Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2017

GP de Nürburgring 2017

Athis-Nürburg-Mons-Ring (mot compte triple !) - 17 mars 2017

 

german grid-girls.jpg

 

Après 2 mois de pause (forcée pour cause de calendriers surchargés) qui ont fait du bien à toutes les écuries, la première moitié du championnat étant passée, le 5è GP pointe le bout de son nez dans le début de redoux qui fleure bon le printemps !

 

Ont répondu présent à la pelle :

 - les tapis chanceux, qui jouent à Dam-icile 

IMG_20170318_002618.jpg

 - les Bonnini Bozzolo pour qui l'hiver a été fatigant :

IMG_20170318_003533.jpg

 - les Breizh qui marchent sur des charbons ardents :

IMG_20170318_003540.jpg

 

 - et les Racing Matra 91, qui arborent des couleurs bientôt collector :

IMG_20170318_003555.jpg

 

Mais trèfle de plaisanterie, la bibine de départ est la suivante :

1) Bourais - Tendres

2) Clak - Tendres

3) Brouillon - Tendres

4) Vittel - Tendres

5) Kikinen - Tendres

6) Alonsi - Tendres

7) Bobottas - Tendres

8) Heymansell - Tendres

IMG_20170317_214105.jpg

Fait rare, donc notable, chaque écurie occupe une ligne sur la grille : si cela réjouit les Lucky, les Matra auraient espéré mieux !

 

A présent, chers lecteurs, nous allons laisser la parole (ou plutôt, le clavier) à chaque patron d'écurie pour une immersion au plus proche de la réalité vécue par chaque pilote.

 

 

Racing Matra vous parle

Dès le départ, on ne se facilite pas la tâche, nos 2 pilotes partant du fond de grille : Bobottas 7è et Heymansell 8è.

Le départ est calme et Heymansell en profite pour placer une petite accélération à l'entrée du premier virage

IMG_20170317_215845.jpg

 

 

Il gratte 2 places et contrôle son dérapage sur les débris placés malencontreusement sur sa route.

Dérapage contrôlé.jpg

Bobottas trace sa route mais plante lamentablement son entrée dans le 2è virage avec un vieux 7 au dé de 4è : la soirée s'annonce longue ...

Suite au sandwichage (sans conséquence) de Brouillon par 2 carpettes,

IMG_20170317_220902.jpg

breizh sandwiché.jpg

les 2 flèches bleu ciel et noires rentrent en 5è dans l'épingle : placement pas trop mal pour Heymansell, plus délicat pour Bobottas.

IMG_20170317_222024.jpg

Bobottas sort donc de l'épingle à la vitesse d'un escargot neurasthénique : il a tout le temps de préparer son entrée dans le 5è virage suite à la looooooongue ligne droite qu'il avale à fond de ... 4è !

Oulala, c'est fou ce que ça va vite !

ennui mortel.jpg

Heymansell est un peu plus nerveux et arrive à sortir en 5è du 6è virage : il dépose Alonsi grâce à si vitesse de pointe légendaire !

La chicane est très bien gérée par le franco-britannique qui peut se targuer d'avoir su conserver son bolide assez propre : en vieux renard, il ne s'arrête donc pas aux stands et tente le 2è tour en pneus tendres fusillés !

Il est virtuellement podiumisable après cette manoeuvre !

 

Bobottas n'est pas un aussi bon gestionnaire : non seulement sa caisse roule bientôt sur les jantes, mais en plus il n'est que 6è devant les 2 Bonnini Bozzolo !

Un sérieux recadrage (débordement) est effectué à la mi-temps :

épave aux stands.jpg

Fidèle à la réputation couillue des Matra qui commence à se dessiner, il chausse un train de pneus durs et s'en retourne sur l'asphalte allemand le couteau entre les dents !

Mode vénère.jpg

Et là, mesdames et mesdames, le drame du 3è virage intervient, autant pour Bobottas qu'Heymansell. Ces 2 bourrins véloces pilotes attaquent ce virage un peu trop fort : d'abord Heymansell, qui dit adieu au reste de ses pneus, puis Bobottas qui dit merci à ses ingénieurs des stands pour sa gomme fraîche mais dure !

Un peu déboussolé, Heymansell se place comme une burne à l'entrée de l'épingle et en sort à 2 à l'heure : cette erreur lui coûte le podium.

erreur-homer-simpson.gif

 

Bobottas entre comme une fleur dans l'épingle après un bon coup de pouce du dieu Chounax en 4è ... mais se fait bloquer par 2 hyènes que nous nommerons pas ici (mais appartenant à 2 écuries différentes, l'une blanche, l'autre verte).

hyène.jpg

Suite à sa bourde, Heymansell se fait griller le podium par Alonsi dans le 6è virage. Il opte alors pour un stratégie risquée

stratégie risquée.jpg

Mais il était écrit que le dieu Chounax n'avait d'oreilles que pour un des 2 pilotes Matra ce soir : Heymansell se vautre donc lourdement la gueule dans les pâquerettes germaniques ==> 8è et dernier sur abandon ...

