Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2015

BILAN 2014-2015

Voici venu le temps des chiffres et des temps !

 

Et oui mes chers petits enfants, c'est l'heure du bilan !

Alors on y va calmement !

 

1) CLASSEMENT DES PILOTES

 

Classement pilotes.jpg

 

11è : ROSEBUD – 0 pt

La seule participation au GP d'Inde pour le pilote de réserve des Barjots lui permet d'accéder au classement … avec aucun point marqué pour son écurie. Celle-ci lui aurait glissé des consignes afin que son coéquipier finlandais ne finisse pas fanny à Buddh … mais chut !

 

10è : SCHUMY – 16 pts

Pas de confirmation de la belle saison passée de la part du baron jaune : aucune victoire, aucun podium et comme meilleur résultat une 4è place à Sotchi. Ses 4 abandons et 2 absences pèsent lourd dans la balance. Il a prouvé par le passé qu'il pouvait faire mieux, attendons la prochaine saison pour voir s'il rebondira.

 

9è : BOURAIS – 23 pts

Son titre de 2013 semble bien loin maintenant : aucune victoire et une maigre 2è place en Inde. Petite consolation : c'est le recordman des pôles cette saison. Du coup, souvent auteur de débuts de course intéressants (New, Jersey, Monaco, Valence), il n'arrive pas à tenir sa position et abandonne le plus souvent.

 

8è : DRIBBLE – 29 pts

Bilan un poil meilleur qu'en 2014 : une victoire en Inde et deux fois 3è à Saint-Marin et Monaco. Il aurait pu sans doute faire bien mieux si son écurie avait été plus présente.

 

7è : FAN DES JO – 31 pts

Légère déception pour le Barjot cette saison : pas de victoire, une seconde place au GP du New Jersey et deux fois troisième (Russie et Espagne). S'il a manqué le GP d'Inde, il peut se consoler d'être, avec son compère d'écurie, le pilote qui abandonne le moins. Il va falloir rentabiliser la fiabilité mécanique la saison prochaine !

 

6è : BROUILLON – 32 pts

Le breton a alterné le bon (victoire à Sotchi, troisième à Buddh et à Spa, présent à tous les GPs et toujours dans les points) et le moins bon (4 abandons et 4 fois 8è, ce qui ne marque pas beaucoup de points) cette saison. Une inconsistance qui l'empêche de se rapprocher du podium de ce classement.

 

5è : CLAK – 32 pts

Devant Brouillon au nombre de victoires, Jimmy a fait une première moitié de saison plus que correcte (2 victoires à Saint-Marin et en Belgique, 4è en Inde) mais s'est complètement éteint en deuxième partie de championnat (4 abandons successifs sur les 4 derniers GPs). Avec son compatriote Bourais, c'est le pilote qui abandonne le plus souvent. Dommage, dommage …

 

4è : VITTEL – 41 pts

Belle régularité du deuxième breton qui ne carbure pas qu'à l'eau minérale ! Victorieux sur le circuit des 10 ans et deuxième à Monaco, il a toujours fini dans les points en ne faisant pas moins que 7è. Il se fait doubler in extremis par Ballinen lors de la dernière manche du championnat.

 

3è : BALLINEN – 46 pts

Le Barjot finlandais troque sa 2è place habituelle au classement pour la médaille de bronze cette saison. Il paie cher ses résultats calamiteux des deux premiers tiers du championnat (seulement 2è à Portland) mais se rattrape de fort belle façon en marquant plus de la moitié de ses points lors des 3 derniers GPs (3è à New Jersey, puis 2 victoires consécutives sur le Rocher princier et à Valence).

 

2è : ALONSI – 50 pts

Attention ! Marqueur de gros points ! Le champion 2014 s'est adjugé les 2 épreuves américaines du championnat, a fini 2è à Valence et 3è sur le circuit des 10 ans. Son palmarès n'est pas usurpé et il a bien failli signer un deuxième titre consécutif, mais c'était sans compter sur son compère Kikinen …

 

CHAMPION DES PILOTES : KIKINEN – 51 pts

On a retrouvé le fils spirituel de Kéké Roseberg ! Il ne remporte en effet aucune victoire cette saison, mais finit 4 fois deuxième (Saint-Marin, Sotchi, Spa, 10 ans) et une fois 3è à Portland. Malgré sa 9è place à Monaco, c'est un exemple de régularité pour un champion hors normes ! Félicitations à lui !

 

 

2) CLASSEMENT DES CONSTRUCTEURS

  Classement constructeurs.jpg

 

5è : EAST FORCE ONE – 45 pts

L'écurie alsacienne a été plombée par des problèmes d'assiduité (7 participations sur 9 GPs) et mécaniques (7 abandons cumulés pour les 2 pilotes jaunards) qui l'empêchent d'espérer mieux cette saison. Trois podiums  dont une victoire quand même pour se consoler. Souhaitons-leur bon vent pour la saison prochaine !

 

4è : LUCKY CARPET – 55 pts

Les verts ont redressé la barre du navire cette saison mais ont été trop souvent trahis par leur mécanique (10 abandons cumulés). Notons tout de même les 2 victoires de Clak qui redonnent un peu de baume au cœur de Dam.

