Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2016

GP de Silverstone 2016

Gp de silverstone

f1-british-gp-2015-grid-girls.jpg


L'arrivée chez les Barjots se fait en ordre dispersée, mais tous ceux qui devaient venir sont venus et comme le dit le grand philosophe Jean-philippe Smeth, "Si on n'avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart."



Bref, après s'être sustenté de quelques pizzas et breuvages forts bienvenus,le cérémonial du choix de l'ordre de départ peut commencer avec son habituelle question : " c'est lequel mon stand ? " et la non moins habituelle réponse de matthias...

grid de départ
1) Alonsi (T)
2) Clack (T)
3) Vittel (T)
4) Bourrais (T)
5) FdJo (D)
6) Ballinen (T)
7) Brouillon (T)
8) Kikinen (T)

la grille est en fête, les réglages des voitures peuvent commencer

IMAG0558.jpg


Et la question du jour : Quest-ce qui est plus con que con ?
réponse : se faire doubler par une voiture en dur...


départ 21h36

Départ sans problème de tous les pilotes

Bonnini Bozzolo

Ce soir, l'écurie Bonnini est confiante, elle a réussi à placer un pilote en pôle, et son deuxième pilote parti en dernière place marquera de toutes façon des points à l'issue de secours de cette course.

IMAG0577.jpg

Bon départ de Jean qui entre fièrement en tête de copse corner, il prend la trajectoire longue a magotts curve et se fait doubler par trois concurrents qui en profitent. Il réussi néanmoins à reprendre la tête en sortie de stowe corner, mais se fait tout de suite reprendre par la brigade.

IMAG0553.jpg


Alonsi tente un coup de poker face, en ne s’arrêtant pas dans les stands, il fait un super tirage de dé malheureusement son moteur en carton n'a pas tenu l'accélération et c'est l'abandon sur moteur.
Mais son calvaire ne s’arrête pas la, il continue en roue libre et se fait accrocher par un barjot. Il va falloir l'achever, il n'en fini pas d'agoniser.

IMAG0590.jpg


Kikinen parti en dernière position, ne pouvait que mieux terminer, mais dans la première ligne droite les moustaches de sa voiture viennent renifler l'arrière de Brouillon, la beauté de sa voiture perd un peu de sa superbe.
Il rate ensuite l'entrée du virage, et s'exclame "un frein vaut mieux que 2 tu l'auras!"
Ce petit incident contraint kiki a ralentir, il se fait vite distancer par ses concurrents, mais ne perd pas sa rage.

Il fini par rattraper les autres retardataires à luffield corner. Malheureusement pour lui une deuxième touchette et c'est l'abandon.

IMAG0587.jpg


Lucky Carpet
Bonne grille de départ pour cette valeureuse écurie, elle place ses 2 pilote dans la première moitié du tableau.

IMAG0554.jpg


Clack fait un départ correct et vient titiller dès le premier virage l'auteur de la pole. Il fait également partie des pilotes se faufilant à la corde de magotts curve.
Mais la sortie de virage se passe moins bien que prévu, il se retrouve 5e.
Au second tour il rate l'entrée du virage qu'il avait si bien pris au tour précédent, magotts curve. Il a remboursé sa dette.
Fin de course assez terne de Clack qui termine dernier des pilotes ayant passé la ligne.
Bourrais, réussi à rentrer dans le même tour que clack dans copse curve et passe devant son coéquipier dans magotts curve. Il vire même en tête à l'entrée du 3e virage, se fait brièvement rattraper, mais sort largement devant au virage suivant.
Fin du premier tour en tête, arrivée tout juste dans les stands, mais pas d’arrêt rapide, il veut encore laisser de l'espoir à ses concurrents.
Il se fait d'ailleurs rapidement rattraper au deuxième tour, se fait doubler par une Breizh, mais ne lâche rien. Il profite d'une erreur de Vittel pour reprendre un peu de son retard, et finit par arracher la victoire lors de l'accélération de la dernière ligne droite.

