Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2016

GP des USA - Atlanta

4 novembre 2016 - Nervecity the Forest - 20h30

Miss Road Atlanta.jpg

Après une annulation moins de 24h avant le départ prévu fin octobre, la troupe réagit promptement et réussit à se réunir tout juste une semaine plus tard... Pas mal !!!

 

Les Lucky Carpet et les Barjots ne sont pas de la partie malheureusement, ce qui ne laisse que 8 voitures en découdre sur la piste.

Vintage-Coke-USA-Plastique-Dé-à-coudre-dé.jpg

 

East Force One nous accueille en n'ayant jamais autant mérité ce patronyme, puisque il revient tout juste du Japon, et qu'on ne peut pas faire beaucoup plus à l'Est que cet archipel, sous peine de passer à l'ouest... où justement la course va avoir lieu. Enfin quand il aura fini de dire origamisuzukisashimihonda avec le team manager du Racing Matra, qui aime lui aussi beaucoup japiner à propos de la KitKat de course...

Schulz KitKat.jpg

Paul Dannenhoffer.jpg

 

Les joyeux drilles de départ :

 

grille.jpg

  1. Brouillon
  2. Bobottas
  3. Heymansell
  4. Dribble
  5. Schumi
  6. Alonsi
  7. Vittel
  8. Kikinen

 

Mais laissons la parole à chaque écurie, pour nous narrer ces deux tours d'Atlanta :

 

Bonnini Bozzolo :

 

Punaise, quelle belle soirée pour les oranges ! Les Pannini Bozzolo se sont goinfrées !

panini + orange.jpg

 

Pourtant, la grille augurait rien de bien terrible, Alonsi 6ème et Kikinen 8ème et dernier... Même si on sait que la légende de Kikinen prétend que c'est sa position préférée pour gagner les courses !

 

Alonsi a pourtant été aidé dès le départ par le calage de Schumy, avalé en un dixième de seconde !

Faut dire que ses concurrents sont des petits farceurs :

farce calage au départ.jpg

Ensuite, chez Breizh de Nice, on poursuit le boulot en massacrant Heymansell dès le deuxième virage, il est casssssssssééééé ! C'est bien la preuve que sa victoire de la première course était rien que du cul...

Breizh de Nice.jpg

 

Dans les stands, on rend hommage au dernier voyage des Far East : Hibiki Time ! Harmonie japonaise, Pur malt ou pur meuf, meilleur à 17 ans comme on dit chez Silmarils...

HIBIKI.jpg

whisky meufs.jpg

Kikinen, en verve, passe Alonsi dans le 3ème virage, nous sommes 4è et 5è. Jusqu'ici Kikinen s'en sort mieux et passe  là où Alonsi se vautre et se fait en plus agresser par Vittel...

alonsi vittel.jpg

 

Kikinen est gêné par ses misérables concurrents en attaquant la ligne droite mais il se venge par une double aspi au B&B Brouillon & Bottas qui lui permet de prendre la deuxième place : l'Oracle avait raison !!!!

Matrix oracle.jpg

 

 Il est en pleine confiance et sort les testicules XXL pour rentrer dans le pénultième virage malgré cette Martha qui gène...

 

Vilo testicules.jpg

Tandis que Jeannot nous sort une 6ème d'oenologie pour rattrapper Kimi ! Tout le monde se regroupe et nous sommes 2ème et 3ème !!!!

2et 3.jpg

 

Alonsi trompe la mort et reste en 4 dans ce virage, ce qui lui permet de s'arroger la deuxième place rien qu'à lui tout seul dans le dernier virage. Y'a plus que Dribble à aller tacler dans les stands !

Alonsi stand.jpg

 

Alonsi, plein de sève pour un vieux, démarre le second tour par une 5ème un peu inutile et bien trop longue, il rend quasiment instantanément tous les beaux pneus qu'il vient de récupérer...

pneus.jpg

 

Et Kimi, quelques instants plus tard, fait la même... Copieur !!! Sauf qu'en plus, il loupe quand même l'entrée dans le 3ème virage...

 

Heureusement, le reste du tour d'Alonsi se déroule comme dans un rêve, même s'il tire un peu sur la corde en osant la 6ème dans l'avant-dernier virage, ce qui lui octroie toute la ligne droite d'avance. Ca fleure bon le champagne...

mouton.jpg

 

Kikinen a plus de mal, il loupe à peu près tout ce qu'il tente... il rêvait de seconde place mais voit venir une 6ème à la place...