 

Retour à Bobottas qui se fait fort de doubler dans le 5è virage les 2 chacals auteurs du susdit coup de Trafalgar. Le Finno-fidjien enquille ensuite une grosse 5è qui lui permet de préparer un peu plus sereinement la chicane à suivre. La marge laissée par cette manoeuvre lui permet de finir plus fort pour passer la ligne d'arriver et gagner ... une nouvelle médaille en chocolat !

 

Debriefing du coach d'après-match

On s'est compliqué la vie dès le départ du GP. On a vu de bonnes choses mais de grossières erreurs aussi. Les gars ont du potentiel et du caractère, mais il reste encore beaucoup de travail pour mettre en place le projet de jeu fixé en début de saison. Félicitons nos adversaires du soir, en particulier les LC qui n'ont pas tremblé de bout en bout ainsi que les Bonnini qui finissent fort après avoir végété pendant les 2/3 du GP. On est encore en phase d'apprentissage et "à m'ment donné", le travail finira bien par payer.

 

 

CHEZ BONNINI BOZZOLO :

 

Grosse baston Bonnini / Matra dans le premier virage, les 2 autres écuries s'étant enfui devant... nous laissant dans notre deuxième division.

Résultat de recherche d'images pour "ligue 2 orange bleu"

 

Un peu plus loin, d'un commun accord, Kikinen et Bobottas créent la troisième division...

Résultat de recherche d'images pour "foot 3eme division"

 

A l'épingle, Vittel fraise. Quoi ? Vittel freine ? ah mais on s'en fout alors.

Résultat de recherche d'images pour "vittel fraise" 

 

Toujours fâché avec les médias, Alonsi loupe la RTL Kurve. On est 5 et 8, c'est pas fameux !

 

22h45, arrivée d'un concurrent bien sympathique puisqu'il ne joue pas ! Les Barjot sont plutôt en mode Brigitte ce soir.

BB.jpg

 

Alonsi loupe encore un virage, le Veedol S. Et Kikinen aussi, ça chie !

 

Sans espoir, Kikinen décide de ne pas s'arrêter aux stands pour. Pourquoi déjà ?? Ah oui, pimenter sa course. Il y arrive hyper bien, vu qu'il crâme tous ses nouveaux pneus dans le premier virage.

 

piment.jpg

Ce soir, on vise officiellement les 3 points. Non pas de la victoire mais de l'heureux vaincu se félicitant qu'aucune cinquième écurie n'ait pu se déplacer...

Dernier et avant-dernier à l'entame du second tour, on ne fera pas pire !

 

Epingle Dunlop, le déclic, enfin !

le declic.jpg

 

Alonsi réussit une jolie manoeuvre, quasi miraculeuse : Il rentre en 5ème dans la dernière place dispo. Et continue sur sa belle lancée, dans la bit-kurve, il prend place sur le podium et opusse Heymansell à l'abandon, jolie remontada !!

la remontada.jpg

 

Kikinen n'est pas en reste et il double enfin quelqu'un et tente l'unique 6ème de toute la course ! Mais il se loupe quand même, quand ça veupasse à Veupa.

 

Alonsi termine tranquillou sur le podium tout content de lui, tandis que Kimi se réveille en cerceau, prend l'aspi de Vittel dans la dernière ligne droite et passe Bourais à 20cm de la ligne !!

1971-Monza-arrivee.jpg

 

Tout juste, trop content !

 

 

 

 

ARRIVEE

1) Clak                  10

2) Brouillon             8

3) Alonsi                 6

4) Bobottas             5

5) Kikinen               4

6) Bourais               3

7) Vittel                  2

8) Heymansell         1 - Sortie de virage

 

CLASSEMENT PILOTES

1) Kikinen                   27

2) Alonsi                     27

3) Bobottas                 26

4) Vittel                      20

5) Heymansell             19

6) Dribble                    19

7) Brouillon                 17

8) Clak                        14

9) Schumi                   14

10) Fan Des JO             6

11) Bourais                   3

12) Kékette Rosebud     3

 

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS

1) Bonnini Bozzolo          54

2) Racing Matra 91         45

3) Breizh                        37

4) East Force 1               33

5) Lucky Carpet              17

6) Barjots                        9