Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2017

GP de Sochi 2017

Sotchville-la-forêt, quelque part dans la pampa russe - nuit du 31 mars au 1er avril 2017 (c'est pas des blagues !)

 

russian pit babe.jpg

 

Pour la 6è manche du championne chips, les East Force Ouane

IMG_20170401_012934.jpg

 

recevaient dans leur humble demeure :

 - les Breizh, bien chauds, comme d'habitude

IMG_20170401_012940.jpg

 - les Lucky pas encore Carpette, mais quand même bien contents d'être présents :

IMG_20170401_012854.jpg

 - les italiens Bonnini mais également Bozzolo, touours aussi vivaces :

BB.jpg

 - et le Racing Matra 91 qui a déjà hâte d'être à la 3è mi-temps :

 

Matt grimace.png

 

Ces vaillants gaillards sont donc très impatients de découvrir sur quel circuit ils vont courir ce soir.

Et leur hôte leur offre la magnifique surprise dénommée ... SOCHI et son fameux rond-point olympique :

rond-point-sotchi.jpg

 

Après un temps de réflexion de l'ordre de la demi-seconde d'inattention, la grille de départ est constituée :

 

1) Bourais - Pneus pluie

2) Brouillon - Pneus pluie

3) Clak - Pneus pluie

4) Heyansell - Pneus pluie

5) Schumy - Pneus pluie

6) Dribble - Pneus pluie

7) Alonsi - Pneus pluie

8) Vittel - Pneus pluie

9) Bobottas - Pneus pluie

10) Kikinen - Pneus pluie

 

Dam prend donc avec conviction le dé noir pour la météo et, ô miracle, la pluie ininterrompue viendra donc jouer les trouble-fêtes pour la première fois de la saison !

Un aperçu de la piste à ce moment avant même que le départ ne soit donné :

inondation.jpg

 

Une fois passé ce choc émotionnel négatif intense, il est temps de laisser la parole à chaque directeur d'écurie, qu'il nous livre ses impressions à (très très) froid.

 

 

Racing Matra : 91 - Les autres : 0

  

Bon, c'est sûr que la pluie a été un facteur déterminant que nous avons plutôt bien géré. Il a fallu adapter notre stratégie en fonction et disons le franchement : on s'est bien démerdé ! Faut dire que le bureau d'études Matra est idéalement situé :

bureau matra.jpg

Mais on a eu un peu peur quand ils nous ont proposé les modèles aquatiques au dernier moment :

Hors bord.jpg

inondation locomotion.jpg

Sur les qualifs, Heymansell fait une bonne grille (4è) tandis que Bobottas doit composer avec le règlement (9è). Mais c'est le jeu et la rançon du succès, donc on ne va pas se plaindre.

Le départ est plus ou moins tranquille pour nos 2 pilotes : Heymansell lutte aux avants-postes tandis que Bobottas, cerné par les Bonnini, accroche les 2 oranges et se prend les pieds dans le tapis avant même le 1er virage !

cerné par les BB.jpg

 

La suite est moins reposante pour Heymansell qui perd un ponton en voulant refaire la carrosserie de Dribble dans le 2è virage. Notre pilote franco-britannique se fait ensuite toucher par Kikinen le chacal (qui a fait une sacrée remontée !) entre le 2è et le 3è virage.

accrochage sandwich.jpg

Serrage de fesses à fond pour le reste du GP !

dragées fuca.jpg

 

Mais bon, en bon couillu moustachu, Heymansell rachète sa 4è place initiale dans le 4è virage. Il laisse ensuite Alonsi et Bourais se crasher mutuellement dans le 6è virage : ça ne mange pas de pain, ça fait toujours de la place et 1 point gagné facilement !

double accrochage.jpg

 

Pendant ce temps, à Vera Cruz ...

Bobottas se traîne lamentablement en fond de peloton et tape la discute tranquilou avec les 2 Breizh qui se tiennent bien sagement ce soir (pour une fois !)

pepouze ds siège baquet.jpg

 

Mais revenons à la tête de la course : Heymansell enquille une très bonne 5è pour entrer pile-poil dans le 8è virage, dit "la chicane de la mort qui tue surtout quand il pleut à Sochi". Il s'en grille une petite ainsi que Clak par la même occasion pour célébrer son petit coup de chatte.

