jpg

 

Dribble, qui jouait à la baballe en tête, foire son aile de pigeon et abandonne lamentablement la tronche dans le caniveau. Première victime de la colère du ciel !

f1cecfe1ebca6707faf252e90746ff71--football-vintage-retro-football.jpg

 

Maladroit sous la pluie, Kimi loupe son rendez-vous avec Jochen Rindt, tandis qu'Alonsi s'y place à la perfection. Heymansell n'en demandait pas tant pour revenir sur mon Finnois vert.

jochen-rindt-wore-his-heuer-better-than-you-do-1476934459879.jpg

 

Alonsi décide de passer un peu de temps au stand pour consulter Google Météo. Grand bien lui fasse, le temps repasse au variable. Alonsi n'osant imaginer terminer sa carrière en durs, il repart en tendres, faut quand même pas déconner !

 

Kimi, lui, ne s'arrête pas... et pète son moteur au premier virage. Bon bah merci Monsieur l'unique triple Champion de l'Histoire, rentrez bien, faut y'aller maintenant, vous génez là...

 Ce faisant, il assure le double titre au Racing Matra. Une grande joie !

 

Alonsi fait tout ce qu'il peut pour finir sa carrière sur un podium, mais c'est trop juste, il est temps que ça cesse !

Et puis bah, ça cesse.

mire-235814.jpg

 

 

Merci les Copains pour tous ces bons moments ! J'ai adoré !

 

 

  1. Schumi
  2. Vittel
  3. Brouillon
  4. Alonsi
  5. Heymansell
  6. Bobottas
  7. Kikinen
  8. Dribble

 

 

Championnat Pilotes :

  1. Bobottas               43
  2. Vittel                   38
  3. Alonsi                  33
  4. Dribble                31
  5. Schumi                29
  6. Kikinen                29
  7. Heymansell          28
  8. Brouillon              28
  9. Clak                     23
  10. FanDJO                16
  11. Bourais                11
  12. Rosebud               3

 

Championnat Ecuries

  1. Matra Racing            71
  2. Breizh                      66
  3. Bonnini Bozzolo        62
  4. East F1                    60
  5. Lucky Carpet           34
  6. Barjots                    19

 

 

 

 

 

Commentaires

Bravo Matthias, merci les gars ! Prenez soin de ce jeu. On a bien rigolé !
Bonnini Bozzolo per sempre.

Écrit par : Vilo last but not least | 04/09/2017

Et bah kilucru, ma dernière victoire aura été le GP de Malaisie en janvier 2017. Pas étonnant pour un fan de Jean Malaisie...

Écrit par : Vilo My last | 06/09/2017

Écrire un commentaire