 

Alonsi, toujours prêt à déflorer une statistique, se dit qu'il serait bien le premier pilote à remporter une course en roue libre et tente de faire exploser son moteur à fond de 5 dans le dernier tournant. Mais la mécanique Italienne est robuste !

Et il remporte la course à 0h36 et à fond à fond de 6 !!!

vilo vainqueur.jpg

 

Ca faisait 7 courses que ça n'était pas arrivé pour une Bonnini, et 12 et plus d'un an pour Alonsi qui pourra désormais dire "Une victoire par saison sauf en 2016..."

 

Tandi que Kikinen surnage parmi les abandons de fin de course (Dont l'habituel East mieux placée...) et décroche une belle 4ème place. 

abandion schulz.jpg

 

A noter que les 4 premiers de la course sont partis dans les 4 derniers de la grille. Etonnant, non ?

desproges.jpg

 

Les Boulimi-Bozzolo se payent déjà une belle avance au championnat, mais qui donc les arretera-t'il ?

8379949-Dr-le-de-monstre-orange-avec-tentacules-illustration-Banque-d'images.jpg

 

 Racing Matra 91

 

La saison ayant plutôt pas mal commencé pour les rugbymen motorisés, ce second GP américain a servi de test pour les nouveaux venus du paddock. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on a appris ce soir-là ! On a vraiment bien appris ... la modestie, l'humilité et la déchatte au dé noir !

 

Revenons donc sur ce match GP et analysons la course des rookies.

 

La météo étant radieuse et les qualifs s'étant plutôt bien passées (Bobottas 2è, Heymansell 3è), le patron de l'écurie bleu ciel et noir applique pourtant une stratégie assez conservatrice en chaussant des tendres sur ses 2 pilotes.

IMG_7044.JPG

Bon départ des 2 flèches bleu ciel qui grillent toutes les deux Brouillon (pourtant parti en tendres lui aussi) en sortie du premier virage, Heymansell prenant même la tête de la course !

Cela dit, Bobottas, en s'intercalant entre le fougueux breton et son pote d'écurie arrache un bout d'aileron à l'autre racingman !

IMG_7041.JPG

La classique croisée entre les centres a quelque peu foiré !

IMG_7038.JPG

Malgré cet incident, les 2 racing matra 91 mènent la course :

IMG_7042.JPG

Ce qui ravit leur entraîneur directeur d'écurie :

IMG_7046.JPG

La joie des racingmen est pourtant de courte durée car en sortie de 2è virage, Heymansell (qui n'avait déjà plus de pneus à force de pilonner la ligne adverse) est de nouveau touché par le revanchard Brouillon ... qui coule littéralement le franco-britannique qui n'aura couru que 20 minutes dans ce GP !

Forcément, ça picote :

accrochage qui picote.jpg

Et ça ne plaît pas au coach :

IMG_7047.JPG

Mais la vengeance étant un plat qui se mange bien glacé, ne doutons pas que les ciel et blanc et noir ne vont certainement pas laisser couler cet affront outrecuidant !

 

La colère et la déception plus ou moins passées, Bobottas continue donc seul pour les racingmen et reprend la tête de la course dans V3 d'une aspiration rusée sur le terroriste breizhois sus-cité :

IMG_7052.JPG

Pourtant pas trop mal placé pour entrer dans V4, il foire sa 5è et se retrouve 3è derrière Dribble qui a retrouvé la pédale de droite et Brouillon avec qui il n'a pas fini d'en découdre (quitte à se faire recoudre) :

IMG_7055.JPG

Le finno-fidjien résiste tant bien que mal au retour de ses poursuivants en usant de placements embêtants pour ses adversaires, comme on peut le voir sur cet instantané pris au passage du pénultième virage :

IMG_7059.JPG

Le passage de ce 5è virage est le témoin d'une petite joie côté Racing car entré 5è, la flèche bleu ciel en ressort second derrière Dribble qui a commencé à distancer ses poursuivants.

Mais surtout parce que, bien qu'il foire l'entrée du dernier virage, Bobottas aspire une Bonnini et se rabat violemment devant Brouillon qui avait déjà pris un pète auparavant. Ce contact rugueux est fatal au buveur de cidre qui se voit éjecté comme un malpropre de la piste : le fameux tank breton est vaincu !

tank game over.jpg

maldonado seal of approval.png

Ce qui ravit bien entendu Nico :

IMG_7060.JPG

1 partout, la balle au centre !

Non mais !