T1-V8 - HEYMANSELL.jpg

 

Malheureusement, il déchante très vite car il part en tête-à-queue à la sortie de cette chicane, particulièrement traîtresse, surtout sous la pluie !

tête à queue.jpg

 

De son côté, Bobottas a pluôt pas mal géré et même s'il est toujours dans le fond de la course, il remonte petit à petit. Un harponnage de la part de Brouillon dans l'avant-dernier virage le rassure quant à la fourberie jusque-là sommeillante des bretons du paddock, mais lui donne quelques inquiétudes sur la solidité de son chassis !

T1 - V9-10 - HEYM BOBO.jpg

harponnage 2.jpg

 

Arrive donc le très attendu moment fatidique des stands et ses sempiternelles questions existentielles : devons-nous arrêter nos pilotes ? Un seul ? Changer les pneus ? Faire un arrêt long? Reprendre une bière ? Reproposer du camembert à Dam ? Sortir le brownie de son emballage ?

Bref, le "think tank" du Racing a pris sa décision : nos 2 pilotes s'arrêteront bien aux stands pour viser un arrêt court, c'est ambitieux !

Et là, Mesdames et Mesdames, tout spectateur averti assiste à un spectacle grandiose : ça marche ! Le dieu Chounax est un peu avec nous ce soir ! Car Heymansell repart 4è et Bobottas 6è en bloquant Brouillon par la même occasion (t'avais qu'à pas me toucher : une carrosserie contre du temps perdu, deal ?)

coup de pute.jpg

 

T2 - STANDS-V1 HEYM BOBO.jpg

 

Heymansell ressort donc AFLB (A Fond Les Ballons) des stands, rentre dans le 1er virage d'une 5è vitesse bien dosée et se place idéalement pour le 2è virage : sus aux 3 premiers malfaisants ! L'enchaînement du rond-point se poursuit bien : un placement aux petits oignons dans le troisième virage pour enquiller le 4è comme sur des roul... 

BANG !

C'était quoi ce bruit ?

Ben, le bruit que fait la collision d'un tank agressif (à savoir Vittel) qui vient s'essuyer le flanc gauche sur notre bien aimé moustachu !

breizh tank agressif.jpg

Heymansell part dans le décor suite à cette agression caractérisée : la team envisage de porter plainte à l'encontre de l'écurie bretonne, jusque-là plutôt sage (chassez le naturel ...) ! Non mais, on ne ruine pas les espoirs de tout un peuple par une attitude parfaitement déplacée, qu'est-ce que ça veut dire, ça hein ?

 

Pendant ce temps, Clak et Schumy se tirent une bourre pas possible pour la première place tant convoitée : ça castagne sec à tous les virages !

T2 - V3 - LC EF1.jpg

T2 - V7-V8 6 LC EF1.jpg

T2 - V8 - LC EF1.jpg

bagarre.jpg

 

Suite à l'abandon d'Heymansell, tous les espoirs du RM 91 reposent donc sur les épaules de Bobottas qui est malheureusement tombé dans un piège fallacieux tendu par les facétieux Dribble et Vittel entre les 5è et 6è virages.

T2 - V5 BOBO.jpg

Mais rusé comme un renard, agile comme un serpent et sévèrement burné comme un Nanard, il se tire de ce guêpier de fort belle manière en grillant ces 2 marioles dans le 7è virage ! Héhéhé ...

T2 - V7 BOBO.jpg

Cette belle manoeuvre lui donne des ailes et il rattrape Clak et Schumy dans la chicane de la mort !

T2 - V8 BOBO.jpg

Voyant débouler le finno-fidjien dans leurs rétros, ces messieurs commencent à faire dans leurs combis.

rétro menace.jpg

D'abord Clak qui tête-à-queute à la sortie de l'avant-dernier virage.

T2 - V9 BOBO.jpg

 

Puis Schumy, au dernier virage !

T2 - V10 EF1 TAQ BOBO.jpg

 

L'occasion est trop belle pour Bobottas qui grille la politesse de ses concurrents directs et s'adjuge de fort belle manière la victoire sous la pluie de Sochi !!!!!

 

raccourci aquatique.jpg

T2 BOBO P1.jpg

 

classe !.jpg

 

 

Bonnini Bozzolo : Le naufrage...

 

Chez les oranges, ce GP a été catastrophique. Déjà, on n'en voulait pas de la flotte, c'était juste pour faire plaisir à Matthias...

sochi-rain.jpg

 

On n'y voit que dalle, on peut rien faire, ni accélerer, ni freiner correctement...

