Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2016

GP de Shanghai 2016

 

15 avril 2016 à Paris plage

 

Seules 2 écuries ont fait le déplacement à Paris plage dans la demeure du sieur Roulet, breton de son état : les Barjots toujours en force et les Lucky Carpet toujours aussi pimpants !

A noter : le nouveau style design de la table de jeu

table pneu..jpg

Le ton est donné : les pilotes boufferont du riz toute la soirée car c'est sur le circuit de Shanghai que les (d)ébats se joueront.

1290.jpg

Les pilotes se placent sur la grille en admirant la vue

asian pit babe.jpg

1271.jpg

 

  1. Clak – Tendres
  2. Vittel – Tendres
  3. Brouillon – Durs
  4. Fan des JO – Durs
  5. Bourais – Tendres
  6. Ballinen – Tendres

 

21H58 – TOP DEPART !

C'est tranquille dans la rizière : pas de chamailleries dans le peloton.

rizière.jpg

 

Pendant que Vittel grille Clak à l'entrée du premier virage, les Barjots plantent lamentablement leur entrée dans le susdit virage ainsi que le téléphone de Matthias.

1272.jpg

 

Vittel déroule en tête, Bourais fait un minable 11 en 5è et décide de désserrer le frein à main.

En revanche, les moteurs des Barjots sont un peu noyés dans l'humidité chinoise …

1275.jpg

 

Dam est dans le 6-9, mais 9 ça fait 10 (ah ! les fameuses formules des Dam !)

 

Brouillon se croit rentré dans sa Bretagne natale : il part et trouve la moule pour entrer dans le 3è virage comme un gros chattard

1276.jpg

 

Ballinen gère à l'arrière : "abondance d'avance nuit gravement à ta carrière" comme lui disait son grand-père !

1277.jpg

C'est open bar chez Vittel qui en est à sa 2è conso !

 

Stratégie pépère chez les Barjots : ils se croient encore au tour de chauffe !

 

Vittel marche sur l'eau en ce début de GP : freinage à la sortie du 5è virage, mais entrée pile-poil dans le 6è virage pour se poser comme une fleur dans le 7è virage !

Brouillon n'a pas la même délicatesse et rentre fort dans l'épingle du 6è virage.

1279.jpg

 

Bourais a tapé dans le tas de moules : il entre dans le 6è virage à fond de 5è puis vient caresser les côtes de Fan des JO en sortie d'épingle.

1280.jpg

Mais qui est au volant de ce bolide ?

chien dingue au volant.jpg

Ce qui nous permet de sortir la meilleure vanne de la soirée :

bonheur de Dam.jpg

Un point sur le classement de la course à la fin du premier tour :

1) Fort de son avance, Vittel ne s'arrête pas pour recharger en eau minérale, le canaillou !,

2) Clak s'arrête pour recharger sa gomme et repartir aussi sec,

3) Brouillon imite son compère d'écurie et file au nez et à la barbe de ses mécanos,

4) Fan des JO, fidèle à sa très dure stratégie ne passe pas par la case stands, ne touche pas 20000F et va directement dans le 1er virage,

5) Bourais profite de la pause syndicale aux stands pour se faire polir le chinois dans le camion Lucky,

camion lucky.jpg

6) Ballinen, très très peu en forme ce soir, ne s'arrête pas non plus, sinon il y aurait fort à parier qu'il finirait la course demain matin !

1281.jpg

 

Toujours aussi en tête, Vittel déroule (le PQ) mais serre quand même un peu les fesses sans conso pour finir la course.

1282.jpg

Jusque-là, son plan se déroule sans accrocs.

plan sans accroc.jpg

Bourais refait tout le côté gauche de Ballinen à la sortie du 1er virage et se fait la malle après ce vil forfait !

Bouh !

 

Clak enchaîne avec une très forte entrée dans le T2 : son moteur pète le feu !

 

On ne reverra plus Vittel qui met le pilotage automatique

ballade tranquille.jpg

plane dans les nuages.jpg

tandis que Clak et Fan des JO se bastonnent grave pour la 2è place !

1284.jpg

 

Victoire à domicile pour le fringant breton !

1287.jpg

 

ARRIVEE

  1. Vittel – 10 pts
  2. Clak – 8 pts
  3. Fan des JO – 6 pts
  4. Bourais – 5 pts
  5. Brouillon – 4 pts
  6. Ballinen – 3 pts

 

CLASSEMENT PILOTES

  1. Fan des JO – 43 pts
  2. Brouillon – 42 pts
  3. Kikinen – 40 pts
  4. Bourais – 35 pts
  5. Vittel – 33 pts
  6. Ballinen – 33 pts
  7. Clak – 31 pts
  8. Rosebud – 15 pts
  9. Dribble – 14 pts
  10. Alonsi – 12 pts
  11. Schumi – 11 pts

 

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS

  1. Barjots – 91 pts
  2. Breizh – 75 pts
  3. Lucky Carpet – 66 pts
  4. Bonnini Bozzolo – 52 pts
  5. East Force One – 25 pts

Commentaires

Et voilà les z'amis, un résumé tout beau tout chaud !
Manque plus que ceux de Silverstone (avant çui-ci) et d'Austin (après çui-ci) et je pourrai poster le bilan (que j'ai déjà préparé, bandes de moules !)

Écrit par : Matt uploade | 14/06/2016

Rholala, quelle honte cette grille de départ à 6 bagnoles (On se croirait à Indianapoils en 2005) !!! Remboursez !!!

J'suis quasi sûr que c'est écrit noir sur blanc dans les règles : Pas de course à moins de 4 écuries.

J'vous préviens que si jamais je perds le championnat à la fin de saison à cause du nombre de points éhontés que vous avez glanés à ce Petit Prix, ça va barder !!

A la limite, encadrons ce genre de courses en distribuant les points en partant de la fin : 1 point au dernier, 2 à l'avant dernier, puis 3, puis 4, puis 5 et 6 au vainqueur. A la limite !

Écrit par : Vilo scandalisé ! | 15/06/2016

Mouarf !

Dixit le champion en titre depuis qqs jours ...

M'enfin, c'est vrai qu'on a pas prévu le cas dans les règles...
A creuser pour la saison prochaine.

Écrit par : Matt s'interroge | 15/06/2016

Les commentaires sont fermés.