Breizh

Grille de départ assez moyenne pour ce grand prix. L'écurie réussi quand même à placer un pilote en troisième position pour le départ, mzis son second pilote part en fond de grille juste devant kikinen

Vittel tient à briller dans cette course, se maintient au contact des carpettes dans le premier virage et réussi a se placer en tête à l'entrée de magotts curve. Cela ne va durer que le temps des 3 arrets. Il va manquer l'entrée du virage suivant, mais rattrapera une partie de son retard un peu plus tard en faisant 21 en 6e. A l'issue du premier tour, il a gardé sa position du départ et se permet de ne pas rentrer dans les stands, ce qui lui permet de gagner 1 place à l'entrée de copse curve. Il continue sur sa lancée et double Bourrais dans magotts curve. Son avance semble confortable, mais il manque l'entrée du virage suivant d'une case, ce qui ravit ses concurrents. Il se fait rattraper dans le dernier virage, se place second à la sortie du virage, et finit la course 3e.

Barjots
Grille de départ assez décevante pour les blouges, leurs pilotes se sont qualifiés en 5 et 6e positions.


Bon départ de Ballinen qui prends l'ascendant sur son coéquipier. Il réussi à rentrer dans magotts curve juste derrière Alonsi et se retrouve second à l'entrée de stowe corner. Il sort 4e du dernier virage et décide de ne pas s'arrêter aux stands pour ne pas se faire distancer et rentre en troisième position dans le premier virage. La fin de course malchanceuse pour ballinen qui manque à plusieurs reprises son entrée dans les virages.
Fan des JO, en dur fait un départ tendre, et se retrouve rapidement en dernière position. Mais un bon coup de dé le fait rentrer dans magotts curve et lui fait gagner 2 places d'un coup et continue à remonter au classement jusqu'à la seconde place en sortie du dernier virage du premier tour. Fait inhabituel pour Fdjo, il passe aux stands mais est un peu perdu pour retrouver le sien, ce n'est que la 2e fois de la saison qu'il s'y arrête. Il perd 2 places dans l'histoire mais continue en pleine forme, remonte petit à petit. Il arrive en tête dans le dernier virage, mais se fait coiffer au poteau lors de l'accélération vers la ligne d'arrivée. Il finit second.


résultat :

IMAG0611.jpg


1) Bourrais
2) FdJo
3) Vittel
4) Ballinen
5) Brouillon
6) Clack
7) Alonsi
8) Kikinen


championnat pilote :

1) Kiki => 40 pts
2) Brouillon => 38 pts
3) FDJ => 37 pts
4) Ballinen => 30 pts
5) Bourrais => 30 pts
6) Clack => 20 pts
7) Vittel => 23 pts
8) Rosebud => 15 pts
9) Dribble => 14 pts
10) Schumi => 11 pts
11) Alonsi => 12 pts

Championnat constructeur :
1) barjot => 82
2) Breizh => 61
3) Lucky =>53
4) Bonnini Bozzolo => 52
5) East Force 1 => 25

Commentaires

Yo les potos !

Devant le retard de résumés accumulé, je me suis permis de devancer Nico dans sa rédaction en lui réservant cet espace perso pour Silverstone.
J'ai également mis des jolies photos sur le côté droit de votre page.
C'est-y pas beau tout ça ?

Écrit par : Matt se permet | 14/06/2016

Bien joué, j'avais fait pareil, mais j'avais retiré suite au dépôt de résumé de StefDJO.

Vas-y, M'sieur Breizh, à toi de jouer avant que je ne conclue en apôtre d'Oz !

Écrit par : Vilo pothéose | 15/06/2016

Il me semblait bien avoir vu des trous dans les résumés auparavant...
Si ça permet d'être à jour ds les résumés, moi chuis pour!

D'ailleurs, si vous voulez que je dépose le bilan 2015-2016 dès maintenant, y a moyen !

Écrit par : Mattt approuve | 15/06/2016

Youhou ! Ayé !!!
Bien joué le coup des vidéos !

Et résumé style 2017, trop c'est le futur !!

Bon, en ce qui me s'agit, c'était sûrement la course la plus pourrie de la saison. Et pour rappel, je me suis fait flasher en moto en venant. Monde de merde...

Écrit par : Vilo merci Nico ! | 18/09/2016

YEEEEEEEEEEEEESSSSSSSSSSSS !

On l'a ! Silverstone est là ! Et bien là !
Avec tout plein de nouveautés : rédaction format 2017 (va falloir s'habituer !) et inclusion de vidéos, top !

Merci m'sieur Nico, ça valait le coup de patienter !

Écrit par : Matt remercie | 19/09/2016

Les commentaires sont fermés.