 

3è : BREIZH – 73 pts

L'écurie bretonne a été très solide cette saison et ne se fait doubler par les Barjots qu'au dernier GP. Si leurs moteurs semblent être alimentés au chouchen (7 abandons quand même), Nico peut être fier de la belle régularité de ses pilotes.

 

2è : LES BARJOTS DU VOL'HAND – 77 pts

Les glandballeurs ont souvent été dans le dur cette saison et ne doivent leur médaille d'argent qu'à leurs bons résultats de fin de championnat. La mécanique barjotte reste cependant la plus sûre du paddock (seulement 4 abandons pour les 2 pilotes bleus).

 

CHAMPION DES CONSTRUCTEURS : BONNINI BOZZOLO – 101 pts

Les oranges ont littéralement piétiné la concurrence en 2015 !  Grâce aux gros points marqués par Alonsi, l'excellente régularité de Kikinen et la fiabilité de leur mécanique, l'écurie italienne a survolé le classement du début à la fin du championnat. Vilo conserve ainsi son titre … et il va falloir être sacrément costaud pour le lui reprendre !

 

 

 

3) POSITION AU DÉPART - NOMBRE DE DÉPARTS EN POSITION

Départ.jpg

 

Nb départ en position.jpg

 

 

Bourais a signé le plus grand nombre de pôles : 4 cette saison.

Le champion Kikinen est le pilote qui s'est le plus souvent élancé de la 8è position.

Lucky Carpet est la seule écurie à avoir fait démarrer ses 2 pilotes en 1è ligne … à 2 reprises (Inde et Valence) ! De plus, les verts ont signé 5 pôles cette saison.

En revanche, l'écurie championne Bonnini n'a pas fait une pôle de la saison.

 

 

4) POSITION A L’ARRIVÉE - NOMBRE D’ARRIVÉES EN POSITION

 

Arrivée.jpg

 

Nb arrivées en position.jpg

 

Trois pilotes se partagent la palme du plus grand nombre de victoires : Alonsi, Ballinen et Clak (2 chacun).

Seuls les East Force One ne comptent qu'une victoire, les autres écuries en ont 2.

D'ailleurs, les Breizh ont vu leurs 2 pilotes remporter chacun une victoire, contrairement aux autres écuries chez qui un même pilote a remporté deux fois une course (Alonsi chez les Bonnini, Clak chez les Lucky Carpet et Ballinen chez les Barjots).

Kikinen est le seul pilote à être monté le plus souvent sur le podium : 5 fois.

Du coup, les Bonnini comptabilisent 9 podiums cette saison.

Aucun doublé en revanche cette saison.

 

  

5) EVOLUTION PAR COURSE

 

Bourais nous a gratifié d'une belle cagade (parmi tant d'autres !) sur le circuit des 10 ans en partant en pôle mais finissant 10è !

Fan des JO a fait un peu moins pire à Spa où, parti en pôle, il a fini 8è …

En revanche, les pilotes Bonnini ont été des monstres d'efficacité à 2 reprises. Alonsi, parti 7è et vainqueur à Portland, puis Kikinen, parti 10è et arrivé 2è à Spa !

 

 

6) ABANDONS

 

Abandons.jpg

 

33 abandons ont été comptabilisés cette saison.

Sans surprise, l'accrochage reste la raison la plus fréquente d'abandon (45% des abandons). Aucun abandon sur blocage, qui reste quand même exceptionnel.

Si les Lucky Carpet ont abandonné le plus souvent (10 abandons, 5 pour chaque pilote vert), les Barjots bénéficient de la mécanique la plus sûre (4 abandons, 2 pour chaque glandballeur).

Kikinen n'est pas champion pour rien car il n'a abandonné que 2 fois lui aussi.

Saint-Marin et Buddh ont été des circuits tranquilles : 1 seul abandon à chaque course (moteur cassé pour Schumy et accrochage pour Alonsi, respectivement).

En revanche, comme la saison précédente, Monaco a été le GP le plus meurtrier : 7 abandons (tous les pilotes survivants sont d'ailleurs montés sur le podium).

Quatre écuries ont vu leurs 2 pilotes abandonner sur un même circuit :

 - Bonnini à Monaco,

 - Breizh à New Jersey,

 - East Force One sur le circuit des 10 ans,

 - la palme revenant, pour ne pas changer, aux Lucky Carpet : Portland, 10 ans, New Jersey, Monaco et Valence !

 

 

Et bien voilà les z'amis !

Ce qui devait être dit a été dit, ce qui ne devait pas être dit ... a été dit aussi !

 

Rendez-vous la saison prochaine pour que tout le monde essaie d'améliorer ses stats !

Commentaires

Hello les païlotes !

Voici les chiffres tout beau, tout chauds !
Défoulez-vous bien dans les comm' !

@+!

Écrit par : Matt en remet une couche ! | 02/09/2015

Je ne sais pas si je dois m'en vanter, mais je prends le titre de meilleur poleman :-).
Je vise la même chose pour cette année.

Écrit par : dam (tête à claques, mais bourré) | 05/09/2015

Salut les fondus de l'asphalte !

En attendant de vous mettre une Jean-Pierre (belle toise !) ce soir, amusez-vous avec cette vidéo bien sympa :
http://www.tuxboard.com/course-voitures-super-8/

Écrit par : Matt en veux à mort ! | 18/09/2015

Les commentaires sont fermés.