314544-photography-monochrome-Formula_1-rain-race_tracks.jpg

 

Tout le monde roule sur des œufs et les bagnoles sont en état déplorable au bout de 3 virages.

infiltration-eau-habitacle(1).jpg

 

Heureusement, cet ersatz de course n'a pas duré, Kimi et Jeannot ont conduit comme des burnes et les abandons n'ont pas tardé...

120427_z73h4_botte-eau-pluie_sn635.jpg

 

Je n'ai même pas su comment la course avait fini ! Je dormais quand les autres ont franchi la ligne...

 

 

 

ARRIVEE

1) Bobottas                 10

2) Clak                         8

3) Dribble                     6

4) Schumy                   5

5) Vittel                        4 (sortie de virage)

6) Heymansell               3 (accrochage)

7) Brouillon                   2 (tenue de route)

8) Alonsi                       1 (accrochage)

9) Bourais                     0 (accrochage)

10) Kikinen                   0 (accrochage)

 

 

 

CLASSEMENT PILOTES

1) Bobottas                 36

2) Alonsi                     28

3) Kikinen                   27

4) Dribble                    25

5) Vittel                      24

6) Clak                        22

7) Heymansell             22

8) Brouillon                 19

9) Schumy                  19

10) Fan des JO              6

11) Bourais                   3

12) Kékette Rosebud     3

 

 

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS

1) Racing Matra 91      58

2) Bonnini Bozzolo       55

3) East Force 1            44

4) Breizh                     43

5) Lucky Carpet           25

6) Barjots                      9

Commentaires

Salut les gars !

Désolé pour ce résumé aussi pourri, mais j'ai paumé ma feuille de GP avec toutes les infos dessus ...

Si qqn a au moins les classements après la course, qu'on se retrouve pas comme des galériens après ma 2è victoire consécutive (à domicile cette fois) ! loooooooooool

Écrit par : Matt ... à l'arrache ! | 25/05/2017

Punaise, t'as une bonne bouille sur la photo d'album mon Matthias !!!!

Merci pour ce résumé en dentelle ! :-D

Écrit par : Vilo de passage à Sotchi | 28/05/2017

Résumé de merde posé...

Écrit par : Vilo Rainman | 29/05/2017

Ah oui, pour les photos ... comment dire ...
Disons que je suis allé les piocher dans un vieux dossier d'une soirée où j'étais un peu fatigué !

On va tenter ce soir de recoller les morceaux de ce GP arrosé avec nos vaillants concurrents, mais j'ai qqs doutes ...

Écrit par : Matt galère | 16/06/2017

Bon ben les z'amis, j'ai retrouvé mon résumé de Sotchi !
Il était bien rangé et attendait sagement dans sa boîte de jeu !

Vous pouvez donc lire et vous extasiez sur la performance du Racing et de Bobottas en particulier !

Écrit par : Matt le boulet | 18/06/2017

Ma foi, quelques photos de haute qualité et d'un intérêt artistique undéniable, bravo les Matraciens qui, on le sait, sont sous la pluie comme des grenouilles dans l'eau !

Écrit par : Vilo gueurnouilles | 18/06/2017

Eh oui : premier GP sous la pluie et on a pu constater que Bobottas est bien le fils spirituel du Dieu Ayrton : imbattable sous la pluie (et bien chattard aussi) !

Sinon, ce GP nous fait beaucoup de bien, tant aux pilotes qu'aux constructeurs et fait très très très mal aux oranges (pelées), tant aux pilotes qu'aux constructeurs !

Clairement, Bobottas est champion grâce à ce GP !

Écrit par : Matt - Senna est en lui | 19/06/2017

Oui, bah ça va, je te répète que j'étais pour toi cette annéen un peu comme Porsche au Mans qu'avait des ticheurtes "Toyota uber Alles"... :-D
Sinon, j'aurais jamais dit oui à la météo, mes caisses sont pas étanches !

Écrit par : Vilo Matthias uber alles | 20/06/2017

Ah ben si tu veux des concept cars étanches, notre bureau d'études a quelques idées pas piquées des hannetons (comme tu as pu le constater avec ces merveilleuses photos parsemant ce résumé) !

Écrit par : Matt propose | 20/06/2017

Les commentaires sont fermés.