 

Suite à cet incident, le coach se permet même de chambrer le directeur d'East Force 1 suite à la grosse déchatte de Schumi qui, en plus de végéter en fond de course, foire improbablement son entrée dans le dernier virage.

IMG_7070.JPG

C'est pas bien méchant et en toute zenitude, Stef le prend avec une philosophie toute relative en répondant un gros "TG" que nous n'écrirons pas en entier par égard aux yeux les plus prudes qui viendraient à lire ce blog.

IMG_7064.JPG

Mais revenons à notre racingman préféré.

Ecoutant religieusement les consignes du coach à la mi-temps, il chausse les durs aux stands et passe en mode guerrier pour le deuxième tour.

mode guerrier.jpg

ça va chier dans le ventilo.png

Reparti 5è des stands, ils applique les consignes du coach à la lettre : il sort comme un bourrin de V2, se pose dans V3 comme une fleur et prépare son entrée dans V4 ... qu'il foire lamentablement !

"P... de dé violet de mes 2 !!!" entend-il à la radio, ce qui le surprend car, comme le grand Albert, il ne pensait pas que les dieux du Formule Dé jouaient justement au dé ... (il faudra lui expliquer un jour qu'il se trompe lourdement à ce sujet, d'ailleurs ...)

einstein.jpg

Ce bref ralentissement de tempo ne l'empêche pas d'enquiller une 6è couillue dans la ligne droite opposée pour entrer très fort dans V5 et en laissant des traces d'huile au passage.

belle paire.jpg

Et maintenant, gros serrage de fesses car tout autre résultat qu'un 7 à ce p... de dé vert, comme dirait l'autre, l'élimine impitoyablement ! Et devinez quoi ? Un 7 au dé le fait juste "tête-à-queuter" et non alimenter la rubrique nécro du Championne Chips !

IMG_7080.JPG

(Notons au passage l'écoeurement du directeur d'EF1 qui se demande si la déchatte va changer de camp un jour ...

Cela dit, l'écurie ciel et blanc et noir a eu son lot d'emmerdes ce soir côté lancer de dés, donc ça compense ...)

 

Bon, 5è et dernier des survivants au final, c'est pas la joie non plus du côté du preste finno-fidjien. Il a quand même passé la ligne pour la première fois cette saison ... maigre consolation.

 

Bilan : le leader d'avant ce GP abandonne au bout de 20 min de course et son coéquipier ne fait pas mieux que 5è : l'euphorie du GP inaugural a été bien douchée ce soir ! Y a du boulot si les racingmen veulent passer l'hiver au chaud !

 

 

Allah rivé :

  1. Alonsi               10 pts
  2. Vittel                  8
  3. Schumy              6
  4. Kikinen               5
  5. Bobottas             4
  6. Dribble                3 (Sortie de virage)
  7. Brouillon             2 (Accrochage)
  8. Heymansell         1 (Accrochage)

 

Championnat Pilotes :

  1. Alonsi                     15 pts
  2. Vittel                      14
  3. Kikinen                   13
  4. Heymansell             11
  5. Schumy                  6
  6. Bobottas                 6
  7. FanDJO                   4
  8. Dribble                    3
  9. Rosebud                  3
  10. Brouillon                 2
  11. Clak                        1
  12. Bourais                   0

 

 Championnat Ecuries :

  1. Bonnini Bozzolo                28 pts
  2. Matra Racing                    17
  3. Breizh                              16
  4. East Force One                 9
  5. Barjot                               7
  6. Lucky Carpet                    1

 

 

 

Commentaires

Hello les boyz !

Ayé, j'ai fait mes douars !
C'était pas trop la grosse rigolade ce GP : les rookies apprennent dans le dur !

Va falloir se retrousser les manches et pousser fort en mêlée si on veut faire autre chose que de la figuration cette saison !

Écrit par : Matt écrit | 16/11/2016

Ouarf !!! Le Maldonado approval m'a fait rigoler au beau milieu de l'open space qu'était en pleine digestion silencioeuse... :-D Bravo !

Écrit par : Vilo rit | 16/11/2016

Oui, quand je l'ai trouvé celui-là, j'étais plié en 2 aussi !
Je pense qu'on va pouvoir le réutiliser une paire (de couilles) de fois cette saison !

Écrit par : Matt s'amuse | 17/11/2016

Hello les boyz !

Je suis chaud patate pr la 100è du FDé !
Ca va déménager sévère !

@+!

Écrit par : Matt prêt pour la 100è | 13/12/2016

Les commentaires sont fermés.